posté le 19-08-2013 à 11:52:25

Toute la puissance du Sénégal

Vente saly

La traditionnelle fête de lutte de La Vue-des-Alpes a accueilli deux montagnes de muscles sénégalaises ce dimanche : Papis Konnez, qui revendique 130kg, ainsi que Pouye Dey, 105 kg. Tous deux s’entraînent à Genève et combattent pour de gros cachets.Comme il manquait – entres autres accessoires – les tamtams, les deux gaillards, plutôt que d’exécuter une démonstration de lutte traditionnelle sénégalaise, se sont lancés l’un contre l’autre dans un combat avec frappes, sur l’un des ronds de sciure.
Précédé d’un poil de folklore – chacun s’est arrosé de sa bouteille de lait pour annihiler les mauvais sorts lancés par le marabout adverse, virtuel en l’occurrence – le combat fut bref.

 

Papis, emporté par sa masse, a projeté les 105kg de son ami Pouye au sol, non sans se claquer l’arrière du mollet, sous les applaudissements nourris du public local.
Les lutteurs sénégalais jouissent d’un prestige comparable à celui que les sumos connaissent au Japon. /vco

- See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/2687-papis-konnez.html#sthash.MQV9aIs6.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier Publié dans Sport dimanche, 18 août 2013 14:39 – See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/2687-papis-konnez.html#sthash.MQV9aIs6.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 19-08-2013 à 11:50:43

Le prisonnier Karim Wade est en route vers la présidence…

Vente saly

par Xibaaru le 19 Aug 2013 • 07:20

Plus le temps passe, plus Karim Wade se positionne comme un potentiel futur adversaire de Macky en 2017.
Si Karim Wade, fils de l’ancien président de la République, dispose d’un patrimoine évalué à 694 milliards de nos francs, patrimoine qui équivaudrait à quelques milliards près au dixième du PIB du Sénégal, alors il peut se permettre d’avoir des ambitions présidentielles tout en étant derrière les barreaux de Rebeuss.
Vu que cette fortune aurait été constituée grâce à de l’argent présumé mal acquis émanant forcément du Sénégal, c’est donc le dixième de la richesse nationale qui aura été soustrait par Karim Wade. Et par conséquent, Karim serait assis sur un trésor qui fait peur à Macky.
Si le fils de Viviane et de Me Wade a pu intelligemment délester le Sénégal du dixième de ses avoirs sans même que personne ne s’en rende compte, il faudrait donc en déduire qu’il est toujours ” En route vers le Sommet ” même si pour l’instant il est au fond du gouffre.
Tout semble trouver sa source dans les avoirs prêtés à Karim Wade : du terminal à conteneurs du Port autonome de Dakar opéré par Dubaï Port World, à des sociétés de handling (assistance aéroportuaire) travaillant aussi bien au Sénégal qu’en Guinée Equatoriale et cela jusqu’en Jordanie, en passant par la société Daport  qui gère l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Yoff, en attendant d’en faire de même avec le futur AIBD (Aéroport international Blaise Diagne). Sans compter des propriétés immobilières, notamment le luxueux immeuble Eden Rock sur la corniche Est, d’immenses terrains sur la Bande verte et à proximité du hangar des pèlerins de l’aéroport LSS etc.

Plus Karim durera en prison, plus son leadership augmentera et il bénéficiera du soutien du front social déjà en ébullition.
Emprisonner le leader de la génération du Concret, c’est le moyen le plus sûr d’en faire le principal challenger de l’actuel Président de la République lors de la présidentielle de 2017.
Aujourd’hui, le désamour qui s’installe déjà avec les nouvelles autorités, profite à Karim surtout que le peuple regrette déjà les années Wade.

Si Karim a réussi avec efficacité à bénéficier d’une aussi grosse cagnotte et de la virer dans les paradis fiscaux, il est important de revoir tout le système. Tout cela concédé, force est de reconnaître que, tout de même, l’évaluation du patrimoine prêté à Karim Wade paraît trop exagérée.
Comment peut-on détourner presque 700 milliards du Sénégal et l’économie nationale tient encore debout ?
Prétendre  emprisonner Karim parce qu’il a soit disant volé des milliards est une chose mais le mettre au gnouf parce qu’il a une ambition présidentielle en est une autre car le but de la manœuvre, on l’aura compris, dès les premières semaines de cette nouvelle Alternance, c’était de mettre le fils de l’ancien président de la République en prison et le présenter comme un trophée de guerre.
La vraie question est : Karim est-il coupable non seulement d’avoir volé des milliards de francs mais aussi et surtout, d’avoir humilié hier, Macky Sall, l’actuel président de la République, en le faisant chasser comme un malpropre de son fauteuil de président de l’Assemblée nationale, après l’avoir réduit à moins que rien au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS).
Le prisonnier Karim Wade est-il le bouc-émissaire ?

Liens
Site

 


 
 
posté le 17-08-2013 à 11:37:11

Le DG déclare que La SENELEC a fait 27 milliards de francs CFA d’économie

Vente saly

La Société nationale d’électricité (SENELEC) a fait des économies de 27 milliards de Francs CFA entre juin 2012 et juin 2013, a révélé vendredi son directeur général Pape Dieng.

”Au moment où je vous parle, nous avons réalisé des économies à la condition économique de 2012, c’est-à-dire entre le 30 juin 2012 et 30 juin 2013, 27 milliards de francs CFA’’, a-t-il dit, en signant un contrat d’entente directe entre la SENELEC et Africa Energy.

Selon lui, cinq des 27 milliards d’économie sont dus à la baisse des prix des combustibles durant les premiers mois de l’année 2013.

Pape Dieng a rappelé que la SENELEC avait l’ambition de réaliser des économies de 40 milliards de Francs CFA, soutenant que la situation financière de la SENELEC ”se porte mieux’’.

par Xibaaru le 16 Aug 2013 • 17:55

Liens
Site

 


 
 
posté le 17-08-2013 à 11:35:28

Elle réclame 50 millions à la SONATEL pour l’utilisation de son image sans son accord

Vente saly

Oumou Khalsoum Ndour, une jeune femme qui travaille dans la publicité, réclame 50 millions de FCfa à la Société nationale des télécommunications du Sénégal (Sonatel-Orange). Elle reproche à l’opérateur téléphonique d’avoir utilisé, sans son consentement, son image pour faire la promotion de son produit « Orange Money ».

Dans un sortie médiatique, Sonatel a réfuté les déclarations de la plaignante, arguant qu’Oumou Khalsoum Ndour a effectivement signé un contrat avec l’opérateur pour l’utilisation de son image. Pour la jeune femme, la signature que mentionne Sonatel-Orange sur le contrat n’est pas la sienne, mais plutôt une falsification.

 

Sonatel-Orange qui ne compte pas se laisser alléger de 50 millions de FCfa compte opposer une demande reconventionnelle par son avocat Me Sèye. Ce n’est pas la première fois que Sonatel-Orange est accusée d’abus devant la justice.

 

Bénéfice de 91 milliards de FCFA pour SONATEL au 1e semestre

Selon le cabinet Osiris, le groupe Sonatel (Société nationale des télécommunications du Sénégal), filiale du groupe Orange, a réalisé un bénéfice consolidé de 91,559 milliards FCfa au premier semestre 2013. L’entreprise affiche une progression de 5,21% par rapport au 30 juin 2012 où il se situait à 87,019 milliards FCfa.

 

Du côté du chiffre d’affaires de l’entreprise, l’on constate également une embellie. Il est passé de de 323,619 milliards FCfa en 2012 à 356,824 milliards FCfa en 2013, soit une augmentation de 33,205 milliards FCfa. Ce qui équivaut à une progression de 10,3%.

 

Présent en Guinée, en Guinée-Bissau et au Mali, le groupe Sonatel est le leader des télécommunications au Sénégal, son marché de base. Mais avec l’éventualité de l’attribution d’une quatrième licence mobile dans le pays et le lancement de la portabilité, sa toute-puissance pourrait décliner du fait d’un regain de la concurrence.

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/2661-oumou-khalsoum-ndour-r%C3%A9clame-50000-%C3%A0-la-sonatel.html#sthash.wybAgClA.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 17-08-2013 à 11:33:42

De nouvelles paroisses et de nouveaux prêtres annoncés à Dakar et Mbour

Vente saly

Le Cardinal Théodore Adrien Sarr a annoncé dans sa lettre circulaire du 14 août 2013 la création de nouvelles paroisses dans la zone des Niayes et l’installation prochaine d’une communauté de prêtres jésuites dans la zone Mbour, a-t-on appris du service de presse de l’Eglise.Ces nouvelles créations ont été justifiées par l’implantation continue populations au nord et à l’est de la presqu’île du Cap-Vert, explique t-on sur le site d’information de l’Eglise.

 

Ainsi, l’Archidiocèse de Dakar comptera bientôt trois nouvelles paroisses dans la banlieue de Dakar, souligne la même source, précisant qu’il s’agit d’abord de la quasi-paroisse de Yeumbeul, créée par démembrement de la paroisse Saint Abraham de Guédiawaye.

 

Elle sera mise en route, dès octobre 2013, par l’abbé Gaby Sarr, Administrateur, assisté de l’abbé Olympe Badji, vicaire.

 

Selon le service de presse, l’Archevêque envisage, ensuite, d’ici l’année pastorale 2014-2015, l’ouverture de la quasi-paroisse des Parcelles Assainies de Keur-Massar, par démembrement de la paroisse Saint François d’Assise de Keur-Massar.

 

Il y a enfin la quasi-paroisse de Sébikhotane qui englobe les agglomérations de Diamniadio et de William Ponty, lancée il y a deux par l’abbé Gaby Sarr. Elle est désormais confiée aux pères scheutistes : Jean Marie Ntumba Sunigani, Administrateur et le John Mallare, vicaire, précise t-on.

 

Dans sa lettre, le Cardinal explique ce changement ‘’pour raisons d’équilibre dans l’implantation géographique des clergés diocésain et religieux’’, notant aussi que c’est la Congrégation des scheutistes qui ‘’est chargée de poursuivre le lancement de cette paroisse appelée à une croissance numérique rapide’’.

 

Le Cardinal Théodore Adrien Sarr a également informé, dans son courrier, la famille diocésaine, de l’installation prochaine d’une communauté de prêtres jésuites dans la zone Mbour, selon le service de presse de l’Eglise, ajoutant que ‘’le premier jésuite arrive en septembre’’.

 

La même source précise qu’il ‘’vient débuter l’insertion pastorale de la Compagnie de Jésus, dans l’archidiocèse. Il sera suivi par un deuxième, à l’achèvement des travaux des différentes infrastructures, engagés dans la localité de Gandigal, à quelques encablures de la ville de Mbour’’.

 

‘’La construction de premiers bâtiments d’un Centre est en cours de finalisation. Dans un premier temps, les jésuites s’investiront essentiellement dans la formation pour une meilleure connaissance de l’ecclésiologie de Vatican II et de la Doctrine Sociale de l’Eglise et la formation permanente et l’accompagnement spirituel des ouvriers apostoliques, en particulier des prêtres’’, selon la circulaire du Cardinal.

 

OID

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/2667-cr%C3%A9ation-de-nouvelles-paroisses-%C3%A0-dakar-et-arriv%C3%A9e-de-pr%C3%AAtres-j%C3%A9suites-%C3%A0-mbour.html#sthash.yWm73kYH.dpuf

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions