posté le 28-01-2013 à 16:31:56

Bureau de change à Saly

Liens
Site

 


Commentaires

 

1. Kriemhild  le 29-01-2013 à 06:11:08  (site)

Bonjour !

Toute mes félicitations pour la photo du jour !!

Bonne journée

2. MonnaiesAnciennes  le 29-01-2013 à 07:25:12  (site)

Bravo pour la photo du jour, bonne journée
amicalement
gege66

3. lafianceedusoleil  le 29-01-2013 à 09:04:11  (site)

bonjour,
toutes mes félicitations pour la photo du jour. Il y a un an, je suis allée en vacances au Sénégal et mon hôtel était à Saly.
J'aime beaucoup le Sénégal.
Bonne journée
Amicalement
Cricri

4. anaflore  le 29-01-2013 à 09:50:16  (site)

bravo pour la photo du jour

 
 
 
posté le 28-01-2013 à 16:30:00

Maman Cacahuètes à Saly

Liens
Site

 


 
 
posté le 28-01-2013 à 11:40:40

Accroche toi Ginette!!

Liens
Site

 


Commentaires

 

1. la petite fee de coeur... tendresse  le 28-01-2013 à 11:43:25  (site)

cette foto est hallucinante j y crois pas mes deux zyeux de moi sourire et bonne semaine bize

2. jmdamien  le 29-01-2013 à 13:24:05  (site)

Superbe la photo !!! On a presque du mal à y croire !!

 
 
 
posté le 28-01-2013 à 10:50:37

Besoin d'un bon coiffeur?!

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-01-2013 à 15:56:32

LEOPOLD SEDAR SENGHOR ET INDEPENDANCE DU SENEGAL

 

Senghor est un fervent défenseur du fédéralisme pour les États africains nouvellement indépendants, une sorte de « Commonwealth à la française ». Le 13 janvier 1957, une « convention africaine » est créée. La convention réclame la création de deux fédérations en Afrique française. Senghor se méfie de la balkanisation de l'AOF en huit petits états. Le fédéralisme n'obtenant pas la faveur des pays africains, il décide de former, avec Mobido Keita, l'éphémère fédération du Mali avec l'ancien Soudan français (l'actuel Mali ). La fédération du Mali est constituée en janvier 1959 et regroupe le Sénégal, le Soudan français, le Dahomey (l'actuel Bénin) et la Haute Volta (l'actuel Burkina Faso). Un mois après, le Dahomey et la Haute-Volta quittent la fédération refusant sa ratification. Les deux fédéralistes se partagent les responsabilités. Senghor assure la présidence de l'assemblée fédérale. Modibo Keïta prend la présidence du gouvernement. Les dissensions internes provoquent l'éclatement de la fédération du Mali. Le 20 août 1960, le Sénégal proclame son indépendance et le 22 septembre, Modibo Keïta proclame l’indépendance du Soudan français qui devient la République du Mali.

Élu le 5 septembre 1960, Senghor préside la toute nouvelle République du Sénégal. Il est l'auteur de l'hymne national sénégalais, le Lion Rouge. Le Président du Conseil de Gouvernement, Mamadou Dia, est chargé de la mise en place du plan de développement à long terme du Sénégal tandis que Senghor est chargé des relations internationales. Les deux hommes entrent rapidement en conflit. En décembre 1962, Mamadou Dia est arrêté et accusé d'avoir tenté un coup d’État. Il resta douze ans en prison (à Kedougou, Sénégal oriental). À la suite de cet événement, Senghor instaure un régime présidentiel. Le 22 mars 1967 Senghor échappe à un attentat. Le coupable sera condamné à mort.

Il démissionne de la présidence, avant le terme de son cinquième mandat, en décembre 1980.  Sous la présidence de Senghor, le Sénégal a instauré le multipartisme (limité à trois courants : socialiste, communiste et libéral, puis quatre, les trois précédents étant rejoints par le courant conservateur), ainsi qu'un système éducatif performant. Senghor est souvent reconnu pour être un démocrate.

 

Liens
site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions