posté le 03-09-2013 à 10:45:02

L’ancien appartement de Barack Obama est à louer

Vente saly

Le logement que Barack Obama occupait pendant ses études à Columbia est disponible pour 2400 dollars par mois (soit 1.200.000 FCFA)

 Un appartement unique vient de réapparaître sur le marché immobilier de New York.Deux chambres, une salle de bain, parquet, hauts plafonds et grands placards, entièrement rénové : ce bien de l’Upper West Side à Manhattan est disponible pour 2400 dollars par mois (environ 1.200.000 FCFA).

 

Sa particularité ? Il s’agit de l’appartement que Barack Obama occupait quand il était étudiant à l’Université de Columbia.

 

Selon le Huffington Post le président américain y a vécu en colocation dans les années 1980 pour un loyer mensuel de 360 dollars (180.000 FCFA).

 

«Viviez là où le président vivait […].

 

Qui sait, vous finirez peut être un jour à la maison blanche.» L’annonce est peut être un peu optimiste mais elle a un argument convaincant: «vous aurez un sujet de conversation imbattable».

Dernière modification le lundi, 02 septem

- See more at: http://dakar-echo.com/people/item/2913-appartement-de-obama-%C3%A0-louer.html#sthash.bxyiO5KE.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-09-2013 à 10:42:52

Gouvernement Macky 2

Vente saly

Voici la liste du nouveau gouvernement sénégalais annoncé par la Présidence de la République

 Premier Ministre: Aminata TouréAugustine Tine, Ministre des Forces Armées
Awa Marie Colle Seck, Ministre de la Santé
Mankeur Ndiaye, Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur
Sidiki Kaba, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur
Amadou Ba, ministre de l’Economie et des Finances
Papa Abdoulaye Seck, ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural
Dièbe Farba Sarr, ministre de la Promotion des Investissements et du partanariat
Mor Ngom, ministre de l’Environnement et du développement durable
Thieno Alassane Sall, ministre des Infrastructures et du transport terrestre
Mariama Sarr, ministre de la Femme, de la famille et de l’enfance
Abdoulaye Baldé, ministre du Plan
Benoit Sambou, ministre de la Jeunessse et de la promotion des valeurs civiques
Abdoul Aziz Mbaye, ministre de la Culture et du patrimoine
Mary Teuw Niane, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche
Cheikh Bam Dièye, ministre de la Communication et l’Economie Numérique
Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale
Ali Ngouille Ndiaye, ministre de l’Industrie et des mines
Alioune Sarr, ministre du Commerce, de l’Entreprenariat et du secteur informel
Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Elevage et de la production animale
Abdou Latif Coulibaly, ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, chargé des relations avec les institution, porte-parole du gouvernement
Maimouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie
Omar Youm, ministre de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales
Mbagnick Ndiaye, ministre des Sports
Khoudia Mbaye, ministre de l’Urbanisme et de l’habitat
Aly Haidar, ministre de la Pêche et des affaires maritimes
Mansour Sy, ministre de la Fonction publique, du travail, du dialogue social et des organisations professionnelles
Pape Diouf, ministre de l’Hydrolique et de l’assainissement
Oumar Gueye, ministre du Tourisme et transport aériens
Mamadou Talla, ministre de la Formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat
Khadim Diop, ministre chargé de la Restructuration des zones d’inondation
Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre délégué chargé du budget

 

- See more at: http://dakar-echo.com/component/k2/item/2918-le-gouvernement-de-macky-2.html#sthash.t5JSqpEd.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-09-2013 à 10:38:55

Syrie: la France montre « ses preuves »

Vente saly

Syrie : les services de renseignements français accusent le régime de Bachar el-Assad d’un «emploi massif et coordonné» d’armes chimiques

La note de «renseignement déclassifié sur le programme chimique syrien» a été publiée ce lundi 2 septembre par la France. Le document de quatre pages fait état d’un «emploi massif et coordonné» d’armes chimiques lors de l’attaque du mercredi 21 août.

 

«L’analyse des renseignements dont nous disposons aujourd’hui conduit à estimer que, le 21 août 2013, le régime syrien a lancé une attaque sur certains quartiers de la banlieue de Damas tenus par les unités de l’opposition, associant moyens conventionnels et usage massif d’agents chimiques», peut-on lire dans ce document mis en ligne sur Internet en fin d’après-midi.

 

La prolifération des armes de destruction massive et de leurs vecteurs est une menace à la paix et à la sécurité internationale. La synthèse nationale de renseignement déclassifié sur le programme chimique syrien confirme l’emploi passé d’agents chimiques (sarin) par le régime et notamment, leur utilisation lors de l’attaque du 21 août 2013 dans plusieurs quartiers de Damas.

 

Sans réaction face à l’emploi massif d’agents chimiques, leur prolifération et leur utilisation seraient encouragées. L’autonomie stratégique de la France lui permet de planifier  et de conduire une action militaire ciblée, limitée dans le temps.

 

Cependant, la sécurité internationale étant remise en cause, la France souhaite construire une coalition internationale et va s’y employer

dans les jours à venir.

 

Voir la pièce jointe sur le site du Ministère de la Défense: Syrie

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-09-2013 à 10:36:37

Avancée de la mer à Bargny

Vente saly

L’avancée de la mer a provoqué l’effondrement de plus de trente maisons à Bar­gny. Dans ce village situé dans le département de Rufisque, la montée de l’océan rappelle toujours des souvenirs douloureux comme la disparition de leur cimetière.

Les populations de Bargny ont payé un lourd tribut après la remontée des eaux de la mer provoquée par les fortes pluies du week-end. Plus d’une trentaine de maisons se sont effondrées dans cette ville avec de lourdes conséquences.

 

Les victimes dorment désormais à la belle étoile et demandent l’appui des autorités. Avec à leur tête les notables et délégués de quartier du village, les populations ont sorti des brassards rouges pour tirer la sonnette d’alarme et réclamer auprès du chef de l’Etat, Macky Sall, des maisons à Niague où les sinistrés des inondations seront recasés.
Selon la représentante des femmes de Bargny, Ndèye Yassine Dieng, ce drame se renouvelle tous les ans depuis dix ans. «Nous sommes exposés à ce problème d’avancée de la mer. Aujourd’hui, plus d’une trentaine de maisons se sont effondrées à cause des vagues qui ne cessent de s’abattre sur les bâtiments.

 

Et le résultat est là comme vous le constatez : Tous ces bâtiments se sont effondrés», dit-elle. Ecœurés, elle ajoute : «Les familles sont aujourd’hui sans toits, certaines même sont hébergées par des voisins, d’autres sont à la belle étoile.»
Face à ce drame, les populations réclament l’assistance de l’Etat. «Nous réclamons au chef de l’Etat notre relogement à Niague comme les victimes des inondations. Pis, la mer est en train d’avancer au jour le jour, tout le village est menacé.

 

Nous vivons 12 mois sur 12 sous la hantise de l’océan. Nous demandons encore l’intervention du chef de l’Etat. Nous ne demandons pas de vivres, mais une assistance d’urgence», ajoute le porte-parole des femmes.

 

Les notables prêchent la sagesse pour changer le visage de leur village «dépourvu de tout». «Depuis plus de 10 ans, nous avons toujours interpellé les autorités parce que nous n’avons plus de cimetière, la mer a emporté nos morts.

 

C’est un véritable cauchemar que nous sommes en train de vivre», soutient Ibrahima Ndiaye, porte-parole des notables du village.

Latif Mansaray

- See more at: http://dakar-echo.com/component/k2/item/2911-une-trentaine-de-maisons-d%C3%A9truites.html#sthash.z3ZzW0fM.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier lundi, 02 septembre 2013 14:28

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-09-2013 à 10:35:17

Mise en place d’un Observatoire des Sénégalais de la diaspora

Vente saly

par Xibaaru le 3 Sep 2013 • 08:00

Des Sénégalais vivant à l’étranger ont mis en place l’Observatoire des Sénégalais de la diaspora, afin de promouvoir les différentes communautés établies dans le monde en mettant en valeur leurs ressources et compétences dans tous les domaines.

C’est ”une initiative de compatriotes vivant dans la diaspora et engagés à apporter une contribution significative dans la consolidation de l’économie, de la démocratie et en général de la société dans son ensemble, au Sénégal”, explique un communiqué parvenu, lundi, à l’agence de presse sénégalaise.

L’observatoire, installé au bout de huit mois de réflexions et de propositions, va ”fédérer différentes forces de la diaspora autour d’un viatique commun regroupant toutes les sensibilités issues de cette communauté vivant hors du Sénégal, sans distinction ethnique, religieuse ou socio-politique”, précise la même source.

Un bureau provisoire de concertations et d’actions de cet Observatoire a été mis en place. Il est chargé de s’atteler à la préparation d’une rencontre internationale en janvier 2014 entre différents acteurs de la diaspora à Milan ou à Bruxelles pour la mise en place d’un bureau élargi et la validation d’un plan d’actions approfondi.

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions