posté le 03-10-2013 à 16:42:04

Madagascar: deux étrangers lynchés puis tués pour trafic d’organes

Vente saly

par Xibaaru le 3 Oct 2013 • 11:11

TRAFIC ORGANES

Deux étrangers ont été appréhendés, ce jeudi sur l’île de Nosy Be à Madagascar, tabassé à mort et brûlés vifs par une foule en furie. Ce, après la découverte macabre du corps d’un enfant, vraisemblablement vidé de ses organes.

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-10-2013 à 16:40:48

Urgent ! Nigéria : accident d’avion à Lagos

Vente saly

par Xibaaru le 3 Oct 2013 • 10:42

CRASH AVION

Un accident d’avion a eu lieu ce jeudi matin à l’aéroport de Lagos. Selon les premières déclarations, le crash de cet avion, pouvant transporter 30 personnes, aurait fait au moins 20 morts pour deux survivants, mais aucun bilan n’est encore disponible, les secours ayant pour le moment évoqué huit décès. L’appareil transportait, selon certaines sources encore non confirmées, le corps de Olesegun Aganga, ancien gouverneur de l’État de Ondo, décédé le 13 septembre 2013, ainsi que sa famille.

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-10-2013 à 11:16:24

Modou Ndiaye participe à la compétition Les Talents du Trading sur BFM BUSINESS

Vente saly

Écrit par  Jean Louis Verdier mercredi, 02 octobre 2013 15:11 -
DIASPORA

Notre compatriote Modou Ndiaye est sénégalais vivant à Rouen France, analyste technique et stratégiste, trader pour son propre compte est le seul sénégalais sélectionné aux Talents du Trading BFM qui est une compétition où des spécialistes en finances s’affrontent sur les marchés financiers pour la saison 2 des Talents du Trading.

Pour le meilleur Trader, 20.000 euros cash à gagner, à invertir sur un compte de Trading SAXO BANQUE  

Notre compatriote Modou Ndiaye parmi les 10 candidats, a réalisé une superbe performance durant la compétition les Talents du Trading.

Beaucoup de sagesse dans ses propos. Il fait partie des trois favoris

 

Soutenez Modou Ndiaye pour la suite de la compétition en allant sur sa page facebook :

 

https://www.facebook.com/ModouNdiayeLesTalentsDuTrading/info

 

ou

 

le suivre sur Twitter : https://twitter.com/ModNdiaye

- See more at: http://dakar-echo.com/economie/item/3335-modou-ndiaye-le-premier-s%C3%A9n%C3%A9galais-%C3%A0-participer-%C3%A0-la-comp%C3%A9tition-les-talents-du-trading-sur-bfm-business.html#sthash.whJYBaly.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-10-2013 à 11:15:10

Hommage aux tirailleurs sénégalais oubliés de Chasselay

Écrit par  Moussa Ndiaye , 02 octobre 2013 10:40
 HISTOIRE

Le tata de Chasselay, de son nom officiel « Nécropole Nationale de Chasselay », est une nécropole militaire situé à Chasselay dans le Rhône où sont enterrés 188 tirailleurs sénégalais massacrés par la division de SS allemande Totenkopf (« tête de mort ») en juin 1940.

Cette nécropole a été construite selon le style d’architecture de l’Afrique de l’Ouest, où tata signifie « enceinte de terre sacrée », dans laquelle on enterre les guerriers morts au combat.
Du 19 au 20 juin 1940, à Chasselay, les troupes coloniales sénégalaises de l’armée française, à 1 contre 100, ont retardé l’entrée des troupes allemandes dans Lyon, déclarée « ville ouverte », le 18 juin 1940.

 

Non prévenue par l’armée, la défense s’organise, le 17 juin à Chasselay, situé à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Lyon.

 

Des barricades sont dressées, grâce aux soldats du 405e RADCA de Sathonay, du 25e régiment de tirailleurs sénégalais, de Légionnaires (2 d’entre eux reposent dans le Tata) et aussi à l’aide de civils.

 

N’ayant rencontré que très peu de résistance depuis Dijon, les Allemands arrivent le 19 juin 1940, près du couvent de Montluzin à Lissieu.

 

De durs et violents combats entre troupes allemandes et françaises se soldent par 51 morts dont un civil du côté français, et plus de 40 blessés pour les Allemands.

 

Le 20 juin 1940, à l’issue d’une deuxième bataille, au château du Plantin, les prisonniers (environ 70), sont divisés en deux groupes, d’un côté les soldats français blancs et de l’autre les Sénégalais Noirs.

 

Après avoir parcouru deux kilomètres à pied, les soldats français couchés dans l’herbe, le long d’un pré, assistèrent au massacre des soldats sénégalais par des mitrailleuses et pour certains écrasés par les chars d’assaut de la 3e Panzerdivision SS Totenkopf.

 

Le Capitaine Gouzy tente de s’interposer pour protéger ses hommes et reçoit une balle allemande dans le genou. Les Français blancs furent emprisonnés à Lyon. Les habitants de Chasselay, horrifiés par le massacre, enterrèrent les corps des Sénégalais dans un cimetière.

 

Le Tata fut inauguré le 8 novembre 1942 en présence de son fondateur M. Jean Marchiani Secrétaire général de l’Office Départemental des Mutilés, Combattants, Victimes de la Guerre et Pupilles de la Nation.

 

Tous les ans, se tient à Chasselay, une cérémonie officielle, où sont présents des représentants Sénégalais et Français.

- See more at: http://dakar-echo.com/culture/item/3333-hommage-aux-tirailleurs-s%C3%A9n%C3%A9galais-oubli%C3%A9s-de-chasselay.html#sthash.y5VQYBUX.dpuf

Vente saly

Liens
Site

 


 
 
posté le 03-10-2013 à 11:13:46

Paris: le tronc humain trouvé sur un chantier est celui d’une journaliste

Vente saly

par Xibaaru le 2 Oct 2013 • 14:55

ENQUETE

Le tronc humain en décomposition découvert mardi 24 septembre par un ouvrier sur un chantier dans le nord de Paris a été identifié. Il s’agirait d’une journaliste âgée d’une trentaine d’années originaire du Sud de la France.Un ouvrier a fait une macabre découverte mardi 24 en se rendant sur son lieu de travail. Il a trouvé sur son chantier un tronc humain en décomposition. Probablement celui d’une journaliste âgée d’une trentaine d’années.

Le corps avait été retrouvé “dans une gaine électrique” rue Louis Pasteur Valléry-Radot, près de l’hôpital Bichat, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, avait expliqué une source proche de l’enquête. “Il a ouvert une trappe donnant sur un circuit de gaines électriques, et dans l’une d’elles se trouvait le corps, probablement celui d’une femme, qui avait été sectionné au niveau des coudes et des genoux”, selon cette source.

Une autopsie a été pratiquée à l’Institut médico-légal de la préfecture de police de Paris. La police a identifié le corps mardi 1er octobre. Il s’agirait selon Le Parisien d’une journaliste âgée d’un peu moins de 30 ans, ayant notamment collaboré à France Télévisions. Le journal avance par ailleurs que la jeune femme souffrait de problèmes psychologiques.

D’après Metro, elle était originaire du Sud de la France et travaillait pour France 3 Cannes. Elle ne travaillait à priori pas sur des “dossiers sensibles”. Malgré l’état de décomposition très avancé du corps, la mort ne daterait finalement que de quelques semaines.

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions