posté le 29-10-2013 à 11:27:35

François Hollande va finir par trouver du pétrole…

 

Vente saly

Où s’arrêtera la chute ? En dix huit mois de mandat, François Hollande aura fait pire que tous ses prédécesseurs depuis 1981.

 

Selon le baromètre mensuel BVA-Orange réalisé pour l’Express, France Inter et la presse régionale (*), la cote de popularité du chef de l’Etat atteint un bas historique.Jamais, depuis la création de ce baromètre par BVA il y a 32 ans, unprésident en exercice n’était tombé en dessous des 30% de bonnes opinions.

 

En septembre dernier, Hollande était à 32%. Un mois plus tard, six de chute ! Sa courbe s’effondre pour atteindre 26% seulement d’opinions favorables et 73% de mauvaises.

 

Les mauvaises langues parleront d’un couple exécutif bien assorti puisque son Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, recueille lui aussi un piteux 73% d’opinions négatives en chutant de quatre marches en un mois (25% de bonnes opinions… seul Alain Juppé a fait pire fin 1995)

 

L’affaire Leonarda lui coûte cher. La rentrée, calamiteuse sur de nombreux fronts (ras-le-bol fiscal, couacs à répétition chômage, etc.) pèse évidemment beaucoup. Mais le coup de grâce est venu de l’affaire Leonarda, où le chef de l’Etat s’est d’abord manifesté par son silence avant une intervention télévisée complètement loupée.

 

A y regarder de plus près, «le Président ne dispose d’une majorité de bonnes opinions auprès d’aucune des catégories de la population française, à l’exception des seuls sympathisants socialistes (75% de bonnes opinions)», détaille Gaël Sliman, directeur des opinions chez BVA.

 

Ses alliés écolos (54% de mauvaises opinions) et de la gauche de la gauche (66%) sont désormais une nette majorité à le rejeter. A droite, c’est l’hallali : 97% de leurs sympathisants ont une mauvaise opinion du président. Même Nicolas Sarkozy, pourtant honni à gauche, n’avait suscité autant de rejet dans le camp d’en face !

 

Hollande pulvérise donc tous les records, puisque le dernier titulaire en date, Nicolas Sarkozy, avait atteint les 30% en février 2011, alors que la France s’embourbait dans la crise. Avant lui, Jacques Chirac s’était dangereusement approché de ce seuil fatidique avec 32% de bonnes opinions en novembre 1995, alors que les grèves battaient leur plein contre le plan Juppé sur les retraites.

 

Lors de son second mandat, même record d’impopularité, mais cette fois en mai 2006, alors que l’exécutif sortait exsang de l’interminable fronde de la jeunesse contre le CPE. François Mitterrand aussi a eu de sévères creux : en janvier 1985 puis en mars 1992, quand il était éclaboussé par les affaires et qu’Edith Cresson en finissait avec son chemin de croix à Matignon.

 

Valls en état de grâce.

Avec un score de 58% en octobre, Manuel Valls enregistre une progression de 9 points en un mois et redevient la personnalité n°1 du palmarès BVA, loin devant Alain Juppé, bon 2e.

 

Pour le ministre de l’Intérieur, dont la cote est visiblement dopée par l’affaire Leonarda (même chez les sympathisants de gauche !), c’est un plébiscite de plus. Ils sont 70% à avoir une bonne opinion de Valls, qui «réalise le tour de force d’être aussi populaire auprès des sympathisants de droite qu’auprès de ceux de gauche (57% auprès des uns comme des autres sur sa cote d’influence).
*sondage réalisé les 24 et 25 octobre dernier auprès de 1 050 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

 

- See more at: http://dakar-echo.com/politique/item/3664-fran%C3%A7ois-hollande-bat-tous-les-records-d%E2%80%99impopularit%C3%A9-en-france.html#sthash.Wdv78uW2.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier lundi, 28 octobre 2013 21:39

Liens
Site

 


 
 
posté le 29-10-2013 à 11:25:12

Recapitalisation : L’Etat devient actionnaire majoritaire de Sénégal Airlines

Vente saly

Par Seneweb news | Seneweb.com |  Mardi 29 octobre, 2013 08:08

Le Conseil d’administration de Sénégal Airlines s’est réuni ce lundi pour revoir le fonctionnement et la gestion de la compagnie aérienne nationale. Lors de cette rencontre, une recapitalisation a été opérée. Et c’est pour permettre à l’Etat du Sénégal d’être l’actionnaire majoritaire avec 51% contre 49% pour les privés.Déjà, l’une des mesures phares qui a été prise est de rendre les 4 avions que la compagnie loue en mars 2014.

«En général, l’Etat est toujours actionnaire majoritaire dans les compagnies aériennes, ce qui n’était pas le cas pour le Sénégal. Maintenant que l’Etat est devenu l’actionnaire majoritaire, nous pourrons ensemble trouver des solutions pour mettre sur pied une des meilleures compagnies aériennes du moment. Et nous avons bon espoir, parce que les autorités ont accepté notre plan de relance», soulignent des administrateurs de la compagnie aérienne interrogées par l’Observateur.Pour avoir une compagnie de qualité, le Sénégal compte nouer des partenariats techniques avec South African Airways, Turkish Airlines, Air France et Qatar Airways.

Liens
Site

Tags: #avion
 


 
 
posté le 29-10-2013 à 11:23:41

La route Fatick-Kaolack sera reconstruite en 2014, selon le PM

Vente saly

SENEGAL-GOUVERNEMENT-DECLARATION-INFRASTRUCTURES

 

 2013-10-28 21:08:46 GMT

Dakar, 28 oct (APS) – Le Premier ministre Aminata Touré a annoncé lundi la reconstruction en 2014 de la route Fatick-Kaolack (42 kilomètres), dont le coût est estimé à 10 milliards de francs CFA.

 »L’axe Fatick-Kaolack est un problème compliqué. Mais on tend vers des solutions, car le ministre de l’Economie et des Finances a finalement trouvé une entente avec l’entreprise qui a en charge les travaux », a dit Mme Touré aux députés réunis en séance plénière, pour recevoir sa Déclaration de politique générale.

 »L’argent qui doit être investi pour les travaux est estimé à 10 milliards de francs CFA et on l’a inclus dans le budget de 2014. Il y a des questions juridiques qu’il faut encore dépasser, parce que l’entreprise nous demande un contrat », a expliqué Aminata Touré.

Elle a dit que « pour ce qui concerne le volet financier, on est tombés d’accord avec l’entreprise] et on espère que les travaux vont reprendre en 2014″.

FD/OID/ESF

Liens
site

Tags: #transport
 


 
 
posté le 29-10-2013 à 11:22:05

La thrombectomie, une nouvelle chance pour les victimes d’AVC

Vente saly

par Xibaaru le 29 Oct 2013 • 08:30 SANTÉ – A l’occasion de la Journée mondiale de l’accident vasculaire cérébral (AVC) ce mardi, «20 Minutes» vous présente la thrombectomie, une nouvelle technique pas encore généralisée mais qui donne des résultats satisfaisants…

 

 

(Photo) Un des IRM de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epiniere (ICM), à Paris.

Un mardi d’octobre à l’hôpital Bichat, dans le 18e à Paris. Il est 15h. Un homme de 49 ans vient d’être confié au service neurologie du CHU. Un examen a été interrompu pour permettre à ce patient de passer le plus rapidement possible une IRM du cerveau. Selon les pompiers qui l’ont accompagné, il  souffre de troubles de la parole et la partie droite de son corps est paralysée. Il a tenté d’appeler son médecin traitant toute la matinée. En vain. Lorsqu’il est pris en charge, il ne présente aucun des symptômes de l’AVC (accident vasculaire cérébral).

Mais devant l’hôpital Beaujon (Hauts-de-Seine), la partie droite de son visage se fige et le patient a de nouveaux des troubles de l’élocution. Il est 14h20. Aussitôt, le service de régulation du Samu oriente les pompiers vers Bichat et son unité spécialisée dans le traitement de l’AVC. Le compte à rebours a commencé. Dans quelques heures, il sera trop tard.

«Deux millions  de neurones perdus par minute»

«Chaque minute qui passe, c’est deux millions  de neurones de perdus», explique le professeur Mikael Mazighi. Sur son écran, des images du cerveau du patient s’affichent. Dans l’hémisphère gauche, une petite tache blanche indique qu’une partie de l’encéphale n’est plus irriguée. Une artère est bouchée par un caillot. «En cas d’AVC, le traitement de référence, c’est la thrombolyse», explique le spécialiste. Une technique qui consiste à désagréger le caillot avec des médicaments, mais qu’il faut administrer dans les quatre heures et trente minutes suivant les premiers symptômes. «Sauf qu’ici, à Bichat, nous sommes un CHU, nous faisons de la recherche. Et ce patient est éligible à la thrombectomie.»

Un traitement innovant, dont le protocole est encore en cours d’évaluation, mais qui offre une fenêtre thérapeutique de six heures. Le praticien est donc surveillé par un comité d’éthique. Cent trente-sept thrombectomies ont déjà été effectuées à l’hôpital Bichat depuis janvier.

Il est 16h30. Le patient a été placé sous anesthésie locale. Le professeur est en salle de vascularisation. Il introduit son cathéter par l’artère fémorale. Face à lui, trois écrans lui montrent sa progression dans le dédale du système artériel. A 16h40, le cathéter est dans la carotide. A 16h45, il a atteint le cerveau. A 16h49, il est arrivé sur le site de l’occlusion. La réduction du caillot, la partie la plus délicate de l’opération, va commencer. «Il a été très vite», commente Christiane Gohin, cadre référent à l’hôpital Bichat, qui surveille l’opération en remplissant une grille d’observation pour «optimiser le travail des professions paramédicales» qui assistent le médecin.

A 17h10, le professeur a déployé une première fois le stent et ramené un petit bout du caillot, de la taille d’une crotte de nez. Il ne lui reste plus que deux passages pour retirer complètement le caillot de l’artère de 4 mm de large. Un quatrième passage pourrait endommager l’artère et provoquer une hémorragie cérébrale. Après son deuxième passage, à 17h18, un peu de sang commence à passer. A 17h28, le caillot est retiré. A 17h40, le cerveau est irrigué. Et le patient, qui était paralysé, bouge son bras droit. Un bon signe. Mais pour l’homme de 49 ans, le plus dur commence: kinés, orthophonistes, rééducation… Dans l’immédiat, il va passer un scanner. Puis, un autre dans 24 heures. Les infirmiers le conduisent en soins intensifs de neurologie. Il va y passer 48 heures minimum. Toutes les 30 minutes, une personne va vérifier qu’il récupère correctement. Le Pr Mazighi, lui, n’a pas le temps de souffler: une interne l’attend pour discuter d’un dossier.

Liens
Site

Tags: #santé
 


 
 
posté le 28-10-2013 à 17:18:12

Délire architectural

Vente saly

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions