posté le 06-02-2014 à 15:49:45

Cheikh Anta Diop : 7 fév 1986-7 fév 2014, 28 ans déjà

Vente saly

par Xibaaru le 5 Feb 2014 • 16:00

Le 28ème anniversaire de disparition du regretté Cheikh Anta Diop , premier Secrétaire général du Rassemblement démocratique (Rnd), sera commémoré du 7 au 9 février 2014. Cheikh Anta Diop est un historien anthropologue et homme politique sénégalais né le 29 décembre 1923 à Thieytou, une localité du centre-ouest du Sénégal, situé à 27 km au nord de Bambey. Il est mort le 07 février 1986 à Dakar. Pour commémorer la naissance du grand savant reconnu à travers le monde, plusieurs activités sont prévues à cette occasion. Le vendredi 7 février 2014, à partir de 9 heures 30,  à la salle de conférence de l’Ucad 2,  sera organisé un forum autour du thème : « la crise des universités en Afrique ». Le pèlerinage annuel de Thieytou, au mausolée où repose Cheikh Anta Diop, aura lieu le samedi 8 février. Une exposition  consacrée à la vie et l’œuvre de Cheikh Anta Diop se tient par ailleurs depuis le lundi 3 février, dans le Hall de la bibliothèque centrale de l’Ucad.

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Liens
Site

 


 
 
posté le 05-02-2014 à 14:26:15

Sabine Inès Biagui, première femme géomètre-topographe sénégalaise

Vente saly

Par Aps | APS |  Mercredi 05 février, 2014 02:48

Sabine Inès Biagui, fraîchement sortie de l’unité de formation et de recherche (UFR) des sciences de l’ingénieur de l’Université de Thiès, est la première femme ingénieur géomètre-topographe du Sénégal.

Elle est née à Dakar, en 1988. Pour intégrer le cercle restreint des ingénieurs géomètres-topographes du Sénégal, Sabine Inès Biagui a présenté un travail de fin d’études sur « le système de référence géodésique du Sénégal : histoire et évolution ».

 

L’Université de Thiès vient de sortir sa première promotion de géomètres-topographes. Les membres de la promotion ont entamé leur formation universitaire en 2010.

 

Cette filière a été ouverte grâce à la coopération de l’Université de Thiès avec la Direction du cadastre et l’Ordre national des géomètres-topographes du Sénégal.

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 05-02-2014 à 14:19:25

Benoît Lebot, représentant du Pnud à Dakar : « Je suis scandalisé de voir le gaspillage d’électricité au Sénégal »

Vente saly

Par SenewebNews | Seneweb.com |  Mardi 04 février, 2014 14:37

Les Sénégalais gagneraient à « changer de comportement » s’ils veulent sortir de la crise énergétique à laquelle le pays est confronté depuis plusieurs années. C’est l’avis de Benoît Lebot, représentant du Programme des Nations unies pour le Développement (Pnud) au Sénégal. « Je suis scandalisé de voir le gaspillage d’électricité au Sénégal, dit-il. Dans un pays qui souffre de pénurie (d’électricité), je vois des usages complètement aberrants d’électricité », a déclaré M. Lebot. Il l’a fait savoir ce samedi, au cours d’une conférence-débat organisée par la Convergence des Cadres républicains (Ccr) de Dakar-plateau. 

Introduisant le thème « Plaidoyer pour une (vraie) sortie de crise énergétique au Sénégal », le fonctionnaire de l’Onu a préconisé « l’efficacité énergétique » qui passe par l’utilisation des énergies renouvelables (soleil, vent, hydraulique, biomasse, géothermique). « Il est possible aujourd’hui, dans chaque moteur, dans chaque système énergétique que nous utilisons, que ça soit un téléphone portable, un système d’éclairage, une climatisation, une usine, un bâtiment, de faire en sorte que le même service nous soit rendu en consommant moins », a-t-il soutenu. Non sans prévenir : « mais attention, il ne suffit pas de mettre des panneaux solaire, ou autres équipements énergétiques chez soi. Il faut surtout une sobriété dans l’usage que l’on en fait et une efficacité maximum dans chacun des systèmes que l’on utilise ».

 

(Source : Enquête)

Liens
Site

 


 
 
posté le 05-02-2014 à 14:17:30

Qui est ce ministre de Macky qui possède deux appartements cossus à Paris et à Neuilly-sur-Seine

Vente saly

par Xibaaru le 5 Feb 2014 • 08:39

C’est une révélation de xibaaru qui doit faire trembler le président le président Macky Sall.

Il est arrivé au pouvoir avec ce mot « rupture ». Mais l’un de ses ministres, simple fonctionnaire dans les années 90, ensuite porteur de valise de Ousmane Tanor Dieng avant l’alternance de 2000, puis bon copain du griot attitré de Macky Sall, Farba Ngom dès 2008, et aujourd’hui titulaire d’un gros portefeuille ministériel, est propriétaire de deux appartements dans les quartiers les plus huppés de la capitale française.

Les investigations menées en France nous donnent des résultats stupéfiants.

Le premier appartement se trouve dans le 8ème arrondissement de Paris, non loin du célèbre hôtel Georges V, exactement à la rue François 1er qui est parallèle aux célèbre Champs Elysées.

Le second qui est une résidence encore plus cossue et digne des résidences des Bongo du Gabon et Obiang Nguéma de la Guinée équatoriale, se trouve à Neuilly-sur-Seine qui se trouve être l’une des villes les plus chères de l’Ile-de-France. Pas moins de 14.000 euros le mètre carré pour une maison. Et notre ministre y possède une maison de 200 mètres carrés.

Selon notre source, « la maison a été acquise au prix de 14871 euros le mètre carré. Donc ce qui fait 2.974.200 euros » soit la somme de 1 milliard 948 millions 101 mille francs CFA (1.948.101.000 CFA). C’est proche de 2 milliards.

Comment un ministre de Macky a pu acquérir une telle résidence à ce prix sans compter celle de la rue François 1er dont les prix varient entre 15.000 euros et 18.463 euros le mètre carré. Xibaaru continuent ses investigations pour avoir toutes les données de l’appartement de la rue François 1er.

Certes parmi les ministres et directeurs généraux de Wade, seul un DG d’une entreprise possédait un appartement dans le luxueux 16ème arrondissement mais son achat était sujet à un litige familial sur le bien. Et ce DG attend toujours que le différend se règle au niveau de la justice pour récupérer son bien mal acquis. Mais lui, il est petit comparé à ce ministre de Macky qui possède d’ailleurs au niveau de Dakar 3 immeubles aux Almadies.

Ce ministre, Farba Ngom le connait bien pour avoir bénéficié de ses largesses. Ne demandez pas à xibaaru mais posez la question au griot attitré de la Mackyland.

Doudou Andy NGOM.xibaaru.com

Liens
Site

 


 
 
posté le 05-02-2014 à 14:11:21

L’Ambassadeur d’Allemagne annonce une aide budgétaire de 37,3 milliards de francs pour le Sénégal

Vente saly

par Xibaaru le 4 Feb 2014 • 20:25

L’ambassadeur d’Allemagne, Bernhard Kampmann (photo), a annoncé que son pays prépare pour le Sénégal une aide budgétaire de 57 millions d’euros, environ 37,3 milliards de francs CFA, pour les trois prochaines années.

“La coopération avec le Sénégal va être maintenue pendant un bon moment. C’est ainsi que nous avons prévu une enveloppe de 57 millions d’euros pour les trois ans à venir, au titre de la coopération avec le secteur public”, a déclaré M. Kampmann dans une interview publiée par l’hebdomadaire sénégalais La Gazette (30 janvier-6 février).

A partir de 2015, a-t-il annoncé, l’essentiel de la coopération entre Berlin et Dakar va porter sur l’énergie. C’est “le souhait exprimé par le gouvernement du Sénégal”, a-t-il précisé.

Selon Bernhard Kampmann, l’Allemagne soutient “financièrement” le processus de paix en Casamance, dans le Sud du Sénégal, entre l’Etat et le Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC).

“Nous restons engagés pour la Casamance. Ce n’est pas un hasard si j’ai réservé ma première visite à la Casamance”, a souligné le diplomate allemand, en poste à Dakar depuis six mois.

Son pays appuie le Sénégal dans la recherche d’une solution de paix définitive, en soutenant financièrement la communauté Sant’Egidio, qui joue un rôle de facilitateur entre la rébellion et le gouvernement sénégalais, a-t-il dit.

“Le chantier, c’est aussi la coopération avec le secteur privé”, a-t-il souligné.

“Nous voulons booster l’investissement privé allemand au Sénégal. Les opérateurs privés allemands hésitent à venir investir au Sénégal”, a-t-il ajouté, déplorant “la faible présence économique allemande au Sénégal”.

Le diplomate rappelle que Fraport, une entreprise allemande, a signé avec l’Etat du Sénégal un contrat, depuis 2006, ce qui l’autorisera à participer à la gestion de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass.

“Le président [Macky] Sall a exprimé sa volonté de voir Fraport être à jour quand l’aéroport sera prêt. [...] Depuis 2006, Fraport s’est engagé et se prépare” à la gestion de l’AIBD, a affirmé M. Kampmann.

Selon lui, le secteur privé allemand est aussi intéressé par le tourisme sénégalais, même s’”il y a plus de touristes allemands qui vont en Gambie qu’au Sénégal”.

Bernhard Kampmann, en provenance du Brésil, a représenté son pays en Tunisie, aux Etats-Unis d’Amérique, en France et en République populaire de Chine.

 

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions