posté le 22-10-2013 à 17:25:25

Derrière les barreaux pour 90 ans pour avoir violé ses filles et engrossé l’une d’elle 4 fois !

Vente saly

par Xibaaru le 22 Oct 2013 • 11:05

Dès l’âge de 10 ans, Aziza Kibibi (maintenant 35 et sur la photo) a été traitée comme une esclave sexuelle par son père Aswad Ayinde, un réalisateur de clip musical qui a acquis une renommée notamment pour le clip des The Fugees “Killing Me Softly”.

Son début de la vie est relativement normal. Elle vivait avec sa mère et son père au troisième étage d’un appartement à Paterson, New Jersey, avec ses grands-parents immigrés jamaïcains vivant au-dessous.

Kibibi a été scolarisée à la maison, et était autorisé à jouer avec les enfants du quartier. Quand sa famille s’est agrandie de huit enfants,  ils ont déménagé dans un appartement plus grand dans le même immeuble.

Quand Kibibi a commencé à grandir  son père a commencé à être attiré par elle.

«Il m’a dit que j’étais spéciale. Au commencement, il voulait m’apprendre à être une femme, dit-elle. «Au moment où il a commencé à avoir des rapports sexuels avec moi, il devenait de plus en plus violent. Quand j’ai commencé à riposté, il me frappait.
Son père a commencé à changer, et devient plus menaçant avec sa famille. Ils ont déménagé dans une autre maison à Paterson avant de déménager à Eatontown dans le sud du New Jersey. Les enfants étaient seulement autorisés à regarder un peu la télévision.

La médecine moderne a été interdite dans la maison, et il a effectivement dit à sa femme que ses relations avec Kibibi devaient traiter son eczéma. Kibibi n’était pas la seule.

Il avait une maîtresse – une avocate de Manhattan qui il a eu deux autres enfants – et a également abusé de l’une des sœurs de kibibi.

Il s’est appelé lui-même un polygame et un prophète. «Il dit que c’était la fin du monde, et que c’était seulement lui et sa progéniture et qui ont été choisi,« son ex-épouse, Beverly Ayinde a témoigné lors d’une audience préliminaire 2010. Elle a dit qu’il essayait de créer une lignée «pure» par procréation avec ses filles.

Quand le premier enfant de Kibibi est né sans défauts, Ayinde a pris cela comme preuve et a continué à violer la jeune fille jusqu’à ce qu’elle soit de nouveau enceinte. Mais les enfants suivants ne n’étaient pas aussi chanceux. Deux autres filles nées de son père seraient diagnostiqués avec la phénylcétonurie (PCU).

Le gène apparaît seulement à un taux de 1 sur 4000 dans le monde entier et est beaucoup plus faible pour les Afro-Américains.

 

Un de ses fils est tombé malade pendant qu’Ayinde était hors de la ville pour un voyage d’affaires, elle a finalement pris son courage pour l’emmener à l’hôpital.

Mais elle ne savait pas comment interagir avec les médecins et un travailleur social est intervenu, en alertant le ministère de la jeunesse et de la famille.

Quand Ayinde revint de son voyage d’affaires, il était furieux, et a menacé de retirer de force son fils à l’hôpital.

Les services de l’enfance sont intervenus avant qu’il ne puisse le faire et les a placés dans des logements séparés.

Après  avoir obtenu la garde de ses enfants. Elle vit maintenant à East Orange, New Jersey avec son mari. Elle est retournée à l’école et terminer ses études d’arts libéraux de l’Essex County College à l’automne. Elle dirige également sa propre entreprise de pâte et prévoit d’ouvrir un restaurant un jour.

Kibibi et sa sœur a finalement décidé de porter plainte contre leur père violent. Ils ont retardé a porter plainte car ils ne savaient pas l’effet que cela pourrait avoir sur les enfants.

Mais après avoir été reconnu coupable d’avoir abusé Kibibi et une de ses sœurs, Ayinde est maintenant derrière les barreaux pour 90 ans.

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-10-2013 à 12:02:36

Le Roi du Maroc prêt à octroyer la nationalité aux immigrés sénégalais

Vente saly

par Xibaaru le 22 Oct 2013 • 08:05

Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Selaheddine Mezouar vient de traduire à Dakar la volonté du Roi du Maroc, Mouhamed VI, d’aller encore plus loin dans le raffermissement des liens qui unissent son pays au Sénégal : « Le Maroc a toujours travaillé et travaillera pour que les Sénégalais vivant dans son territoire soient en paix », a dit à la presse, M. Mezouar, au sortir d’une audience avec la présidente du conseil économique, social et environnement du Sénégal, Mme Aminata Tall.

Selon lui, l’intégration des Sénégalais du Maroc se traduira par l’octroi de la nationalité ou du travail. Et pour lui « le Maroc va œuvrer en vue d’offrir un « séjour paisible » aux Sénégalais résidant dans son territoire ».

Le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération qui est arrivé lundi soir dans la capitale sénégalaise, est accompagné du ministre conseiller à l’ambassade du Maroc à Dakar, M. Abdalah Boutad Ghart, et de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal M. Taleb Barrada et du ministre, directeur des affaires africaines du Maroc, Moha Ouali Tagma.

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-10-2013 à 12:00:51

Deux enfants retrouvés morts dans une cabine de toilettes publiques

Vente saly

par Xibaaru le 21 Oct 2013 • 16:15

Les décès ont déclenché de violentes manifestations

Un homme a été arrêté pour viol et le meurtre de deux petites filles dans un bidonville de Johannesburg a avoué, les procureurs ont dit.

L’homme, est apparu brièvement à la cour lundi pour assassinat, enlèvement et de viol, a déclaré le porte-parole du ministère Medupe Simasiku.

Il a été arrêté vendredi après la découverte des corps de deux fillettes de deux et trois ans dans une cabine de toilettes publiques dans le bidonville de Diepsloot.

Les fillettes ont été violées puis étranglées.

Quatre complices présumés ont également été arrêtés mais ils n’ont pas avoué.

Tous les cinq comparaîtront en cour ainsi que le jeudi.

L’affaire a déclenché de violentes émeutes la semaine dernière. Les gens ont bloqué les routes avec des pneus enflammés et des policiers ont essuyé des jets de pierres.

 

L’Afrique du Sud a l’un des taux d’homicides les plus élevés au monde. Environ 16.000 personnes sont tuées par an, selon les statistiques officielles.

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-10-2013 à 11:58:39

La Turquie ouvre son premier sex-shop “halal” en ligne

Vente saly

par Xibaaru le 21 Oct 2013 • 12:45

Le premier sex-shop en ligne proposant aux internautes des produits estampillés “halal”, c’est-à-dire conformes aux normes de la religion musulmane, a récemment ouvert en Turquie, a rapporté lundi la presse turque. De présentation très sobre, le sitewww.helalsexshop.com offre dès sa page d’accueil une rubrique hommes et une rubrique femmes – identifiée par le profil d’une femme voilée – clairement séparées, proposant chacune leurs produits spécifiques.

Contrairement aux sex-shops traditionnels, il ne propose ni jouets ni accessoires, et encore moins de photos ou de vidéos suggestives, mais uniquement des préservatifs, crèmes et autres gels ou huiles de massage.

Lutter contre les préjugés

Selon ces promoteurs, ce site doit permettre de lutter contre les préjugés liés à l’islam, qui est considéré selon eux comme étant “opposé à la sexualité”. “L’islam encourage la sexualité sous certaines circonstances”, assurent-ils sur le site, précisant que “l’usage de chaque produit en vente est en accord avec l’islam”.

L’apparition de ce nouveau site inédit en Turquie a attiré l’attention des réseaux sociaux et de la presse du pays, officiellement à 99 % musulman. “Il faut rechercher dans cette nouveauté des visées commerciales plutôt qu’une volonté d’éduquer les Turcs en matière de sexualité”, tranchait lundi un éditorialiste du journal libéral

Liens
Site

Tags: #sexshop
 


 
 
posté le 22-10-2013 à 11:56:30

Par: rédaction 21/10/13 – 16h19 © Capture d’écran.Le site américain DiedInHouse s’est fixé le défi de recenser tous les cadavres

Vente saly

par Xibaaru le 21 Oct 2013 • 11:15 LAGOS — Plus de 10 personnes ont été tuées dimanche par des hommes armés sur une autoroute dans le nord- est du Nigeria, près de la frontière avec le Cameroun. Ces hommes, soupçonnés d’être membres de la secte Boko Haram, ont mené l’attaque contre des voitures dans la matinée à Logumani, ont affirmé des témoins. Cette attaque n’a été confirmé ni par les autorités locales ni par Boko Haram, mouvement rebelle islamiste qui vient de subir un coup dur il y a quelques jours dans l’Etat de Borno (nord-est). Mardi, l’armée nigériane a annoncé avoir tué 40 membres de Boko Haram dans l’Etat de Borno. Le mouvement Boko Haram est devenu la plus grande menace pour la sécurité du Nigeria depuis 2009. Il cherche à imposer la loi islamique (charia) au pays et déclare la guerre contre l’éduction occidentale
Liens
Site

Tags: #afrique
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions