posté le 26-10-2013 à 12:28:52

Le « gentil banquier » se servait dans les comptes de clients

Vente saly

Par: Loïc Struys
25/10/13 – 22h59  © thinkstock.

Incapable de refuser des prêts à certains clients, un banquier piochait dans les comptes d’autres. Il vient d’être condamné ce vendredi à cinq ans d’interdiction d’exercer.

159.000 euros. C’est le montant ponctionné par un banquier particulièrement généreux et désireux de donner bonne impression à sa clientèle. Entre octobre 2010 et février 2011, cet employé de la Banque Populaire des Alpes s’est servi sur les comptes des septs ou huit clients pour accorder un prêt à 128.000 eurors à une cliente au départ refusé  par la banque.

Incapable de lui annoncer, il avait fait croire le contraire. Lorsque celle-ci a demandé le déblocage de la somme, il n’a eu d’autre choix que de piocher dans le compte d’une autre cliente. Une opération réitérée suite à une demande d’emprunt de 17.000 euros pour la pose de panneaux photovoltaïques. Ce n’est qu’après l’avoir licencié « pour manque de rigueur » après six années de fonction que la banque s’est rendu compte de l’entourloupe.

« Je n’avais pas envie de passer pour le méchant banquier », a justifié, mardi dernier au tribunal correctionnel de Grenobles, cet homme de 33 ans poursuivi pour « abus de confiance ». Il a finalement été condamné à cinq ans d’interdiction d’exercer, le prévenu n’ayant « tiré aucun bénéfice de cette action, si ce n’est la bonne impression de sa clientèle ». Comme le précise le NouvelObs, ce titulaire d’une licence en biochimie a décidé d’entamer une formation d’ambulancier. De son côté, l’avocat de la banque a concédé qu’elle n’avait subi aucun préjudice, « car les prêts sont en cours de remboursement ».

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-10-2013 à 12:26:41

Un ascenseur, une dame et un chien, un homme et des oeufs: le drame

Vente saly

Par: rédaction
25/10/13 – 18h47  Capture d’écran. © LiveLeak.

vidéo Cette séquence est digne des pires films burlesques ou des cartoons chers à Warner Bros, où le lieu et la date importent peu, mais où seuls le burlesque et une fin heureuse comptent.

L’histoire se passe en trois actes. Aucun d’eux n’ont échappé aux caméras de surveillance de ce qui ressemble au hall d’un bâtiment résidentiel. Une dame se présente face aux portes de l’ascenseur avec un chien tenu en laisse.

Au moment d’entrer dans la cabine, ce dernier est attiré par l’arrivée d’un autre résident, forçant sa maîtresse à l’attendre et à retenir les portes de l’ascenseur. L’arrivée de cet homme, vêtu d’un polo bleu et transportant deux douzaines d’oeufs, constituera l’événement déclencheur. Perturbée (?), la dame pénètre dans la cabine et laisse les portes se fermer sans prêter attention à son animal.

La suite n’est que vaudeville. L’homme, l’anti-héros par excellence, surpris, tente d’allonger la laisse de l’animal tout en espérant sauver ses oeufs fraîchement achetés. Pensait-il pouvoir retenir l’ascenseur à la seule force du poignet? Tenace, il ne lâche rien, mais finit par être tirer vers les portes de l’ascenseur, voit ses oeufs voler en éclat et le chien se coincer dans le chambranle de l’ascenseur. Heureusement, le collier de l’animal ne résistera pas; il aura la vie sauve.

L’homme, quant à lui, doit encore se demander aujourd’hui pourquoi il n’a pas tenté de décrocher la laisse du collier. Si seulement il n’avait pas acheté autant d’oeufs.

Liens
Site

Tags: #burlesque
 


 
 
posté le 25-10-2013 à 18:00:14

Bougies et thiourayes polluants bientôt interdits en France

 

Vente saly

Entre les produits d’entretien, le tabac, les moisissures, les revêtements de sol, les peintures… les sources de la pollution de l’air intérieur sont multiples.

 

 

Mais encens et bougies sont particulièrement épinglés car leur pollution est massive – ils émettent des gaz qui remplissent des pièces entières – et parce que certains sont vendus avec l’argument de «purifier» l’air.

 

Aussi le « plan d’actions sur la qualité de l’air intérieur » rendu public jeudi 24 octobre par les ministères de l’écologie, de la santé et du logement prévoit-il de retirer du circuit les plus polluants de ces parfums d’ambiance.

 

ENCENS « plus émissifs que les bougies »
Entre bougies et encens, ce sont ces derniers qui semblent les plus mauvais pour la santé. S’il est « très difficile de connaître la composition exacte de l’encens qui comprend souvent un très grandnombre de substances », selon l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), une étude récente de ce même organisme aboutit à la conclusion qu’ils « sont beaucoup plus émissifs que les bougies » et que « leur utilisation semble présenter des risques, même dans le cas d’un usage mensuel ». Le rapport précise qu’il s’agit de «risques aigus, chroniques et cancérogènes».

 

Le benzène et le formaldéhyde
Les principales substances toxiques émises par l’encens sont les particules, le benzène et le formaldéhyde. Le benzène est classé cancérogène certain pour l’homme par l’Union européenne.

 

Le formaldéhyde est un gaz irritant pour le nez et les voies respiratoires. Il est à l’origine des cancers du nasopharynx, et il semblerait également qu’il entraîne l’apparition de leucémies.

 

La liste noire des produits interdits n’est pas encore prête. Des études sont en cours pour décider quels sont les plus émissifs en polluants, et des arrêtés d’interdiction sont à attendre dans les prochains mois.

 

Marianne Gomez

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/3621-bougies-et-thiourayes-polluants-bient%C3%B4t-interdits.html#sthash.sZ0bKzys.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 25 octobre 2013 14:01

Liens
Site

 


 
 
posté le 25-10-2013 à 17:58:09

L’autoroute Alger-Lagos facilitera le commerce intra-africain

 

Vente saly

Le Secrétaire exécutif du NEPAD, Ibrahim Assane Mayaki, a affirmé, jeudi à New York, que l’autoroute Alger-Lagos, qui devrait être achevée d’ici à la fin 2014, contribuerait à la création d’un couloir de développement facilitant le commerce intra-africain.

 

 

Dans une conférence de presse animée dans le cadre de ’’la semaine Afrique-NEPAD 2013’’ qui se tient du 21 au 25 octobre au siège de l’ONU, M. Mayaki a mis en avant les grands projets d’infrastructures établis dans le cadre du Programme de développement des infrastructures en Afrique.
Parmi la cinquantaine de projets du Programme, il a cité notamment l’autoroute Alger-Lagos, qui sera, selon lui, sans doute achevée d’ici à la fin 2014, et qui contribuera à la création d’un couloir de développement facilitant le commerce intra-africain.

 

Il a aussi mentionné le projet de pont entre Kinshasa et Brazzaville et la revitalisation de la voie ferrée entre Dakar et Bamako dans le cadre d’un projet plus vaste de corridor allant jusqu’à Djibouti. Ce sont là, a-t-il insisté, des projets ’’très importants’’ qui bénéficient d’un appui politique et attendent des investissements privés.

 

Dans ce sillage, il a rappelé que la Directrice générale du FMI, Christine Lagarde, avait estimé que les financements publics étaient aujourd’hui mieux gérés en Afrique qu’en Europe du fait de l’amélioration de la gouvernance sur le continent africain.

 

3e sommet arabo-africain en novembre au Koweït

C’est dans ce cadre qu’il a rappelé la tenue, en décembre prochain à Dakar, d’un sommet régional consacré au financement de 16 projets infrastructure.
S’il a insisté sur l’importance du secteur privé dans le financement de ces grands projets, M. Mayaki a également estimé, à quelques semaines du 3e sommet arabo-africain, prévu en novembre au Koweït, que les fonds souverains de pays arabes pourraient considérer des investissements à long terme dans les projets d’infrastructure africains.
Selon lui, les investisseurs doivent tirer les leçons de la crise financière qui résulte essentiellement de la spéculation sur une économie ’’virtuelle’’, alors qu’en Afrique, a-t-il fait observer, l’économie est ’’réelle’’.

 

Lors de cette conférence de presse animée également par le Conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique, Maged Abdelaziz, et la vice-présidente du Groupe de personnalités éminentes du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), Fatouma Ndangiza Nyirakobwa, il a également été relevé que six (6) des 10 économies qui connaissent la croissance la plus rapide dans le monde se trouvent en Afrique et que le continent a connu, au cours de cette dernière décennie, des transformations considérables, en particulier grâce à une meilleure gouvernance.

 

Pas de développement sans amélioration de la gouvernance

Néanmoins, sept (7) des 10 économies de la planète dont la croissance est la plus mauvaise se trouvent également en Afrique, ’’ce qui témoigne de l’ampleur des défis auxquels le continent reste confronté et qu’il essaie d’y répondre à travers le Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD)’’, ont-ils soutenu.

 

L’année 2013, que les chefs d’Etat africains ont déclarée ’’Année du panafricanisme et de la renaissance africaine’’, marque le 50e anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA), remplacée en 2002 par l’Union africaine (UA), dont l’objectif est de promouvoir ’’une Afrique intégrée, prospère et pacifique dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique dans l’arène mondiale’’.

 

En outre, a rappelé le Conseiller spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique, c’est aussi le 10e anniversaire de la création du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP).

 

A ce propos, Mme Nyirakobwa a rappelé que ce mécanisme avait été créé pour aider le NEPAD, en partant de l’idée qu’il n’y aurait pas de développement possible sans amélioration de la gouvernance. Elle a fait savoir que 33 pays représentant 76% de la population du continent avaient adhéré au Mécanisme et que 17 d’entre eux, dont l’Algérie, avaient déjà fait l’objet d’une évaluation.

 

La semaine Afrique-NEPAD s’achèvera vendredi avec l’examen du rapport du Secrétaire général de l’ONU sur le NEPAD à l’Assemblée générale.

- See more at: http://dakar-echo.com/economie/item/3620-autoroute-alger-lagos.html#sthash.HhzzbSEq.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 25 octobre 2013 13:04

Liens
Site

 


 
 
posté le 25-10-2013 à 17:56:36

Juifs et Musulmans Français dénoncent la résolution européenne sur la circoncision

 

Vente saly

La circoncision est « un acte rituel instauré par la Tradition prophétique, qui est un devoir essentiel des parents envers leurs enfants mâles », a déclaré jeudi 24 octobre 2013 dans un communiqué le Conseil français du culte musulman.

 

 

Le CFCM « dénonce » une nouvelle fois « de la manière la plus énergique la résolution de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, définissant la circoncision comme une atteinte à l’intégrité physique des enfants de moins de 14 ans ». « Comme pour les personnes de confession juive, poursuit le communiqué, la circoncision est considérée par les familles musulmanes comme un acte d’obéissance divine. »

 

Une initiative tendant à stigmatiser une pratique religieuse fondamentale pour les musulmans.
Le CFCM, estimant que la recommandation préconisée par la résolution du Conseil de l’Europe « est une initiative tendant à stigmatiser une pratique religieuse fondamentale pour les musulmans, se mobilise aux côtés de toutes les organisations qui réclament son retrait ».

 

Le 1er octobre, le Conseil de l’Europe avait invité les 47 États membres à prendre des mesures contre les « violations de l’intégrité physique des enfants », citant la circoncision au même titre que la mutilation génitale féminine des enfants.

 

De nombreuses organisations musulmanes et juives en Europe, dont le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) ou le Consistoire central, union des communautés juives de France, ont dénoncé cette résolution. Une pleine page est ainsi parue mardi 22 octobre dans la presse française sous le titre Non à la remise en cause de la circoncision , signée de Roger Cukierman, le président du Crif, de Ronald Lauder, le président du Congrès juif mondial et de Moshe Kantor, le président du Congrès juif européen.

 

«Les Européens feraient mieux de se concentrer sur de véritables injustices plutôt que de supprimer des pratiques juives et d’attaquer Israël », a-t-il déclaré, d’après le Jerusalem Post, dénonçant une « atmosphère générale » en Europe très inconfortable pour les juifs, avec les attaques sur la circoncision et l’abattage rituel. « La communauté juive française a survécu à l’affaire Dreyfus et au régime de Vichy, elle peut survivre aujourd’hui à la hausse de l’antisémitisme », a-t-il ajouté.

 

CL. H (avec AFP et Jerusalem Post)

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/3623-juifs-et-musulmans-fran%C3%A7ais-d%C3%A9noncent-la-r%C3%A9solution-europ%C3%A9enne-sur-la-circoncision.html#sthash.hZTjEsZ8.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 25 octobre 2013 14:40

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions