posté le 07-02-2014 à 15:14:21

Le Building Administratif privé de téléphone

Vente saly

par Xibaaru le 7 Feb 2014 • 08:34

Que se passe-t-il encore dans les coulisses du gouvernement ? Tout est bon pour les mauvaises langues pour trouver un coupable en la personne du chef du gouvernement.
Depuis 48h, certains départements ministériels logés au cœur du Building Administratif ont vu leurs lignes téléphoniques suspendues.
Ainsi le poumon du Gouvernement n’arrive plus à communiquer avec l’extérieur. Votre site préféré a contacté certains ministères du Building mais personne n’a pu apporter une réponse nette et précise.
Cependant, quatre questions méritent d’être posées :
- Est-ce dû au déménagement du Premier Ministre dans ses nouveaux locaux situés à la Maison militaire en face du Palais présidentiel ?
- Est-ce dû au système dit de « gescompte » qui suspend les communications dès que le forfait attribué aux lignes des ministères est épuisé ?
- Est-ce une décision de la SONATEL pour facture impayées ?
Xibaaru a préféré donner sa langue au chat en attendant d’y voir plus clair.
Sidy Niang/Dakar.xibaaru.com

Liens
Site

Tags: #economie
 


 
 
posté le 07-02-2014 à 15:09:52

Vers la mise en œuvre d’un nouveau plan de circulation routière

Vente saly

Par Aps | APS |  Jeudi 06 février, 2014 20:38

La mise en œuvre d’un nouveau plan de circulation comportant la fermeture de certains accès dangereux sera l’une des premières actions à mener pour lutter contre l’insécurité routière, a indiqué, jeudi à Dakar, le directeur du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (CETUD), Alioune Thiam.

 

 »Les premières mesures consisteront à mettre sur place un plan de circulation pour Hann Mariste (…) mais aussi la fermeture de l’accès de sortie à partir des maristes aux résidences les dunes sur l’autoroute’’, a-t-il dit.

 

M. Thiam s’exprimait au cours d’une visite pour sensibiliser sur certains ‘’points noirs de la circulation’’ au niveau de l’agglomération dakaroise, dans le cadre de l’Alliance globale contre l’insécurité routière (AGIR), initiée par le ministère des Infrastructures routières, des Transports terrestres et du Désenclavement.

 

En effet, selon lui, la sortie de Hann mariste sur l’autoroute avait été ‘’exceptionnellement autorisée » à cause des problèmes d’enclavement du quartier, mais aussi, à l’époque, de travaux qui avaient bloqué le giratoire de Cambérène. ‘’Il faudra qu’on referme cette sortie d’autant plus qu’elle est extrêmement dangereuse’’, a dit le directeur du CETUD.

 

Il s’agira également de voir, selon lui, comment régler les problèmes de  »conflits et cisaillement » au niveau de l’échangeur de la Patte d’oie entre  »les usagers venant et retournant vers la Patte d’oie, ceux venant du centre ville, ceux qui vont vers la Route nationale N1, et ceux venant du centre ville en direction de l’aéroport ».

 

Durant la visite plusieurs ‘’points noirs de la circulation » ont été identifiés. L’un des points le plus ‘’dangereux’’ est la sortie des Maristes, située entre le pont de Hann et l’échangeur de la Patte d’oie, où des accidents réguliers font des victimes et ralentissent les activités de la route.

 

Au niveau de l’Ecole Sayda Mariama Niasse, le constat est que ‘’ceux qui viennent de Pikine se rabattent directement vers l’école pour déposer leurs enfants ou encore les cyclomoteurs qui vont vers la voie de droite pensant que c’est la plus sûre’’, a expliqué le directeur du CETUD.

 

Concernant la voie d’entrée du quartier de Hann Mariste qui se trouve à quelques mètres de la station de service située prés du giratoire du pont de Hann, la sortie des véhicules sera bientôt interdite aux usagers qui devront passer par la route des pères maristes, a-t-il indiqué.

 

Le directeur du CETUD a également beaucoup insisté sur la sensibilisation des usagers qui souvent, selon lui,  »ont un problème de compréhension de l’utilisation des infrastructures routières ».

 

Alioune Thiam était accompagné, entre autres, du directeur des transports routiers, Elhadj Ndiaye Seck, et du directeur de l’Agence nationale d’assistance à la sécurité de proximité, Pape Khaly Niang.

Vente saly

 

Liens
Site

Tags: #transport
 


 
 
posté le 06-02-2014 à 16:08:42

Supputations sur l’avenir de l’Aéroport de Dakar : Il ne sera pas fermé avec la construction de l’AIBD…

Vente saly

Par Matar Séne | Pressafrik.com |  Jeudi 06 février, 2014 02:51

Dans un entretien avec le quotidien national le Soleil du 03 février 2014, le Directeur Général de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIDB) de Ndiass affirmait qu’ « c’est clair ! Avec  l’ouverture de l’aéroport Blaise Diagne, il n’y aura plus de vols commerciaux à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor où la situation est déjà alambiquée ». Dans cet entretien avec nos confrères, Abdoulaye Mbodji expliquait aussi parlant des travaux du nouvel aéroport qu’il y aura sur place « la construction des bâtiments administratifs où toutes les sociétés de la plateforme de l’aéroport de Dakar devront déménager. »

 

Cette sortie qui semble sceller le sort de l’aéroport de Dakar est réfutée par le président du Conseil d’Orientation de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS). « Le chef de l’Etat dit qu’il ne mettra jamais fin aux ADS et que l’aéroport de Dakar ne sera pas fermé »,  El Hadji Malick Sarr qui rapporte ces confidences aux agents lors de la fête organisée à l’honneur des retraités de l’Agence ce mercredi, demande aux travailleurs de relever les défis pour hisser le  système aéroportuaire du Sénégal à la hauteur des ambitions du président Macky Sall.

 

Concernant la vingtaine de retraités, la Directrice Administrative et Financière a précisé dans son discours que « hormis un seul départ enregistré en 2012, vous constituez la première vague d’agents admis à faire valoir leurs droits à la retraite depuis l’érection de l’Agence des Aéroports du Sénégal en 2008. » Au nom des retraités le doyen Alioune Ndiaye dira que « jamais de mémoire d’agents des ADS, une telle cérémonie n’a été organisée pour des retraités de la boîte.» Le Directeur Général des ADS a d’office fait de ces retraités ses conseillers et s’est engagé à apporter une contribution personnelle et annuelle d’un million de franc CFA au GIE monté par les retraités.

 

Des échanges de cadeaux ont mis fin à la cérémonie organisée au hangar pèlerin de l’aéroport de Dakar. Cérémonie ouverte par des prières et l’hymne national et entrecoupée par de l’animation (Djiby Dramé, Mor Bâ, You 2…) mais aussi de chants religieux mouride et tidiane. Le ministre du Tourisme et des Transports aériens était représenté par son Directeur de cabinet.

Liens
Site

 


 
 
posté le 06-02-2014 à 16:00:53

Emirates signe une convention avec l’UNACOIS

 

Vente saly

La compagnie aérienne Emirates, a renouvelé le 30 janvier dernier, sa convention avec l’Union Nationale des Commerçants et Industriels du Sénégal -UNACOIS, l’une des plus grandes associations d’affaires au Sénégal.

 

Les deux structures vont poursuivre leur partenariat au Sénégal permettant ainsi à chaque membre de l’Unacois de bénéficier d’une gamme de services à valeur ajoutée : tarifs spéciaux, des forfaits sur l’excédent de bagages et bien d’autres services.

 

Monsieur Ernest Dikoum, Area Manager pour le Sénégal a affirmé consécutivement au renouvellement du partenariat : «Nous sommes fiers de ces quatre années de partenariat avec l’UNACOIS, qui permettent à Emirates de renforcer son engagement au Sénégal. Dakar est l’un de nos marchés les plus importants en Afrique et nous sommes toujours à la recherche de nouvelles opportunités qui vont nous permettre de développer nos activités », a-t-il ajouté.

 

Pour sa part, Monsieur Idy Thiam, Président de l’Unacois, a précisé : «L’intérêt que nous attachons à cette relation de travail entre l’UNACOIS et EMIRATES n’est plus à démontrer puisqu’ étant un partenariat gagnant – gagnant au vrai sens du terme.

 

Depuis sa première signature, ce partenariat ne cesse de produire des avantages incontestables pour nos membres» Valable jusqu’au 31 Janvier 2015, le partenariat Emirates – Unacois, permet aux membres de l’UNACOIS d’acheter leurs billets d’avion au niveau d’Emirates ou tout autre agence de voyage partenaire, en bénéficiant d’un large éventail d’avantages, sur simple présentation des titres émis par le bureau de l’UNACOIS.

 

Emirates est présente au Sénégal depuis Septembre 2010. Aujourd’hui la compagnie assure cinq vols par semaine Dakar – Dubaï avec des Airbus 340-300. Ces avions disposent de 12 sièges luxueux en première classe, 42 sièges en business Classe et un grand confort pour les 209 passagers en Classe économique.

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/4985-emirates-signe-une-convention-avec-l%E2%80%99unacois.html#sthash.6hLErQCH.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier mercredi, 05 février 2014 21:27 -

Liens
Site

 


 
 
posté le 06-02-2014 à 15:56:24

6 Février : journée mondiale de lutte contre l’excision

par Xibaaru le 6 Feb 2014 • 08:44

Les femmes et les filles du monde continuent de subir des violences qui impactent négativement sur leur physique ou leur morale. Parmi les celles-ci, il faut noter les mutilations génitales dont les femmes sont victimes. Selon une évaluation, 140 millions sont concernées par le phénomène à travers le monde. L’Afrique est la zone la plus touchée avec son lot de conséquences. Des organisations de défense des droits de l’homme ou de la femme mènent le combat depuis des années pour arrêter le mal qui résiste et continue de faire des ravages.  Au  Sénégal des ONG aidés par le gouvernement et les organisations féminines se battent aussi pour stopper la pratique de l’excision. Des avancées dans le plaidoyer sont notées mais le résultat attendu n’est pas encore atteint. Il y a eu beaucoup de déclarations d’abandon de cette pratique mais il faut jeter un regard sur le rétroviseur pour voir l’ineffectivité de l’abandon dans certaines localités. Des campagnes d’éducation, de
sensibilisation ou de formation ont été menées pour communiquer sur le danger de la pratique devenue une tradition dans plusieurs pays d’Afrique notamment.  Mais ce n’est pas le moment de se baisser les bras. Dans certaines localités, on a fait croire dangereusement que c’est l’épreuve par laquelle une fille doit impérativement passer pour devenir une vraie femme sinon  elle n’a aucun droit devant les autres qui sont passées par là.
L’excision est l’ablation partielle ou totale du clitoris et des petites lèvres, avec ou sans excision des grandes lèvres. L’excision a des conséquences inéluctables sur la santé psychologique et physique des victimes. Les jeunes filles ayant subi l’excision risquent des
complications durant l’accouchement (déchirures, fistules) ; des rapports sexuels douloureux ; des règles douloureuses ; de l’incontinence urinaire du fait de la lésion de l’urètre, des angoisses, la dépression etc. Au-delà du fait que l’excision est une pratique qui viole l’intégrité physique et la dignité humaine, il faut noter qu’elle participe aussi à accentuer la discrimination de genre. Une femme mutilée perd l’estime de soi, la confiance en soi. Elle  ne s’épanouit pas et cela peut impacter négativement sur le développement du pays quand on sait la place que la femme occupe dans le dispositif de la dynamisation des activités économiques.
Halte aux mutilations génitales, nous voulons des femmes libres.

Mamadou Lamine Badiane/xibaaru.com

Liens
Site

Tags: #santé
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions