posté le 06-01-2014 à 13:25:03

Les plus belles perles des courriers administratifs

Vente saly

Si vous avez envie de sourire un peu, vous devez impérativement lire ces échanges entre ces usagers et l’administration.

 

Les Editions larousse mettent en vente à partir du 21 janvier quatre petits livres, très drôles, regroupant les meilleures perles publiées dans la presse et sur Internet: « Les perles des tweets et du Net », « Les perles des petites annonces », « Les perles des examens et concours » et « Les perles des services publics ».

 

Dans celui sur les services publics, Larousse a sélectionné des échanges de courriers entre les usagers et l’administration. Garanties 100% vraies par l’éditeur, voici un florilège, teinté d’économie, du livre sur les perles des services publics:

Perles des services publics:

 

• Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat à l’amiable. Vous comprendrez en effet que je fus brusquement pris d’une émotion subite: arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourait à ce que je mette des croix au hasard.

 

• Je suis entré en collision avec un brave homme dont les moyens intellectuels m’ont paru terriblement limités. J’ai donc eu la chance de parvenir à lui faire signer un constat qui m’est particulièrement favorable. Je pense que vous m’en saurez gré.

 

• Vous me dites que d’après le Code civil, je suis responsable des bêtises de mes enfants. Si c’est vrai, les personnes qui ont écrit cela ne doivent pas avoir comme moi, neuf enfants à surveiller.

 

• Je m’interroge au sujet de mon assurance-vie: ai-je intérêt à décéder tout de suite ou dois-je attendre l’âge de la retraite 

 

• Je vais prêter ma voiture à quelqu’un qui ne sait pas trop s’en servir, mais avant pouvez-vous me confirmer que vous paierez les pots cassés pour les accidents qu’il ne manquera pas de provoquer ?

 

• A cause de la période des fêtes, nos services seront fermés du 1er janvier au 31 décembre.

 

• Nos bureaux resteront exceptionnellement ouverts jusqu’à l’heure de fermeture.

 

• J’ai été blessé pendant mes vacances et comme j’ai dû rester au lit, je n’ai donc pas pu profiter de mes jours de repos.

 

• Merci de joindre une photocopie de vos enfants.

 

• Vous nous dites ne pas bénéficier de revenus suffisants pour vous acquitter du montant de cet impôt, ce dont j’ai pris bonne note. Merci de faire le nécessaire pour trouver des revenus suffisants.

 

• Le contrôleur s’est aperçu que vos costumes, déclarés comme frais professionnels, étaient de taille toute petite, c’est-à-dire pour un enfant de 8 ans.

 

• Nous vous rappelons que la TVA n’est pas un impôt mais une taxe, ce qui est tout à fait différent.

 

• Monsieur l’encaisseur, ça m’est impossible de payer maintenant. Faites-moi des délais. Si vous êtes gentils avec moi, je serais gentille avec vous.

 

• Vous aux impôts vous connaissez que les chiffres mais pas les sentiments distingués.

 

• Je croyais que j’ai le droit de toucher pour le travail de mon Cubain.

 

• Veuillez me faire connaître la marche à suivre pour une naissance.

 

« Les plus belles perles des services publics », Editions Larousse. En vente à partir du 21 janvier au prix de 5,90 euros.

- See more at: http://dakar-echo.com/culture/item/4558-les-plus-belles-perles-des-courriers-administratifs.html#sthash.7y4sgw1C.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier dimanche, 05 janvier 2014 17:17

Liens
Site

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 14:53:09

Le ministre chinois des Affaires étrangères attendu à Dakar

Vente saly

Par APS | APS |  Vendredi 03 janvier, 2014 19:20

Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, est attendu à Dakar, la semaine prochaine, dans le cadre d’une tournée africaine, rapporte l’Agence chine nouvelle (Xinhua), reçue à l’APS.

Selon Xinhua citant Qin Gang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, M. Wang va effectuer une visite en Ethiopie, à Djibouti, au Ghana et au Sénégal, du 6 au 11 janvier.

Le ministre viendra sur invitation respective de ses homologues éthiopien Tedros Adhanom, djiboutien Mahamoud Ali Youssouf, ghanéenne Hannah Tetteh et sénégalais Mankeur Ndiaye, mentionne l’agence de presse.

‘’Choisir l’Afrique comme destination de la première visite du ministre des Affaires étrangères pour cette nouvelle année montre la grande importance qu’attache la Chine à l’Afrique’’, a souligné le porte-parole.

Il a rappelé que depuis 1991, c’était une tradition pour les ministres chinois des Affaires étrangères de commencer leurs visites à l’étranger par l’Afrique.

‘’Il s’agit également de la première visite effectuée par le ministre des Affaires étrangères en Afrique depuis la prise de fonction de la nouvelle direction chinoise’’, a ajouté M. Qin.

‘’La Chine est sûre que cette visite aidera à approfondir l’amitié, la confiance mutuelle et la coopération entre la Chine et ces pays, et à développer la coopération amicale sino-africaine’’, a-t-il ajouté.

A la mi-novembre 2012, le 18e congrès du Parti communiste chinois nommait officiellement le vice-président Xi Jinping comme successeur d’Hu Jintao, à la tête du parti et de l’Etat. Le nouveau dirigeant a pris fonction en mars 2013.

Liens
Site

Tags: #economie
 


 
 
posté le 04-01-2014 à 14:51:15

Il était une fois le Dakar

 

Vente saly

Dans trois jours, les concurrents du Dakar version latino s’élanceront pour un périple à travers le continent sud américain.

 

Au menu 8 739 kilomètres sur les pistes d’Argentine, de Bolivie et du Chili entre Rosario et Santiago.

 

Une autre époque que celle des Paris-Dakar mythique, une toute autre aura médiatique aussi.

 

Jadis, le rendez-vous obligé des passionnés d’automobiles, de motos et d’aventure, c’était du côté du Trocadéro à Paris.

 

Avec une mise en scène savamment élaborée, les concurrent du  »vrai » Paris-Dakar s’en allaitent traverser la France à peine éveillée des réveillons de fin d’année. Puis, la magie opérait et tous les médias racontaient les aventures, les exploits, les drames souvent aussi de ces drôles de bonhommes et bonnes femmes sur des drôles de machines.

 

Désormais, c’est en toute discrétion que le  »Dakar » s’élancent de plus lointaines contrées encore avec désormais une discrétion exemplaire même si France Télévision et l’Équipe, les deux  »propriétaires » de l’épreuve tentent de nous faire croire à une filiation entre l’épreuve mythique inventée par Thierry Sabine et l’expédition lointaine d’Amérique Latine.

 

Contraints il y a quelque années par la situation politique très perturbée dans le Sahel en dans cette partie de l’Afrique de l’Ouest, les organisateurs ont donc décidé d’émigrer vers des terres plus accueillantes.

 

L’Argentine, le Pérou et le Nord du Chili attendaient une grande épreuve. Le Paris-Dakar est devenu le  »Dakar », une marque commerciale déposée qui n’en finit plus désormais de faire un peu sourire les puristes du genre.

 

Le continent latino-américain dispose de sites au moins aussi grandiose que l’Afrique mais l’aventure est devenue lointaine et très difficile à comprendre pour les Européens. L’épreuve a trouvé pourtant là-bas une grande popularité au détriment bien sûr de son aura sur le vieux continent.

 

De plus, les propriétaires de cette course en ont fait une sorte de chasse gardée médiatique. Y envoyer un journaliste et un photographe est quasiment chose impossible budgétairement pour la majorité des titres même spécialisés.

 

Il y a belle lurette que la presse régionale par exemple n’envoie plus personne sur l’épreuve pour suivre ses pilotes régionaux, jadis sources et sujets de superbes papiers sur l’acharnement des poireaux à rallier Dakar.

 

Soulignons au passage les très faibles taux d’écoute de l’épreuve qui ne déchaîne plus les passions en France ni au Sénégal où les pays d’Afrique qui étaient jadis traversés même si les organisateurs déclarent des chiffres très optimisés.

 

Tout les concurrents tentent en ce moment de rallier Bueno Aires et il semblerait que les conditions météo perturbent quelque peu les atterrissages dans la capitale de l’Argentine.

 

Parmi les favoris bien évidemment Stéphane Peterhansel qui, au volant d’une des… onze Mini du Team X-Raid tentera de garder sa couronne de roi incontesté de l’épreuve (11 victoires). Philippe Gache en Buggy et Giniel De Villiers (Toyota Hilux) tentront de disputer la victoire mais avec cette impressionnante armada des onze Mini, on voit mal comme la victoire pourrait échapper à X-Raid.

 

En moto Cyril Després s’attaque à un défi colossal. Le pilote français vise le record de six titres toujours détenu par Stéphane Peterhansel. Il est passé chez de KTM et ses 12 victoires consécutives à Yamaha… Il retrouvera son grand rival Marc Coma, privé de Dakar par une épaule douloureuse l’an dernier, mais bien décidé à batailler pour un quatrième titre qui relancerait le débat.

 

En camion, les Kamaz russes semblent imbattables mais tout au long des rugueuses pistes du continent sud américains nul n’est à l’abri du maudit pépin.

- See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/4524-le-dakar-en-am%C3%A9rique-latine,-une-toute-autre-histoire.html#sthash.eMD7a7i2.dpuf

Écrit par  Moussa Ndiaye Publié dans Sport vendredi, 03 janvier 2014 13:51

Liens
Site

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 14:49:35

9e salon du recrutement AfricTalents à Dakar 21 et 22 mars 2014

Vente saly

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 03 janvier 2014 20:17

AfricSearch au Sénégal représenté par Céline Thiam, organisera la 9ème édition d’AfricTalents Dakar les 21 & 22 mars au King Fahd Palace avec des entreprises du secteur du tabac, des télécoms, de la banque et de l’énergie déjà inscrites.

 

Seront présents environ une quinzaine d’exposants. AfricSearch  mène une campagne de recrutement de candidats et de coaching depuis le mois d’août afin de présenter à sos partenaires des candidats à l’écoute du marché qui répondront au mieux à leur besoin, à leurs exigences.

 

Les candidats inscrits via www.africtalents.com seront coachés par des équipes de consultants sur la conduite à tenir lors d’un salon de recrutement. Car en effet, postuler lors d’un salon de recrutement ne requiert pas la même démarche que postuler à une annonce ; la posture à l’emploi est différente.

 

Aux candidats: « si vous comptabiliser plus de 5 ans d’expérience, que vous êtes à l’écoute du marché et vous souhaitez mettre en avant vos compétences auprès de recruteurs, que vous souhaitez donner un nouvel élan à votre plan de carrière : n’attendez pas plus longtemps et inscrivez-vous sur www.africtalents.com »

 

Aux recruteurs,  ceci : « Vous cherchez le meilleur moyen de rencontrer des cadres à hauts potentiels du Sénégal, d’Afrique ou d’ailleurs, de vous constituer un vivier de candidats, de mettre en avant votre marque employeur et de communiquer sur vos activités en Afrique et par le Monde, prenez contact immédiatement avec Céline Thiam dakar@africtalents.com , elle se fera un plaisir de vous accompagner dans votre développement !

 

AfricTalents c’est aussi des interventions de dirigeants et de directeurs des ressources humaines, ainsi que des conférences d’experts durant les 2 jours, liés à des thèmes d’actualités, liés à l’Afrique !

 

Recruteurs ! Vous faites le pari d’une Afrique nouvelle, qui mise sur des ressources humaines de qualité en venant rencontrer des candidats issus d’école de commerce, d’ingénieur et d’universités de renom, en ayant sur vos stands que des profils correspondant le mieux à vos attentes, venez à AfricTalents Dakar les 21 & 22 mars !

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/4528-africtalents-%C3%A0-dakar-les-21-et-22-mars-%C3%A0-dakar.html#sthash.lCmX8gEc.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 04-01-2014 à 14:38:55

Polémique autour d’une forte somme d’argent donné au Consul du …

 

Vente saly


 

par Xibaaru le 3 Jan 2014 • 18:00

Une polémique sur l’aide des autorités sénégalaises remise au consul honoraire du Sénégal à Bangui a agité l’arrivée du second vol des ressortissants sénégalais rapatriés de la République Centrafricaine, a constaté l’agence de presse sénégalaise, vendredi à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar.

Arrivé peu après midi dans la capitale sénégalaise, le deuxième groupe de 180 rapatriés sénégalais de la RCA a été accueilli par le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye.

Des ressortissants guinéens, maliens et gambiens ont toutefois voyagé dans le vol spécial affrété par le gouvernement du Sénégal, pour porter secours à ses citoyens piégés par le conflit politico-religieux en Centrafrique.

A peine descendus, certains rapatriés se sont mis à proférer des accusations à l’endroit du consul honoraire, Cheikh Goumbala. Devant le ministre des Affaires étrangères, ses dénonciateurs l’accusent d’avoir gardé sur lui l’aide de l’Etat du Sénégal, destinés à ses compatriotes bloqués à Bangui.

‘’Le consul nous a mal reçus (…). Les Sénégalais n’ont rien vu de l’argent que lui a remis la délégation dépêchée à Bangui par le chef de l’Etat (Macky Sall)’’, a déclaré Ousmane Touré, un rapatrié.

Selon ce commerçant, qui déclare avoir perdu des centaines de millions de francs CFA dans le pillage de son magasin, ‘’le consul a mal géré l’argent’’, devant servir de soutien aux ressortissants sénégalais.

D’autres rapatriés ont accusé le consul honoraire d’avoir fait un partage inéquitable de l’aide étatique, suivant ses affinités avec certains en laissant sur le carreau d’autres ayants-droit.

Face à cette situation, M. Goumbala a battu d’un revers de la main les accusations. Il a affirmé n’avoir détourné aucun sou et que l’argent serait distribué après un recensement des Sénégalais rapatriés.

Pour le directeur des Sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba, l’enveloppe remise au consul n’est pas une subvention, mais elle devait servir à aider les victimes de pillages. Il n’a pas toutefois précisé le montant de l’aide.

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions