posté le 17-01-2014 à 15:28:44

Les députés ont adopté à l’unanimité le projet de loi sur la baisse du loyer

vacance soleil merPar APS | APS |  Jeudi 16 janvier, 2014 08:57

Les députés ont adopté mercredi à l’unanimité le projet de loi portant baisse des loyers, notamment à Dakar et dans sa banlieue.

Les députés de la majorité, leurs collègues élus des partis d’opposition et les non inscrits ont tous voté le projet de loi portant « baisse des loyers n’ayant pas été calculés suivant la surface corrigée ».

Ils ont estimé que, par le vote de cette loi, ils pouvaient permettre aux Sénégalais de faire des économies et d’améliorer leur niveau de vie.

Les statistiques de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie révèlent que les prix des loyers supportés par les locataires ont connu une hausse de 256%, dans certains secteurs de la région de Dakar, de 1994 à maintenant.

Pendant la même période, le coût de la construction des logements a augmenté de 44%, selon un rapport de la Commission de l’économie générale, des finances et du plan, à l’Assemblée nationale, qui cite encore l’ANSD.

Les députés El Hadji Diouf (non inscrit), Thierno Bocoum et Oumar Sarr (Rewmi, opposition) ont suggéré le renvoi, à la Commission de l’économie générale, des finances et du plan, du projet de loi, en vue de son amélioration et de sa prise en compte de « tous les aspects liés au loyer ».

Ils ont voté le projet de loi, tout en estimant qu’il ne prend pas en compte certains aspects du loyer. « C’est bien de diminuer le loyer, mais il faut une loi qui s’occupe de cette question, dans sa globalité », a soutenu El Hadji Diouf.

Oumar Sarr estime que par mesure de prudence « une importante réunion nationale » devrait être organisée, pour discuter avec le maximum d’acteurs concernés des travaux de la commission sur le loyer, conduite par le député Iba Der Thiam.

« Il faut renvoyer ce projet de loi, qui comporte des anomalies. Prenons le temps de l’étudier, afin qu’il puisse s’appliquer de manière juste et équitable », a plaidé Thierno Bocoum.

Le président du groupe Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité), Moustapha Diakhaté, a dit que le projet de loi devait être voté par tous les députés, en raison de son « objectif social ». Il s’agit d’une loi qui va améliorer le niveau de vie des Sénégalais, a-t-il estimé.

De son côté, le président du groupe des Libéraux et démocrates, Modou Diagne Fada, estime que « la baisse du loyer est un bon principe » et qu’il faut adopter le projet de loi.

Mais, il a soulevé des « manquements » liés au texte. « Il sera difficile de mettre en œuvre ou d’appliquer correctement cette loi », a-t-il averti, souhaitant la modification du texte, par l’Assemblée nationale, à l’avenir.

 »Il sera difficile de faire baisser le loyer, tant qu’on ne pourra pas contrôler la loi de l’offre et de la demande », a soutenu M. Diagne. Membre de la législature de 2010-2012, il faisait partie d’une commission d’enquête parlementaire sur le coût du loyer.

Le ministre du Commerce, de l’Entrepreneuriat et du Secteur informel, Alioune Sarr, venu défendre le texte devant les députés, affirme qu’un dispositif chargé de contrôler les tarifs fixés par la loi sera mis en place.

Les services de contrôle de l’Etat, les collectivités locales et les associations de consommateurs veilleront ensemble au respect de la loi, après son adoption par l’Assemblée nationale, a-t-il assuré.

Il a annoncé la création d’ »une brigade spéciale de contrôle » et d’un guichet chargé des réclamations des locataires. Un numéro vert va faciliter la communication des services de contrôle avec les populations, a-t-il indiqué.

Liens
Site

 


 
 
posté le 17-01-2014 à 15:26:59

Oumar Guèye mise sur la baisse de la taxe aéroportuiare, pour attirer les touristes

vacance soleil merPar Mansoura Fall | APS |  Vendredi 17 janvier, 2014 01:22

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Oumar Guèye, a fait valoir, pour soutenir la promotion de la destination Sénégal aux Pays-Bas, que son département a fait des efforts pour réduire la taxe aéroportuaire à payer par les étrangers désireux de rentrer dans le territoire sénégalais.

 

« Nous espérons qu’en baissant la taxe aéroportuaire nous aurons un volume de touristes beaucoup plus important au Sénégal », a dit M. Guèye à l’envoyée spéciale de l’APS, à l’occasion du Salon des vacances d’Utrecht (14-19 janvier).

 

Le Sénégal est invité par le gouvernement néerlandais à l’édition 2014 du Vakantiebeurs (le Salon des vacances), qui se tient à Utrecht, une ville située à quelques dizaines de kilomètres d’Amsterdam, la capitale des Pays-Bas.

 

Dans cette ville, un stand sénégalais de 16 mètres carrés floqué du logo du ministère du Tourisme et des Transports aériens est installé sur l’espace réservé aux pays africains.

 

Il faut « accélérer » la baisse de la taxe aéroportuaire, dans le but de « rendre la destination Sénégal attractive et faire sauter tous les goulots d’étranglement », a souligné Oumar Guèye.

 

Le Salon des vacances d’Utrecht est l’un des plus grands salons touristiques en Europe. C’est l’évènement touristique le plus important des Pays-Bas, selon un document de presse.

 

En 2013, le Salon des vacances d’Utrecht avait réuni plus de 1.400 exposants venus de 160 pays, rappellent les organisateurs, qui font état de 103.856 visiteurs. Ils estiment que 73% des visiteurs de l’année dernière y étaient pour trouver des informations, en prévision de vacances à passer dans le pays.

 

En 2013, 600 représentants de tours–opérateurs, d’agences de voyage et de compagnies de transport, mais aussi des journalistes de la presse publique locale avaient participé à la journée dédiée aux professionnels du tourisme.

Liens
Site

 


 
 
posté le 17-01-2014 à 15:23:46

Hausse de 1,7% de l’activité économique au Sénégal

marché diaobépar Xibaaru le 16 Jan 2014 • 23:43

L’activité économique au Sénégal, mesurée par l’indice général d’activité, proxy du Produit intérieur brut (PIB), s’est bonifiée de 1,7% au terme du mois de novembre 2013 comparé au mois d’octobre, a appris APA jeudi auprès de la Direction de la prévision et des études économique (DPEE) basée à Dakar.

« Cette progression est induite par la bonne tenue du tertiaire (plus 3,8%) et du recouvrement des taxes sur les biens et services (plus 9,3%) qui ont compensé les contre-performances du secondaire et du primaire », note la DPEE. Cette structure signale néanmoins qu’en glissement annuel, l’activité économique au Sénégal s’est tassée de 4,6%.

Ce qui reflète ainsi le ralentissement de l’activité de l’ensemble des secteurs à l’exception du tertiaire et des administrations publiques qui enregistrent respectivement une progression de 0,3% et 2,2%.

Liens
Site

Tags: #economie
 


 
 
posté le 16-01-2014 à 15:09:04

Le mercure va grimper à 37° C jeudi, au Centre et à l’ Est

 

Vente saly

Par Aps | APS |  Mercredi 15 janvier, 2014 21:56

Le temps chaud se maintiendra jeudi sur l’ensemble du territoire sénégalais, dans les régions du Centre et de l’Est surtout, où les températures de la journée devraient atteindre un pic de 37°C, selon l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

Il fera moins chaud à Dakar, avec 30°C. Le même jour, « un ciel dégagé prédominera sur le territoire », indique un bulletin météo reçu de l’ANACIM.

La fraîcheur nocturne et matinale demeurera de mise, surtout à Podor et Kolda, ajoute la même source, qui signale par ailleurs que « les visibilités seront généralement bonnes ».

ESF/SAB

Liens
Site

Tags: #météo
 


 
 
posté le 16-01-2014 à 15:06:46

Avec une seule demande, les entreprises accèdent désormais à quatre concessionnaires

Vente saly

Par Aps | APS |  Mercredi 15 janvier, 2014 21:31

Les entreprises installées au Sénégal peuvent désormais accéder aux réseaux d’eau, d’assainissement, d’électricité et du téléphone, en déposant une seule demande à l’Agence chargée de la promotion des investissements et des grands travaux de l’Etat (APIX).

Les sociétés publiques concessionnaires de ces quatre produits et l’APIX ont signé mercredi le « protocole d’accord de la procédure fusionnée des demandes de raccordement ».

Il s’agit de la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC), de la Sénégalaise des eaux (SDE), de la Société nationale des télécommunications (SONATEL) et de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS).

La mesure rentre dans le cadre de la politique d’amélioration de l’environnement des affaires au Sénégal menée par l’APIX.

Elle permettra de réduire de 245 à 200 jours les délais requis pour raccorder les entreprises aux réseaux d’assainissement, d’eau, du téléphone et d’électricité, a déclaré le Directeur général de l’APIX, Mountaga Sy, lors de la cérémonie de signature du protocole d’accord.

Grâce à ce protocole d’accord aussi, les procédures à suivre par une entreprise voulant se faire raccorder à ces quatre réseaux passent de 14 à 12, selon M. Sy.

« Une batterie de critères de performances » de l’environnement des affaires au Sénégal dépendent de la SDE, de l’ONAS, de la SENELEC et de la SONATEL, a-t-il signalé, avant d’ajouter : « Nous voulons une administration efficace. »

Désormais, pour se raccorder aux réseaux en question, les entreprises déposent « un formulaire unique de demande » auprès du Centre de facilitation des procédures administratives (CFPA) de l’APIX, au lieu de faire le tour des sociétés publiques concessionnaires.

Le protocole va « permettre aux investisseurs et aux entreprises qui s’installent au Sénégal d’aller plus vite », a dit le Directeur général de la SONATEL, Alioune Ndiaye.

Il garantira le respect des « délais », lesquels exercent « une influence importante dans l’environnement des affaires », selon le Directeur général de la SDE, Mamadou Dia.

Des « points focaux » sont désignés dans les directions générales des quatre sociétés concessionnaires, pour servir d’ »interlocuteurs » aux entreprises, a-t-il indiqué.

« La qualité des services fournis par la SENELEC aux entreprises abonnées va s’améliorer », espère, de son côté, le Directeur général de la société publique d’électricité, Pape Dieng.

Celui de l’ONAS, Alioune Badara Diop, pense que le protocole d’accord « augure une bonne année 2014 pour l’environnement des affaires au Sénégal ».

ESF/SAB

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions