posté le 26-08-2013 à 10:43:52

Le chef servait le cadavre de sa femme en raviolis !

Vente saly

Par Lana  //  News Standard  //

Monsieur Xiung, un chef japonais installé au Mexique, ne s’entendait plus avec sa femme.Alors il l’a tuée. Puis, a transformé sa dépouille en farce à raviolis et en brochettes yakitori. Les deux plats étaient sur la carte de son restaurant…La supercherie aurait duré une semaine. Le temps qu’un client ne finisse par lever le voile sur un scandale retentissant largement relayé par les médias mexicains.

Ce que l’on appelle une mauvaise « farce »

« Ce n’était pas le goût habituel, la viande était très amère et élastique. J’ai d’abord pensé que c’était du chien ou un animal errant comme il y en a tant au Mexique. Je suis horrifiée et dégoûtée d’apprendre que la viande n’était autre que de la chair humaine » a déclaré l’homme par qui la tromperie a pris fin.

D’autres restes dans la chambre froide

En inspectant la chambre froide du restaurant, les policiers chargés de l’enquête sont tombés sur d’autres restes du cadavre de Madame Xiung. Depuis la découverte de ses drôles de recettes, son époux est, lui, en prison et attend son procès.

Source :D irectmatin.fr

Liens
Site

 


Commentaires

 

1. jakin  le 26-08-2013 à 10:53:58  (site)

Des raviolis au clitoris, c'est probablement japonnais !

 
 
 
posté le 24-08-2013 à 11:20:38

« Une panthère noire » terrorise l’Andalousie

Vente saly

Par 7sur7.be | 7sur7.be |  Vendredi 23 août, 2013 16:37

Ni les gros morceaux de viande crue ni les cages et caméras mises en place par une demi-douzaine d’agents n’avaient permis vendredi de capturer vivant le grand félin, qui pourrait être « une panthère noire », recherché depuis quatre jours en Espagne.N’étant parvenu qu’à capturer un chat domestique et un renard, immédiatement relâchés, le gouvernement régional d’Andalousie, grande région agricole du sud de l’Espagne, a décidé vendredi de renforcer le dispositif de recherche.

  »D’après la description qu’en ont fait tous les témoins, il semblerait qu’il s’agisse d’une panthère noire mais nous n’en sommes pas sûrs », a expliqué le coordinateur des agents chargés de l’environnement au ministère régional de l’Agriculture. Une demi-douzaine d’habitants de Berja, petite ville près d’Almeria, dans le sud-est de l’Espagne, ont affirmé ces derniers jours avoir vu « un grand félin », de couleur noire, roder dans un parc protégé, proche de la bourgade, où les habitants ont l’habitude de se promener.

  »Ce matin même, des agriculteurs qui cueillaient des amandes nous ont appelés, disant qu’ils avaient été stupéfaits de voir aussi cet animal qui rodait », a ajouté le coordinateur. Tous les témoins « sont inquiets car il s’agit d’un animal dangereux à l’état sauvage », a-t-il ajouté, précisant toutefois qu’aucun n’avait vu l’animal faire un « mouvement agressif ». « Nous imaginons que quelqu’un, dont c’était l’animal de compagnie, l’a lâché dans cette zone de loisirs ».

 Les agents, dont la « priorité absolue » est de capturer l’animal vivant, ont installé dès mardi deux cages dans la zone, disposant à l’intérieur plusieurs gros morceaux de viande crue. Face à l’échec des recherches, le gouvernement régional a décidé vendredi d’installer « deux nouvelles cages et deux caméras de surveillance à vision nocturne » en plus de celle déjà en fonctionnement depuis mardi.

Trois agents du ministère régional et trois agents de la Garde civile travaillent aux recherches. « Si le félin entre dans l’une des cages, les agents le confieront à un zoo de la ville voisine de Tabernas, dont les propriétaires se sont proposés de l’accueillir.

Liens
Site

 


 
 
posté le 24-08-2013 à 11:19:22

Liban : le bilan du double attentat porté à 42 morts

Vente saly

Deux voitures piégées ont explosé vendredi à Tripoli, au nord du Liban, tuant au moins 42 personnes. Des attentats qui traduisent de vives tensions dans un pays du Cèdre fortement divisé par la guerre qui ravage la Syrie voisine.

 

Deux attentats à la voiture piégée ont secoué vendredi Tripoli, la deuxième plus grande ville du Liban située à 85 kilomètres au nord de Beyrouth. Le bilan est lourd puisque l’Agence France-Presse (AFP), se basant sur une source de sécurité, fait état de 42 morts, dont plusieurs enfants, et quelque 500 blessés, soit l’attaque la plus meurtrière depuis la fin de la guerre civile au Liban en 1990.
La première explosion s’est produite dans le centre, près de la maison du Premier ministre libanais sortant, Najib Mikati. La deuxième a eu lieu près du port, non loin du domicile de l’ancien chef de la police Achraf Rifi, les deux déflagrations étant intervenues à proximité de deux mosquées sunnites, très fréquentées en ce jour de prière.
Un pays divisé
Ces attaques se produisent dans un contexte tendu à Tripoli, où les sunnites, qui soutiennent en majorité la rébellion syrienne, et les alaouites, plutôt favorables au régime de Bachar al-Assad, s’affrontent régulièrement. Le 15 août dernier, un autre attentat à la voiture piégée avait également tué 27 personnes à Roueis, un fief du Hezbollah situé dans la banlieue chiite de Beyrouth.
Mercredi, le chef de l’armée libanaise, le général Jean Kahwaji, a affirmé que ses troupes étaient en « guerre totale » contre le « terrorisme », indiquant qu’elles pourchassaient depuis des mois une cellule « qui prépare des voiturées piégées ».

 

Le responsable militaire a précisé que la cellule « ne vise pas une région ou une communauté particulière mais elle cherche à provoquer une dissension confessionnelle en visant des régions différentes tant du point de vue confessionnel que politique ».
Le conflit qui ravage la Syrie voisine est source d’un important clivage au Liban. Les sunnites y soutiennent majoritairement les rebelles quand les chiites, emmenés par le Hezbollah, sont favorables au président Assad.

- See more at: http://dakar-echo.com/index.php/international/item/2774-double-attentat-au-liban.html#sthash.3ZGqhMsd.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 24-08-2013 à 11:17:44

H&M délocalise en Éthiopie pour fuir la hausse des salaires en Chine

Vente saly

Le groupe suédois de prêt-à-porter Hennes & Mauritz (H&M) a annoncé, le 16 août, qu’il va délocaliser une partie de sa production en Éthiopie. H&M souhaiterait faire fabriquer un million de vêtements par mois en Éthiopie.A travers cette implantation, le numéro deux mondial du marché de l’habillement affirme chercher à « garantir sa capacité à livrer les produits dans tous les magasins » et pour « augmenter la productivité [...] en recherchant de nouveaux marchés », d’après Camilla Emilsson-Falk, une porte-parole du groupe interrogée par le Wall Street Journal.

 

En réalité, ce changement majeur dans la stratégie du groupe s’explique surtout par l’augmentation des salaires en Chine.

 

Selon le Wall Street Journal, le coût de production d’un vêtement fabriqué actuellement en Ethiopie est moitié moins cher qu’un vêtement fabriqué en Chine en 2011, dernière année pour laquelle ces statistiques sont disponibles.

 

En outre, les coûts de transport et les délais de livraison pourraient s’en trouver réduits, du fait de la plus grande proximité entre les côtes africaines et le marché européen, principale source de revenus du groupe.

 

Le groupe qui concentre jusqu’à présent 80 % de sa production en Asie affiche un chiffre d’affaires de 132,5 milliards de couronnes suédoises (15,3 milliards d’euros).

 

Le gouvernement éthiopien a lancé un vaste plan de soutien au secteur textile pour en faire le moteur de croissance du pays dans les prochaines années.

 

L’Ethiopie veut en effet attirer les grands groupes en offrant une main d’œuvre peu onéreuse et des terrains bon marché, des aides à l’installation, ainsi que des exonérations de charges.

 

Plusieurs marques mondiales, dont l’enseigne britannique Tesco ou le fabricant de chaussures chinois Huaijan (marques Guess et Tommy Hilfiger), ont déjà implantés des usines dans ce pays de la Corne de l’Afrique, qui a une longue tradition dans le textile, le cuir et la chaussure depuis l’invasion italienne en 1935.

- See more at: http://dakar-echo.com/index.php/economie/item/2775-d%C3%A9localisation-en-afrique.html#sthash.FJCAahM0.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 24-08-2013 à 11:15:25

Visite officielle en Namibie: pour Macky, les priorités sont ailleurs

Vente saly

Macky Sall quitte Dakar, aujourd’hui, dans la soirée, pour se rendre en Namibie, à l’invitation de son homologue Hifikepunye Pohamba, annonce un communiqué signé par son porte-parole Abou Abel Thiam.Le chef de l’Etat est l’invité d’honneur de la Journée des Héros du 26 août dédiée au lancement de la lutte de libération du peuple namibien, précise la même source. « Cet honneur qui échoit au Sénégal, s’explique par l’important soutien diplomatique de notre pays, dans les instances de l’ONU et de l’OUA, notamment à la lutte de libération de ce peuple frère d’Afrique », souligne-t-on dans le document.

 

Selon le communiqué, Dakar a abrité, pendant longtemps, un bureau de la Swapo pour l’Afrique de l’Ouest. « Le Sénégal, membre du Conseil des Nations Unies pour la Namibie, organe de tutelle ayant accompagné le processus de décolonisation de ce pays, avait aussi accueilli une conférence internationale sur la Namibie, en janvier 1976, sous la présidence de Léopold Sedar Senghor», rappelle le porte-parole du président de la République.

 

La Namibie, autrefois connue sous le nom de Sud-ouest africain, colonie allemande (1884–1915) puis protectorat de l’Afrique du Sud, est un État indépendant depuis le 21 mars 1990, à l’issue d’une longue lutte.

 

Un déplacement jusqu’en Namibie va revenir au bas mot à plus de 100.000 € pour les contribuables sénégalais.

Si on intègre le kérosène, les frais de parking, les taxes aéroportuaires, le perdiem des différénts collaborateurs, la maintenance de l’avion…

 

Que va gagner le Sénégal dans ce déplacement ? Rien sinon une reconnaissance diplomatique de la Namibie

 

Pendant ce temps, les sénégalais subissent toutes sortes de problèmes qui ont pour nom: inondations, chereté de la vie (viandes, délestages, accidents de la circulation, insécurité, …).

- See more at: http://dakar-echo.com/index.php/societe/item/2776-visite-de-macky-sall-en-namibie.html#sthash.UQh0SrPR.dpuf

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions