posté le 26-09-2013 à 17:28:13

Un sénégalais tué aux USA dans une station-service

Vente saly

par Xibaaru le 26 Sep 2013 • 10:59

MEURTRE ETATS UNIS

Encore une triste nouvelle concernant un de nos compatriotes vivant au pays de l’oncle Sam, c’est-à-dire aux USA. Un sénégalais répondant au nom de Waly a été tué sur son lieu de travail. C’est un communiqué du Ministère des Affaires Etrangères et des sénégalais de l’extérieur qui nous l’apprend.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a appris avec tristesse, que dans la nuit du mardi 24 au mercredi 25 octobre 2013, un ressortissant sénégalais du nom de Elvalide NDIAYE, dit Waly, résidant à Indianapolis (États Unis d’Amérique), a été tué par balles par des malfaiteurs lors du cambriolage de la station-service où il travaillait.

En cette douloureuse circonstance, le Président de la République et l’ensemble du Gouvernement présentent leurs sincères condoléances à la famille du défunt et lui expriment toute leur sympathie ainsi que leur solidarité.

Les Autorités sénégalaises condamnent fermement ce lâche assassinat et expriment leur pleine détermination à travailler en étroite collaboration avec leurs homologues américains afin que les auteurs de ce crime soient arrêtés le plus rapidement possible et traduits en justice.

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-09-2013 à 17:09:58

Aéroport LSS: Les émeutes perturbent le trafic aérien et retarde l’atterrissage d’un avion Air France

  • Vente saly

    Thursday, 26 September 2013 08:10
  • TRAFIC AERIEN PERTUBE
  • LEUKSENEGAL.COM – Pendant plus d’une heure, hier, les jeunes habitants de Yoff ont bloqué la route de l’aéroport en brulants des pneus et des véhicules sur la route nationale. Excédés par la grave pénurie d’eau qui n’a que trop durée, ils sortaient de partout pour déverser leur bile de feu. Et dans cette manifestation de colère, les abords de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor ont été particulièrement ciblés. Nos confrères de la Tribune nous renseignent d’ailleurs que le trafic aérien a été perturbé par une fumée débordante provenant de l’embrasement des rues. Conséquence de cette situation, l’atterrissage d’un avion de la compagnie Air France a même dû être retardé.
    Ayo FAYE
Liens
Site

 


 
 
posté le 26-09-2013 à 11:37:07

Pélerinage aux Lieux Saints de l’Islam : les pèlerins commencent leur ziarra à Médine

Vente saly

par Xibaaru le 25 Sep 2013 • 12:59

Terre Sainte

Trois jours après leur arrivée en terre sainte de Médine, les premiers pèlerins sénégalais ont commencé à visiter certains lieux sacrés. Ce matin du mercredi, les premiers du 1er vol se sont rendus à Ohoud, Khibla Tayni ou la mosquée aux deux minarets et Khouba.

« La ziarra à Ohoud, ce mont situé à la périphérie de Médine (5 km), a pour objectif de formuler des prières et de prier pour le repos de l’âme des 70 martyrs musulmans, dont Hamza ibn Abdel-Mouttaleb, l’oncle du prophète Mohamed, qui ont perdu la vie lors de la bataille de 625 », explique l’imam Tahir Fall, encadreur et membre de la mission d’encadrement. La bataille de Ohoud a une particularité. Elle a été perdue face aux khouraychites parce que les saabas n’avaient pas respecté les consignes du prophète  qui leur avait demandé d’être vigilants et garder de toute tentation ou distraction.

Après cette étape, les pèlerins se sont rendus à la mosquée Khibla Tayni, là où l’ange Gabriel a transmis au prophète, le message de Dieu lui demandant de se tourner vers la Kaaba, alors qu’il faisait face à Jérusalem au moment de la prière. C’est qui vaut à cette mosquée, l’appellation de mosquée aux deux minarets.

Les pèlerins ont terminé leur ziarra à Majdjidoul Khouda, « cette mosquée tant aimée par Mohamed qui s’y rendait au moins une fois par semaine », selon l’imam Fall, qui précise qu’une prière dans ce lieu de culte équivaut à une oumra.

Les nombreux pèlerins qui logent dans le luxueux hôtel Shourfa  se rendent en permanence à la mosquée du prophète, située à 150 m, pour des prières, en attendant de rallier la Mecque qu’ils gagneront après avoir porté leur tenue de sacralisation à la station de Bir Ali, située à 20 km de Médine.

Correspondance particulière

        Samba Mangan

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-09-2013 à 11:35:56

Dernière minute!! Emeutes de l’eau : les policiers barricadent Dakar

 

Vente saly

par Xibaaru le 26 Sep 2013 • 08:18

 

Les forces de l’ordre savent que tous les clignotants sont au rouge. Les populations sont rouges de colère du fait du manque d’eau prolongé et les manifestations qui ont commencé iront crescendo si les techniciens ne se hâtent pas à faire couler l’eau des robinets.

Pour parer à toutes les éventualités et chercher comment contenir un éventuel mouvement de foule, les autorités policières ont tenu une réunion de crise ce jeudi. Déjà, tous les commissariats et postes de police de Dakar sont en alerte maximum. Le Groupement mobile d’intervention (Gmi), la Division des investigations criminelles (Dic), la Sûreté urbaine et le Groupement d’intervention rapide (Gir) sont réquisitionnés pour se tenir prêts à se déployer dans un foyer de tension. Il a même été retenu le principe de faire intervenir le corps d’élite de la police, à savoir la Brigade d’intervention polyvalente (Bip), si la situation l’exige.

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-09-2013 à 11:34:49

Un arbuste antidouleur découvert en Afrique

Vente saly

par Xibaaru le 26 Sep 2013 • 07:30

Découverte scientifique

Un arbuste aux racines antidouleur. Une équipe de chercheurs a découvert qu’une plante africaine produisait naturellement d’importantes quantités de Tramadol, une molécule de synthèse largement commercialisée sous forme de médicament analgésique.

Le Nauclea latifolia (ou “pêcher africain”) est un arbuste qui pousse en Afrique subsaharienne. “En médecine traditionnelle, notamment au Cameroun, cette plante est utilisée dans le traitement de différentes pathologies incluant l’épilepsie, la fièvre, le paludisme et la douleur”, précise l’Inserm, mercredi 25 septembre. Sur place, l’équipe franco-camerounaise a isolé le composant analgésique de cette plante et constaté qu’il s’agissait d’une molécule “identique au Tramadol, un médicament de synthèse mis au point dans les années 1970 et utilisé couramment dans le traitement de la douleur”.

Le directeur des recherches, Michel De Waard, évoque une “découverte extraordinaire”. “C’est la première fois qu’on trouve un médicament de synthèse, fait par l’homme, directement dans une plante, à cette concentration.” En effet, il explique que 20 grammes de cette plante suffisent à fabriquer une pilule de Tramadol. Une trouvaille qui “ouvre des perspectives aux populations locales pour accéder à une source de traitement bon marché et valide les concepts de médecine traditionnelle”, s’enthousiasme l’Inserm.

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions