posté le 30-11-2013 à 13:03:38

Jackpot pour le ministère de l’Intérieur : son budget augmente de 7 milliards

Vente saly

par Xibaaru le 29 Nov 2013 • 15:45

Le projet de budget 2014 du ministère de l’Intérieur a connu une hausse de plus de sept milliards de francs CFA, passant de 50 milliards 078.724.960 FCFA en 2013 à 57 milliards 381.109.000 pour le prochain exercice. On peut comprendre cette hausse par le recrutement des assistants de sécurité estimés à environ 10.000 agents. Il y a aussi le renforcement du matériel de sécurité et du programme sécuritaire de nos frontières en raison des menaces terroristes dont fait l’objet le Sénégal.

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Liens
Site

 


 
 
posté le 29-11-2013 à 12:24:36

L’Etat va réaliser 4.000 km de pistes rurales en 2014

Vente saly

par Xibaaru le 28 Nov 2013 • 16:15

L’Etat du Sénégal a déjà démarré un programme de construction de pistes rurales avec pour objectif de réaliser 4.000 kilomètres de pistes au cours de l’année 2014, a appris l’agence de presse sénégalaise, jeudi à Dakar.

“Le programme de constructions de pistes rurales a déjà démarré. Le Premier ministre Aminata Touré va incessamment procéder à son lancement officiel dans la région de Kédougou (est)”, lit-on dans le rapport du projet de budget du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement pour l’exercice 2014.

“Le monde rural et les femmes constituent des priorités absolues pour le gouvernement. D’ores et déjà, il est prévu de construire 1.200 kilomètres de pistes rurales, mais à terme, ce sont 4.000 kilomètres de pistes qui sont prévus”, a expliqué le ministre de tutelle Thierno Alassane Sall, cité par le même document.

Selon lui, ces programmes de construction de pistes rurales vont démarrer avec les projets dont les études sont déjà disponibles. “Il faut que chaque région se sente concernée, surtout les régions périphériques”, a insisté le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Le projet de budget du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a connu une hausse de plus de huit milliards de francs CFA en passant de 166 milliards 153.838.880 de francs à 174 milliards 255.177.940 de francs CFA, soit une augmentation de près de 5% en valeur relative.

Au total, 77 députés se sont inscrits pour participer au débat général de la plénière devant examiner le budget de ce département ministériel, en raison de trois minutes par intervention.

Parmi les questions abordées, il y a le manque d’infrastructures routières dans les régions de l’intérieur, les accidents de la route, la construction de pistes rurales, entre autres sujets.

Concernant le programme de construction des pistes rurales annoncé, les députés de la région de Kédougou notamment n’ont pas manqué de relever un paradoxe. “On nous dit que ce programme va être lancé officiellement par le chef du gouvernement dans la région de Kédougou, alors qu’il n’y a pas un seul mètre de piste destiné à cette région”, a déploré un élu de cette localité.

“J’ai examiné votre projet de budget, mais je ne vais pas voter ce budget. Je vais tout simplement voter+non+. La raison est simple : aucun programme de piste rurale n’est prévu dans ma localité de Salémata (Kédougou)”, a déclaré un député de la zone.

“Nous sommes le département le plus enclavé du pays, mais nous sommes négligés dans la répartition des ressources”, a déploré cet élu de Salémata, en s’adressant au ministre des Infrastructures, des Transports et du Désenclavement.

Liens
Site

 


 
 
posté le 29-11-2013 à 12:23:10

Maïmouna Ndoye Seck, ministre de l’Energie : «L’Etat ne peut pas continuer à subventionner l’électricité indéfiniment»

Vente saly

 Par SenewebNews | Seneweb.com |  Jeudi 28 novembre, 2013 12:26

La question de l’énergie au Sénégal revient au-devant de l’actualité avec cette sortie de Maïmouna Ndoye Seck, la ministre de l’Energie qui estime que le Sénégal fait partie des pays au monde qui payent le plus cher l’électricité.

Une situation assez préoccupante pour le gouvernement qui prévoit de développer, à l’horizon 2017, un programme destiné à alléger les factures des usagers par une réduction du coût de l’électricité.

Face aux députés de l’Assemblée nationale lors du vote du budget de son département, la ministre qui a été interpellée sur la cherté du coût de l’électricité au Sénégal, d’admettre d’emblée que le prix de production de la Senelec est supérieur à son prix de vent.

Elle souligne à ce propos la subvention de l’Etat au secteur de l’énergie, une subvention de 30%, qui selon elle, n’est pas la solution. D’où la nécessité d’envisager d’autres alternatives.

«Le second défi à relever est celui du coût de production, qui doit être surmonté, parce qu’on ne peut pas continuer indéfiniment à subventionner l’électricité», a soutenu Maïmouna Ndoye Seck. Et d’indiquer qu’un programme a été mis en œuvre, «dans le but de réduire les coûts de production. La seule condition, dit-elle, pour faire baisser les prix de vente de manière durable».

Liens
Site

 


 
 
posté le 29-11-2013 à 12:21:35

Un nouveau plan de circulation à l’Aéroport Léopold Senghor

Vente saly

Par APS | APS |  Jeudi 28 novembre, 2013 20:45

L’Agence des aéroports du Sénégal a annoncé jeudi avoir mis en œuvre un nouveau plan de circulation pour améliorer la fluidité du trafic routier aux alentours de l’aérogare, indique un communiqué transmis à l’APS.

Selon ce texte, ‘’cette mesure permettra de faciliter les conditions d’accès à l’Aéroport International Léopold Sédar Senghor et de réduire l’encombrement de la devanture de l’aérogare’’.

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan, les autorités vont procéder au démarrage d’une phase test à partir de ce jeudi à minuit. Elle va se dérouler sur deux semaines.

Le communiqué souligne que cette période d’évaluation ‘’sera mise à profit’’ pour ‘’recueillir (des) suggestions et corriger avant la mise à exécution effective du plan de circulation pour le 12 décembre 2013’’.

Liens
Site

 


 
 
posté le 29-11-2013 à 12:20:01

Exclusif ! xibaaru vous montre les maisons closes de Dakar: sexe à gogo, homos, lesbiennes et même des fillettes de 16 ans

Vente saly

par Xibaaru le 29 Nov 2013 • 08:49

En marge de la journée internationale du sida qui aura lieu le dimanche 1er décembre, xibaaru a fait le tour de Dakar et de ses banlieues pour dénicher les maisons closes où se déroulent toutes sortes de pratiques sexuelles qui favorisent le développement voire l’expansion du virus du Sida.
A travers ces endroits visités, on peut affirmer sans risque de se tromper que ce fléau gagne du terrain et se propage à Dakar et environs à la vitesse d’un TGV.

1/A GUINAW RAIL se trouve une maison close pas encore peinte où, pour accéder à la cour, on marche sur des préservatifs déjà utilisés et jetés à même le sol.
Cette demeure ne dispose ni d’eau ni d’électricité encore moins de toilettes.
La passe varie entre 1000 et 2000.

2/A THIAROYE, un immeuble de deux étages avec un petit bar dans la cour, sert de lieu de haut débauche pour ” gor djiguène ” bisexuels, prostituées et drogués qui se piquent à tour de rôle avec une même seringue.

3/A GUIDIAWAYE, une ancienne prostituée gère un bar où l’on peut se procurer de la bonne ‘chair’ à n’importe quelle heure de la journée mais aussi de la nuit. Dans les toilettes de ce bar, xibararu a découvert des seringues et des préservatifs à même le sol.

bonne-tapin4/ Au Plateau, en plein centre-ville de la capitale sénégalaise, règne une prostitution de haut niveau. La plupart des prostituées rencontrées ont pour clients des marins de passage à Dakar pour quelques heures voire des jours. Certaines parmi ces belles de nuit, sous l’effet de l’alcool, ont souvent des rapports sexuels avec leurs clients étrangers sans mesurer les conséquences de maladies sexuellement transmissibles.

5/ SALY ET L’ÎLE DE GORÉE représentent les plus hauts lieux du tourisme sexuel. Non seulement, le Sida s’y propage à grande échelle mais des filles âgées entre 16 et 19 ont pour la plupart un ou deux enfants de père inconnu.

6/ PARCELLES ASSAINIES
3 C, entendez par là, chic, choc et chaud. Voilà comment se nomme cette demeure où il faut casquer pas moins de 10000 fcfa pour tirer un coup.
Avant de passer à la passe, on peut avoir droit à un massage avant de jouer au jeu de jambe en l’air. Par contre la gérante de ce bordel exige 30% du prix aux prostituées et aux homosexuels.

prostituées 37/ KHOUROUNAR

Du jamais vu dans ce quartier où règne la pauvreté totale.
Dans une maison,se passe des choses inimaginables car tout le monde se prostitue dans ce foyer de 17 ans la plus jeune à 70 ans la plus vieille.

8/ NIÉTY MBAR

Une maison close gérée par un homme âgé de 54 ans et qui dispose de dix filles âgées de 16 a à 18 ans. Ce qui est dramatique dans cet endroit c’est que le port du préservatif n’est pas obligatoire pour le client.
La passe varie entre 2000 et 5000 fcfa. Le mal est que le vagabond qui gère cette maison a pu convaincre les filles que le Sida n’existe pas.

9/ ALMADIES
Dans un endroit caché des Almadies, en face de la mer, se trouve un appartement de 3 chambres salon, très biens meublé que se partagent trois prostituées de “classe”. Les nanas utilisent toutes sortes d’objets de séduction pour fidéliser leurs clients : menottes, “thiouraye”, parfums, désodorisants, vibromasseur, huiles de massage, petits pagnes, lingerie etc…
Leurs clients peuvent y passer la nuit s’ils le désirent en casquant 200.000 fcfa.
Si c’est pour passer un moment, le prix varie entre 100.000 et 50.000 fcfa.
Autres détails, si le client désire ne pas mettre de préservatif, il devra casquer le double du prix selon qu’il veuille passer vite fait ou rester toute la nuit.
Le tarif plein du week-end est plafonné à 300.000 FCFA sans “wakhalé” (marchandage) avec repas compris.

Le constat est qu’à ce rythme, le virus du Sida est loin d’être éradiquer du territoire sénégalais.
” Fagarou mo guene fadiou ”

Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions