posté le 18-12-2013 à 13:18:36

L’Europe aux homos et lesbiennes persécutés dans leur pays : ‘’venez, nous vous accueillons’’

Vente saly

par Xibaaru le 18 Dec 2013 • 08:32

Depuis un mois, les homosexuels étrangers peuvent plus facilement aller vivre en Europe en demandant le statut de réfugié.  La Cour de Justice de l’Union Européenne vient d’élargir les conditions d’admission à l’asile au profit des homosexuels dont le pays sanctionne l’homosexualité par un emprisonnement effectif. C’est une discrimination positive pour les gays et lesbiennes, et un pas de plus vers la dépénalisation mondiale de l’homosexualité.  

Une discrimination positive pour imposer la dépénalisation.

Suite à la saisine du Conseil d’Etat des Pays Bas, relative à la demande d’asile d’un homosexuel sénégalais (Et de deux homosexuels Sierra-Léonais et Ougandais), la Cour Européenne de Justice de l’Union Européenne a, par sa décision du 7 novembre 2013, consacré une lecture extensive des conditions  d’obtention du statut de réfugié. Jusqu’alors, la convention de Genève de 28 juillet 1951 accordait le statut de réfugié à toute personne qui craint d’être persécutée du fait de son appartenance à un certain groupe social, et qui se trouve hors de son pays où il n’est pas protégé. L’Europe vient de considérer les homosexuels comme un groupe social persécuté, à partir du moment où les sanctions prévues contre eux dans leur pays sont effectivement appliquées. Il en est ainsi de la loi sénégalaise qui prévoit depuis 1966 (Article 319 du code pénal) une peine de prison pour la commission d’acte contre nature avec un individu de même sexe, donc contre l’homosexualité. Ainsi, parce que cette sanction est appliquée, tous les homosexuels sénégalais, une fois dans un pays européen, peuvent obtenir un titre de séjour avec le statut de réfugié. Cette discrimination positive en leur faveur est une volonté manifeste d’imposer la dépénalisation de l’homosexualité.

Une discrimination injustifiée entre les demandeurs d’asile

D’une part, on exige des personnes demandant le statut de réfugié pour des persécutions en fonction de leur race, de leur religion, de leur opinion ou de leur origine, de prouver que les persécutions sont effectives et suffisamment graves par leur nature et leur répétition. D’autre part, les homosexuels venant de pays condamnant leur comportement par une peine de prison sont présumés persécutés de ce seul fait.

Mieux, l’homosexuel demandeur d’asile n’a pas besoin de prouver qu’il avait dissimulé son orientation sexuelle dans son pays d’origine. Mieux encore, il n’a pas besoin de prouver qu’il a fait preuve de réserve dans l’expression de son homosexualité. Par conséquent, avec cette nouvelle jurisprudence européenne, l’homosexuel sénégalais qui s’est fait saisir par la police pour avoir publiquement commis un acte contre nature, ne se verra pas reprocher, pour la reconnaissance du statut de réfugié, d’avoir sciemment violé la loi pénale de son pays d’origine. Une femme demandeur d’asile violée et menacée de mort à cause de ses opinions par une junte militaire au pouvoir  dans son pays, n’aura pas ces faveurs.

Une mesure qui risque de promouvoir l’immigration illégale.

En créant cette nouvelle jurisprudence, l’Europe ouvre ses portes à tous les homosexuels étrangers pouvant être condamnés dans leurs pays à cause de leur orientation sexuelle. Mais en réalité l’Europe n’est pas prête à les accueillir tous. D’autant plus que cette nouvelle orientation peut être détournée en moyen d’immigration illégale : en effet, comme il est n’est pas possible de demander à un homosexuel de prouver publiquement qu’il préfère les personnes de même sexe, un sénégalais sans papiers en France, en Espagne ou Italie peut obtenir un titre de séjour en se prétendant homosexuel, alors même qu’il est peut-être homophobe. Pour éviter ses écarts, l’Europe fera son possible pour maintenir chez eux ces homosexuels, en leur permettant d’y vivre leur sexualité. Pour ce faire, elle pourrait faire pression sur les pays concernés et les amener à légiférer en faveur des gays et lesbiennes. Comme moyen, elle peut appliquer la théorie de Montesquieu : placer des dirigeants et ministres de la justice acquis à la cause homosexuelle, pour changer les lois ou prendre des mesures de grâce au profit d’homosexuels condamnés.

Aliou TALL
Président du RADUCC (Réseau Africain de Défense des Usagers, des Consommateurs et du Citoyen)
Email : raducc@hotmail.fr

Liens
Site

 


 
 
posté le 18-12-2013 à 13:16:57

Macky a déjà échoué : qui peut sauver encore le Sénégal ?

Vente saly

par Xibaaru le 18 Dec 2013 • 08:32

Ça fait mal au cœur,  les calvaires que vivent les sénégalaises pour joindre les deux bouts. Le pouvoir de Macky hait-il le peuple sénégalais au point de le torturer tous les jours ? Le brave peuple sénégalais ne mérite point les ” sévices ” que lui infligent quotidiennement les amateurs du régime de Macky.
Pourquoi Macky n’a pas étudié et fait une analyse, voire une lecture objective et rationnelle, de la chute de son prédécesseur Me Abdoulaye Wade ?
Un travailleur donne envie de travailler.
Avoir pitié donne envie d’avoir pitié.
Être aimé donné envie d’aimer mais être haï donne aussi envie d’haïr !!!
Il semble que c’est la fin de l’état de grâce pour le Président Sall. Jusqu’ici les Sénégalais sont demeurés indulgents à l’égard du successeur de Me Abdoulaye Wade, malgré les promesses non tenues, les tâtonnements, les errements, les incuries et l’arrogance de son régime.
Aujourd’hui, la patience du peuple semble atteindre ses limites à presque deux ans d’exercice du pouvoir par Macky et sa cour.
Depuis bientôt deux ans au pouvoir, le régime actuel n’a causé aux sénégalais que des problèmes physiques, psychiques, cardiaques sociaux, économiques et juridiques.
Un pays ou les populations sont constamment confrontées et tenaillées par des problèmes vitaux ne saurait se développer.
La majeure partie des sénégalais vit de dette, au jour le jour pour subvenir à leurs problèmes quotidiens et fait tous les jours l’objet d’une plainte d’un voisin, d’un boutiquier ou d’un commerçant.
Les citoyens sénégalais vivent nuit et jour de stress et de torture morale causé par :
des pénuries de sang dans des hôpitaux en béquilles
la cherté des denrées de premières nécessités
des coupures d’électricité
des pénuries d’eau
l’insalubrité de la capitale
des pénuries de gaz
un manque d’argent
un chômage galopant
des pénuries d’essence
des universités paralysées
des écoles inondées
une administration absentéiste
une agriculture agonisante
un transport mourant
une insécurité traumatisante
des routes chaotiques
des grèves par-ci grèves par-là
des marché de gré à gré à grande échelle
des émeutes ici et là …
Le Président Macky Sall et ses valets devraient méditer et décoder le message contenu dans le silence des Sénégalais face aux difficultés quotidiennes.
Le constat est que le pouvoir Macky commence à vaciller.
Ces différents épisodes ont fini de démontrer que les Sénégalais sont capables de s’indigner même s’ils sont de nature pacifique et savent souffrir dans le silence.
Malheureusement, Macky semble avoir la tête ailleurs. Il passe tout son temps entre deux avions. Le locataire du Palais de l’Avenue Roume semble préoccupé par le désir obsessionnel d’entrer dans la grâce des institutions internationales qu’il devient sourd aux attentes de son peuple. C’est comme si son rêve  est de finir sa carrière politique à la tête d’une organisation internationale comme le président Diouf.
En réalité, les Sénégalais ont élu le candidat Macky Sall parce qu’il leur avait promis le ” paradis ” mais là il les a servi ” l’enfer “.
Qui peut sauver le Sénégal ?

Idy, non merci il est trop suffisant, pressé, hautain et se croit plus intelligent que les autres.
Tanor et Niasse n’ont plus droit à la parole car ils ont trahi le contrat de confiance qui les lie avec le peuple en piétinant le projet et la dynamique de Benno Siggil Sénégal qui souhaitait une candidature unique. C’est une honte de les voir cirer les chaussettes de Macky tous les jours.
Niasse est un pouvoiriste et la preuve en est qu’il a goûté à tous les pouvoirs de Senghor à Macky en passant par Wade.
Tanor ” bou amone fouleu akk faïda moye done président taye ”
Djibo est un homme intelligent, fin politicien mais c’est un traître. Seule sa famille et son troupeau comptent à ses yeux.
Abdoul Mbaye, entouré de milliardaires, il pourrait se permettre d’avoir des ambitions présidentielles en 2017 au vu de son parcours et de son carnet d’adresses.
ABC, Ancien numéro deux de l’Apr ? Alioune Badara Cissé pourrait être un potentiel adversaire de Macky en 2017 même s’il a pris ses distances et demandé à Macky de se réveiller avant midi.
Si Malick Gackou, ancien Ministre du Commerce et des Sports, ” l’homme de la banlieue gagne la Mairie de Guédiawaye en 2014, il pourrait prétendre  gérer les destinées du Sénégal en 2017. Ne voulant pas mélanger torchons et serviettes, il avait préféré quitter le bateau avant le naufrage.
Landing, non merci. Il ne mérite qu’un carton rouge car il a encaissé 20 millions par mois pendant le règne de Wade.
Moussa Touré, l’homme ferait un bon Ministre des finances pas plus. L’homme ne cesse d’ailleurs de dire que ” Macky est un Wade bis ”
Gadio, désolé mais il n’a pas le niveau mais Wade l’avait imposé aux sénégalais.
Ibrahima. Fall, il est bon pour la diplomatie pas plus.
Moubarack Lo est l’ancien Directeur de Cabinet adjoint de Macky. N’ayant pas pu bénéficier de la part du gâteau qu’il souhaitait (Sénégal émergent), il a préféré vomir sur son poste de Directeur de Cabinet adjoint.
Pape Diouf, l’ancien patron de la FAO, ne pouvant pas atteindre le poste du chef du gouvernement,  Il a préféré jeter l’éponge.
Youssou Ndour tisse petit à petit son nid et est capable de surprendre à tout moment.
Karim, qu’il rembourse s’il a volé et on verra après.
A réfléchir, le Peuple veut du sang neuf et nouveau.

Sidy Niang/Dakar.xibaaru. com

Liens
Site

 


 
 
posté le 18-12-2013 à 13:12:53

VILLA A VENDRE SALY SENEGAL

Vente saly

VILLA A VENDRE SALY SENEGAL

En plein centre. Enfouie dans la végétation. Villa de 2003 de plain pied. Toit terrasse. Garage. Puits. Vendue non meublée.Séjour, cuisine, bureau
2 chambres et leur salle d’eau
54 000 000 Fcfa (≈82 317 €)

Référence 120

www.immocap-senegal.com

immocapsenegal@gmail.com

Liens
Site

Tags: #vente
 


Commentaires

 

1. lafianceedusoleil  le 18-12-2013 à 16:04:53  (site)

oh, ça me fait envie.
Bon après midi.
Amicalement
Cricri

 
 
 
posté le 17-12-2013 à 13:03:54

Ibrahima Lô : « Il est illusoire de vouloir développer l’Afrique tout en dédaignant le livre et la lecture »

Vente saly

Par Aps | APS |  Lundi 16 décembre, 2013 22:48

Vouloir développer l’Afrique en général et le Sénégal en particulier tout en faisant fi du livre et de la lecture relève de l’illusion, a affirmé lundi le directeur du livre et de la lecture, Ibrahima Lô.

‘’Un peuple qui lit, c’est un peuple qui gagne’’, a-t-il dit, en référence à un propos de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, décédé le 5 décembre dernier.

Il s’exprimait ainsi en marge de la cérémonie d’ouverture de la 14-ème édition de la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar (FILDAK), organisée par le ministère de la Culture et du Patrimoine sous le thème : ‘’Le livre et la diversité culturelle’’.

Ibrahima Lô estime qu’il y a de moins en moins de gens qui lisent et signale que les autorités du ministère de la Culture et du Patrimoine ont suggéré une réflexion de manière beaucoup plus posée sur les questions afférentes au livre et à la lecture.

Il a ajouté que l’heure est aujourd’hui à la mobilisation, pour voir comment remobiliser tous les partenaires et opérateurs du livre au Sénégal, notamment les écrivains, les éditeurs, les libraires, les imprimeurs, les illustrateurs et le lectorat, dont les enfants.

‘’La question qu’il faut se poser, c’est quel environnement créer autour de nous, dans nos familles respectives, dans nos établissements, pour revaloriser cet acte de lecture important qui participe à la construction de notre personnalité individuelle et collective’’, a-t-il estimé.

Selon lui, il faudra beaucoup travailler pour que le bon livre soit accessible aux jeunes.

Cette année, la Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur de la FILDAK.

Liens
Site

Tags: #culture
 


 
 
posté le 17-12-2013 à 13:01:49

Touba accueille le Président Macky Sall jeudi

Vente saly

Par Senewebnews | Seneweb.com |  Lundi 16 décembre, 2013 22:22

Dans le cadre du Grand Magal de Touba, le Président Macky Sall est attendu jeudi prochain dans la cité.  Une visite hautement significative en cette veille de magal. Dans la ville sainte, les apéristes ont fini de battre le rappel des troupes derrière les responsables locaux qui œuvrent déjà pour réserver un accueil populaire à leur leader. Il sera reçu par le Khalif Général des Mourides Serigne Sidi Mokhtar Mbacké.

Le khalif, en retraite spirituelle depuis  un mois à Keur Nganda a rejoint Touba  il y a vingt-quatre heures. Un entretien entre les deux personnalités devrait avoir lieu dans la Résidence Khadimou Rassoul.

Dans cette même résidence où l’on se prépare pour un séjour présidentiel d’au moins un jour, les travaux d’embellissement se poursuivent à pas de géants.  Le seul mystère demeure les contours du calendrier du Chef de l’Etat une fois à Touba. En effet, beaucoup se demandent si le Président Macky Sall accordera des audiences aux religieux Mbacké-Mbacké et s’il sera question de distribuer des enveloppes d’argent.

Liens
Site

Tags: #religion
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions