posté le 04-09-2013 à 10:30:41

La Norvège ne sait pas quoi faire de ses 760 milliards de pétrodollars

Vente saly

Les Norvégiens disposent d’un fonds de 760 milliards de dollars alimenté par la rente pétrolière. En pleine campagne électorale, le parti du progrès, dans l’opposition, propose d’en utiliser une plus grande partie pour financer la baisse des impôts. Dangereux selon la majorité sortante et surtout inutile selon les économistes.

 

Dépenser plus pour gagner encore plus ». Cela pourrait être le slogan de campagne de l’alliance entre les conservateurs norvégiens et leurs alliés du Parti du progrès, le parti d’extrême droite, qui pourraient bien remporter la prochaine élection législative le 9 septembre prochain. Au centre des débats, l’utilisation des 760 milliards de dollars détenus par le fonds souverain norvégien alimenté par la rente du pétrole de la mer du Nord.

 

Dépenser plus de pétrodollars…

Le parti du progrès, qui pourrait entrer au gouvernement pour la première fois depuis sa création en 1973, propose en effet de mettre fin à la règle limitant l’utilisation de ces pétrodollars à 4% des revenus annuels du fonds. Cette règle avait été mise en place au début des années 2000 par le parti travailliste, toujours au pouvoir depuis, sur le conseil des économistes afin d’éviter une surchauffe de l’économie.

 

En dehors du parti du progrès, l’ensemble de la classe politique est favorable à cette limite et l’annonce a de quoi mettre Erna Solberg, la chef de file des conservateurs dans l’embarras. Pour rassurer ses électeurs, elle a dû promettre qu’en cas de victoire de sa coalition avec le parti du progrès, elle serait là pour garantir la bonne utilisation de la manne détenue par le fonds.

 

… pour réduire les impôts et regagner en compétitivité

Il n’empêche que l’idée a de quoi séduire. Selon le parti du progrès, cela permettrait de financer la baisse des impôts. Le parti du progrès comme le parti conservateur font tous deux campagne sur le thème porteur d’un allègement de la pression fiscale sur les entreprises et les particuliers. Ils souhaitent aussi augmenter les investissements dans les infrastructures.

 

Selon la coalition, le pays aurait subit, à cause de la crise en zone euro, une violente perte de compétitivité. Les salaires y sont en effet 70% plus élevés que la moyenne de l’Union européenne. Refuge pour les investisseurs au plus fort de la crise qui secoue l’Europe depuis cinq ans, la Norvège sera le seul pays du continent à ne pas connaître une accélération de sa croissance l’an prochain parmi les quinze que surveille la première banque norvégienne DNB. Selon l’OCDE, malgré une baisse de 9% cette année, la couronne norvégienne serait encore surévaluée de 28% par rapport à l’euro. De quoi faire grogner les exportateurs du pays.

 

« Jusque là, nous n’avons fait que dépenser l’argent aujourd’hui, mais nous n’avons pas dépensé pour la génération à venir », a argumenté le 19 août dernier Ketil Solvik Olsen, porte-parole des finances du parti du progrès citée par Bloomberg pour qui « ce qui est bon pour les entreprises est bon pour l’économie ».

 

Les marges de manœuvre existent déjà sans dépasser la limite de 4%

Mais avec 2% de croissance prévus l’an prochain hors fruits de la rente pétrolière, le pays scandinave est encore loin devant la zone euro qui ne devrait pas dépasser 0,7% de croissance du PIB en 2014 selon la banque norvégienne. Et se restreindre à n’utiliser que 4% des revenus du pétrole est loin de signifier une restriction dans les dépenses.

 

Pour le budget de l’an prochain, le parti travailliste au pouvoir a en effet proposé d’allouer 3,3% de la rente à la réduction du déficit public. Mais les revenus du fonds ne cessent de croître, et cela équivaut ni plus ni moins qu’à une hausse de 19% du budget du gouvernement par rapport à 2012.

 

Et, selon la DNB citée par Bloomberg, l’accroissement des revenus du fonds devraient permettre, sans outrepasser la règle des fameux 4%, au gouvernement de réduire les impôts de 25 milliards de couronnes en 2015 et 2016. Ce qui correspond à un peu plus de 3 milliards d’euros de baisse d’impôts dans un pays qui compte 5 millions d’habitants. Ce, tout en augmentant les dépenses publiques de 1% et les investissements de 7,5%.

 

Un argument électoral en vue d’entrer au gouvernement pour la première fois

Réponse après le 9 septembre. Car l’issue du débat dépendra surtout du poids que représentera le parti d’extrême droite au parlement à la suite de l’élection législative de lundi prochain. Mais ce qui est sûr, c’est que l’idée du parti du progrès a de quoi séduire des Norvégiens qui se plaignent régulièrement de payer trop d’impôts.

 

Selon les sondages, l’ensemble de l’opposition serait en passe de remporter une centaine de sièges contre 68 pour l’actuelle majorité. Mais le parti chrétien démocrate et les libéraux sont opposés à une alliance avec le parti du progrès en raison de leurs positions anti-immigration et de leurs liens avec Anders Breivik, l’auteur des tueries d’Oslo en 2011.

 

S’il veut entrer au gouvernement, le parti du progrès doit donc remporter assez de sièges pour être un allié qui suffise au parti conservateur. Il n’en a jamais été aussi près.

- See more at: http://dakar-echo.com/economie/item/2929-la-norv%C3%A8ge-ne-sait-pas-quoi-faire-de-ses-760-milliards-de-p%C3%A9tro-dollars.html#sthash.VRyaKgiz.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier mardi, 03 septembre 2013 19:30

Liens
Site

 


 
 
posté le 04-09-2013 à 10:29:19

Les éditeurs africains solidaires de Madiambal

Vente saly

Madiambal Diagne, directeur du journal ‘Le Quotidien’ Dakarecho

Confraternité au-delà des frontières. C’est la posture que viennent d’afficher les membres du TAEF (Conseil du forum des éditeurs africains) à l’égard de leur confrère Madiambal Diagne dont la publication vient d’écoper d’une lourde sanction judiciaire au Sénégal.

 

C’est sous la plume de Cheriff Moumina Sy, premier responsable du TAEF que ce Conseil a fait sa sortie médiatique. « Le conseil TAEF, réuni à Grahamstown en Afrique du Sud, vient d’apprendre la condamnation du journal sénégalais « Le Quotidien » le 29 août dernier par le tribunal correctionnel de Dakar.

 

Le journal écope d’une suspension de trois mois et le directeur de publication, Madiambal Diagne, d’un mois de prison ferme. Le journaliste, auteur de l’article incriminé, écope lui aussi d’un mois ferme de prison, de même qu’un stagiaire de nationalité française.

 

En outre le journal a été condamné à une amende de 10 millions de FCFA (15.000 euros) », s’alarme le TAEF dans sa description. Et de détailler : « C’est à l’initiative d’un ancien ministre des Affaires étrangères que les confrères ont été poursuivis pour diffamation, à la suite d’un article paru le 20 juin 2013 à la « Une » du Quotidien intitulé : « Limogé du gouvernement, contesté et mis en minorité dans son parti…l’ABC d’une solution ». Notons que ce ministre a été surnommé par les médias sénégalais « ABC ».

 

Cette condamnation repose le problème des lois scélérates que le TAEF n’a eu de cesse de dénoncer ; telles les lois sur la diffamation et les délits d’outrage, véritables entraves à la liberté d’expression.

 

La demande initiale du plaignant de 5 milliards de FCFA d’amende soit 7,6 millions d’euros dévoile le funeste dessein d’en finir avec la presse libre au Sénégal ». Le TAEF conclut sur la base de cette narration que cette sanction vise à « intimider les médias qui osent au Sénégal ».

 

L’organisation dirigée par Moumina Sy, à ce titre, « rappelle au Président du Sénégal, Macky Sall, ses engagements multiples et publics à dépénaliser les délits de presse.

 

Il en appelle aux responsables politiques sénégalais et africains afin qu’ils cessent de harceler la presse libre. La liberté de la presse est une condition essentielle pour l’exercice de la démocratie et le développement de notre continent.

 

Le TAEF exige la levée pure et simple de toutes les mesures qui frappent nos confrères du Sénégal. Il réaffirme sa solidarité agissante avec « Le Quotidien » et lui apporte tout son soutien ».

- See more at: http://dakar-echo.com/politique/item/2927-les-%C3%A9diteurs-africains-solidaires-de-leur-confr%C3%A8re-s%C3%A9n%C3%A9galais-diagne.html#sthash.LuEaLmHN.dpuf

Écrit par  Moussa Ndiaye mardi, 03 septembre 2013 18:44

Liens
Site

 


 
 
posté le 04-09-2013 à 10:28:00

Construite sur le terrain d’autrui, la mairie de Grand Yoff évacuée mercredi

Vente saly

par Xibaaru le 3 Sep 2013 • 20:36

Xibaaru.com – La mairie de Grand Yoff est illégalement bâtie sur la parcelle d’un certain Serigne Saliou Ndiaye. Ce dernier, qui avait porté plainte et obtenu gain de cause en 2005, détient une ordonnance.

Cependant, le gouvernement avait promis, depuis 8 ans, de le dédommager à condition qu’il n’exécute pas l’expulsion. Le sieur Ndiaye, croyant à cette promesse, n’avait jusque-là pas agi. Mais, depuis lors, rien n’a été fait. Très remontés contre la mairie, le propriétaire et ses avocats promettent de passer à l’acte. Avec l’ordonnance que détient toujours le propriétaire, le maire de Grand-Yoff et ses collaborateurs n’auront plus de bureaux à partir de demain, mercredi. Ils seront donc expulsés des locaux ce 4 septembre vers 9h, à en croire l’assistant de Me Sagna Seck Sène, Falilou Diop.

 

Sources: Leral

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-09-2013 à 10:49:28

Microsoft rachète Nokia téléphonie

Vente saly

Coup de tonnerre ou demi-surprise dans l’univers hyper concurrentiel de la téléphonie mobile ?Nokia, l’équipementier en télécoms finlandais, a annoncé ce mardi céder son activité téléphones portables au géant informatique américain Microsoft pour la coquette somme de 5,44 milliards d’euros.Si l’ancien numéro un mondial des téléphones portables va concentrer désormais son activité sur les services et les réseaux, cette décision a été qualifiée de «meilleur chemin pour aller de l’avant, à la fois pour Nokia et ses actionnaires», selon sonprésident Risto Siilasmaa.

 

La transaction devrait être finalisée au premier trimestre de l’an prochain, après accord des actionnaires et des autorités de régulation. Quelque 32.000 employés de Nokia passeront chez Microsoft.

 

Si Nokia reste à la seconde place des équipementiers mondiaux, derrière Samsung et devant Apple, avec la vente de près de 61 millions de terninaux dans le monde au second trimestre 2013, l’entreprise est confrontée a d’importantes difficultés. L’an passé à la même période, les ventes dépassaient les 80 millions d’exemplaires.

 

Selon une récente étude de Swedbank, «l’érosion des volumes et des prix de vente moyens de l’activité de téléphonie mobile de Nokia est plus rapide que ce à quoi nous nous attendions. Nokia est en train de passer à côté de la rapide hausse des ventes de smartphones de moins de 100 dollars, un segment pour lequel le groupe ne propose aucun produit».

 

Si l’évolution du chiffre d’affaires des téléphones traditionnels se poursuit, sans redressement des ventes de smartphones, le chiffre d’affaires total de Nokia dans les terminaux mobiles passera sous son seuil d’équilibre, qui se situe à 12 milliards d’euros. «De nouvelles réductions des coûts seront nécessaires», poursuit l’analyste.

 

Dans le même temps, Nokia affiche de nouvelles ambitions et semble s’orienter vers de nouveaux marchés. Lors du prochain salon automobile de Francfort (Allemagne), la firme finlandaise va présenter une offre complète destinée à fournir un système de navigation embarquée à bord des voitures. Outre la cartographie, cette plateforme devrait proposer des applications pour les smartphones Windows Phone.

 

Pourquoi l’arrivée de Microsoft ? Actuellement, Nokia règne en maître dans le monde de Windows Phone. Pour la régie publicitaire Ad Duplex, la firme finlandaise détient 86,9% dans le monde des appareils fonctionnant avec l’OS mobile de Microsoft avec sa gamme Lumia. Le Lumia, concerne environ la moitié du chiffre d’affaires du groupe finlandais, soit près de 15 milliards d’euros. Microsoft a donc des intérêts évidents pour soutenir l’équipementier. D’autant que de nouvelles marques, comme les Chinois Lenovo et Yulong, affichent des ambitions qui pourraient bouleverser la hièrachie mondiale à moyen terme.

 

En attendant, Nokia ne baisse pas la garde en cette rentrée en France. Dans les prochains jours, l’équipementier va proposer un nouveau terminal, le Lumia 1020, un smartphone spécialement orienté pour la photographie avec un capteur de 41 mégapixels. De quoi toucher un nouveau public ?

- See more at: http://dakar-echo.com/economie/item/2920-microsoft-fait-main-basse-sur-nokia.html#sthash.DHslp3ee.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-09-2013 à 10:47:26

Youssou Ndour: un tireur embusqué

Vente saly

Après la musique, le poste ministériel, Youssou Ndour enfile la veste du tireur d’élite. L’événement a eu lieu hier au champ de tir de l’Ecole de gendarmerie de Ouakam où il était l’invité de la journée porte ouverte que la Fédération sénégalaise de tir et chasse a dédié à l’Association nationale de la presse sportive.Il est de ces alchimistes aux mains capables de transformer un tas d’ordures en un amas d’or. De ces hommes humbles qui, immergés de la grâce divine, font tout comme il se doit. Dont le coup d’essai est toujours un coup de maître. Musicien célébré, politicien consacré, Youssou Ndour est aussi, depuis hier, un tireur glorifié.

 

Invité hier à la journée porte ouverte que la Fédération sénégalaise de tir et chasse a dédiée à l’Association nationale de la presse sportive (Anps), le ministre du Tourisme a montré de grands talents de sniper. Debout sur le champ de tir de l’Ecole de gendarmerie de Ouakam, l’homme a encore atteint sa cible. Comme avec le micro, You a marqué les esprits en tirant en plein dans le mille.

 

Tout s’est passé comme dans un film de Quentin Tarantino. Le ministre, qui est (re)venu de Suède où il a été sacré «Polar Prize 2013», a fait irruption au champ de tir à la surprise quasi-générale de tous ceux qui y était. Après quelques salamalecs, You avance avec une arme. S’approvisionne en balles. Enlève la sécurité. La dirige vers une cible. Inspire puis coupe sa respiration.

 

L’œil fermé, l’autre alignant les trois points (deux de l’arme et le troisième le centre de la cible). Il coupe sa respiration et appui sur la gâchette. Puuum !!!!

 

Tout en sueur, il reprend et reprend encore. Résultat, la cible en papier est trouée de partout. Mission accomplie pour le sniper du jour qui souffle… le show sur ses nouvelles aptitudes. «J’ai tiré. J’ai ressenti des choses. C’est passionnant et j’avoue que je me suis bien amusé», reconnaît-il. «Youssou Ndour est quelqu’un qui a une grande concentration.

 

Au moment du tir, je ne l’ai pas vu trembler. A son niveau, c’est très bien. Il a fait un tir de groupement que j’ai beaucoup apprécié. Il a tiré avec le pistolet et avec le fusil. Il nous a promis qu’il va revenir pour d’autres tirs d’initiation», dira son moniteur, Macodou Dieng, membre de la Fédération sénégalaise de tir et chasse.

 

Passé l’acte, la parole. Youssou Ndour a pris l’engagement d’utiliser son entregent pour soutenir la discipline qui va représenter le Sénégal au Championnat d’Afrique et aux Jeux olympiques de Brésil 2016. Le serment du ministre du Tourisme et des Loisirs, c’est d’accélérer l’application d’une vieille doléance de la Fédération de tir et chasse. «C’est logique parce que ce qu’ils font (les chasseurs touristes), c’est du sport.

 

Au niveau du ministère de l’Environnement, les permis qu’on les délivre sont appelés Permis sportif de chasse. Dans tous les pays du monde, quand vous venez chasser, vous devez être affilié. Ainsi, la Fédération pourra encaisser les droits d’affiliation. Si nous obtenons cela, les difficultés financières vont s’estomper», argumente le président de la Fédé de tir et chasse.

 

«Je vais transmettre le message au ministre des Sports et au chef de l’Etat», a rassuré Youssou Ndour. Et le ministre d’ajouter : «J’ai reçu la fédération récemment. Nous avons discuté sur l’impact du tourisme. Nous savons qu’il y a des tours operators qui font venir des gens qui chassent dans nos forêts.

 

C’est important que ces hôteliers comprennent que nous avons besoin que notre fédération de tir et chasse se développe. Nous avons besoin de quelques moyens pour préparer les Jeux olympiques et autres compétitions.»

 

Idrissa Sané

- See more at: http://dakar-echo.com/people/item/2914-youssou-s-essaie-au-tir.html#sthash.3xOwDFBV.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier Publié dans People lundi, 02 septembre 2013 15:25

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions