posté le 15-02-2014 à 15:09:51

Vers la mise en place d’une nouvelle agence de promotion touristique

Vente saly

Par Aps | APS |  Vendredi 14 février, 2014 20:01

Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Oumar Guèye, a annoncé vendredi à Dakar la mise en place effective d’une nouvelle agence nationale de promotion touristique pour vendre la destination Sénégal.

 

‘’Le Premier ministre (Aminata Touré) a annoncé la signature du décret présidentiel mettant en place l’Agence sénégalaise de promotion touristique, qui est un instrument et un outil important de promotion du tourisme’’, a-t-il dit.

 

M. Guèye s’exprimait au sortir d’un conseil interministériel consacré à ce secteur a souligné que cette agence sera dotée d’un budget annuel de quatre milliards de francs CFA.

 

‘’Le Sénégal ambitionne de promouvoir un tourisme compétitif et attractif en partant d’une gouvernance vertueuse du secteur, fondée sur un développement durable, pourvoyeur d’emplois et favorisant l’émergence économique du pays’’, indique un document remis à la presse.

 

‘’Il a comme objectif de parvenir au cap de 1,5 million de touristes en 2016, puis deux millions de touristes en 2018 et trois millions de touristes en 2023’’, ajoute le texte.

Liens
Site

 


 
 
posté le 15-02-2014 à 15:05:40

Passeports et cartes d’identité: Le Sénégal ouvre des centres de dépôts à travers le monde

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 14 février 2014 20:50
 Bonne nouvelle pour les immigrés Sénégalais qui se plaignent, un peu partout dans le monde, de difficultés à renouveler leurs documents d’identification.

 

Le gouvernement a entrepris un programme de mise en place de centres de dépôts de carte nationale d’identité nationale et de passeports à l’étranger, a annoncé ce vendredi le ministère sénégalais de l’Intérieur du Sénégal.

 

D’arès les services du ministre Abdoulaye Daouda Diallo, cette initiative vise le rapprochement  des services de son département et les populations résidant sur le territoire national comme à l’étranger.

 

La même source informe que le Directeur de l’Automatisation des Fichiers (DAF), Ibrahima Diallo a ainsi procédé à l’ouverture du centre de dépôt de carte nationale d’identité et d’immatriculation au Consulat général de Paris, ce mercredi 12 février 2014.

 

Le Directeur de l’Automatisation des Fichiers a en outre paramétré des valises mobiles passeports pour les régions de Bordeaux et le Havre en France et Berlin en Allemagne. Les consulats de Bruxelles, Londres et Lyon auront aussi des valises paramétrées.

 

La production des passeports se fera au Consulat général de Paris avant d’être envoyés par courrier sécurisé, a ajouté le ministère dans un communiqué.

 

Le document indique que ce  vaste programme se poursuivra les jours à venir pour les villes d’Abidjan, Libreville, Casablanca, Madrid, Milan, Djeddah et New York.

- See more at: http://dakar-echo.com/component/k2/item/5134-passeports-et-cartes-d-identit%C3%A9.html#sthash.fZpB2nGv.dpuf

Vente saly

Liens
Site

Tags: #diaspora
 


 
 
posté le 15-02-2014 à 15:00:39

Sénégal: Abdoulaye Wade n’envisage pas encore la retraite

Vente saly

par Xibaaru le 14 Feb 2014 • 17:30

Après plusieurs allers et retours dans les pays du Golfe persique, et un passage remarqué à Abidjan à la mi-décembre, Abdoulaye Wade était à Brazzaville à l’invitation de Denis Sassou-Nguesso, à l’occasion notamment d’un forum d’affaires et d’investissement. Une façon pour l’ex-président sénégalais de montrer que la retraite ce n’est pas pour tout de suite.

A Brazzaville comme à Abidjan, Abdoulaye Wade n’aura pas manqué de plaider la cause de son fils Karim, emprisonné pour enrichissement illicite présumé, espérant que le président Macky Sall saura écouter les conseils amicaux de ses pairs africains. A Dakar, son retour a été plusieurs fois annoncé, mais à chaque fois reporté sans plus d’explication.

A distance, il reste le véritable patron de sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais (PDS). Veut-il transmettre les rênes à son fils ? « C’est bien possible », assure un responsable du parti qui reconnaît que certains dirigeants le pousseraient volontiers vers la sortie.

Abdoulaye Wade a même une nouvelle activité : consultant. Il vient d’ouvrir le cabinet Wade International Consulting, avec même un site internet en anglais. L’ancien président propose ses services dans tous les domaines : problèmes constitutionnels, médiation, financement de projets.

Cela en fait sourire certains à Dakar : « Vu tout ce qu’on lui reproche ici et la façon dont il a quitté le pouvoir, je vois mal un chef d’Etat lucide aller chercher auprès de lui des conseils avisés », ironise Ibrahima Sène du Parti de l’indépendance et du travail (PIT).

« Son ambition pour l’Afrique est inchangée », répond le porte-parole du PDS, Babacar Gaye qui ajoute : « même à 88 ans, Maître Wade n’est pas homme à rester assis dans un fauteuil de retraité, il est infatigable. »

Liens
Site

 


 
 
posté le 15-02-2014 à 14:56:38

La Météo annonce une houle dangereuse et un vent fort entre samedi et mardi

Vente saly

par Xibaaru le 14 Feb 2014 • 13:00

Une houle dangereuse de secteur Nord-ouest pouvant dépasser 3 mètres touchera les côtes sénégalaises, entre samedi à partir de 21 heures et mardi à 12 heures, annonce l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

Dans un bulletin spécial transmis vendredi à l’APS, signale un vent fort de secteur Nord pouvant dépasser 40 km/h sur les côtes, valable du samedi à 18 heures au lundi à 12 heures.

L’ANACIM appelle ainsi à la ‘’vigilance absolue’’ notamment sur l’axe Dakar Saint-Louis. Elle précise que la fin de l’alerte est prévue, mardi à 12 heures pour la houle, et le lundi à 12 heures pour le vent.

Liens
Site

Tags: #météo
 


 
 
posté le 15-02-2014 à 14:52:53

Dakar proroge l’exonération du visa aux tours opérateurs pour 2014-2015 (officiel)

 

Vente saly

SENEGAL-ECONOMIE-TOURISME

 

 

Dakar proroge l’exonération du visa aux tours opérateurs pour 2014-2015 (officiel)

2014-02-15 23:55:00 GMT

Dakar, 14 fév (APS) – Le Premier ministre du Sénégal, Aminata Touré, a annoncé, vendredi à Dakar, « la prorogation de l’exonération du visa aux tours opérateurs pour la saison touristique 2014-2015″, a appris l’APS de source officielle.

Depuis le 1er juillet 2013, le Sénégal a instauré un visa biométrique obligatoire aux ressortissants de tout pays, en dehors de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de la Mauritanie et du Maroc.

Afin de répondre à la demande des professionnels du tourisme local et pour ne pas compromettre la saison qui était en cours, le gouvernement avait accordé une exonération du visa aux tours opérateurs. Les frais pour son obtention sont de 32.500 francs CFA (50 euros).

Les demandeurs peuvent se faire établir ce visa dans 18 ambassades et consulats du Sénégal à l’étranger, ou à l’arrivée à l’Aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, à l’Aéroport du Cap-Skirring (Sud) et au poste de contrôle frontalier fluvial de Rosso (Nord).

Mme Touré, qui présidait vendredi un conseil interministériel sur le tourisme, a également rappelé que le président Macky Sall avait signé le décret portant création de l’Agence sénégalaise de promotion touristique.

« Ces deux aspects figuraient en bonne place sur la plateforme des revendications des acteurs du secteur touristique », souligne le ministère du Tourisme et des Transports aériens, dans un communiqué de presse.

« Il faut aller vers les pays émetteurs. Nous avons noté que la France constitue toujours le principal partenaire en termes de pays émetteur de touristes et représente 43% des touristes que nous recevons », selon le ministre Oumar Guèye, qui s’adressait à la presse au sortir de la réunion.

Selon lui, le Sénégal gagnerait à diversifier son offre en direction d’autres pays. « L’Allemagne représente à elle seule 29% du tourisme européen, alors que son intervention au Sénégal est très faible », a souligné M. Guèye.

« Nous devons faire en sorte que les touristes viennent d’Allemagne, d’Italie, de Belgique, des Pays-Bas qui peuvent aussi être des pays émetteurs pour le tourisme sans oublier d’autres destinations comme la Chine, la Russie, le Japon et les Etats-Unis, pour atteindre nos objectifs. »

Les autorités sénégalaises visent des objectifs de rentrées de 500.000 touristes en 2015, ensuite 1,5 million en 2016, puis deux millions en 2018 et trois millions de touristes en 2023, selon le ministre de tutelle.

« Le Sénégal ambitionne de promouvoir un tourisme compétitif et attractif en partant d’une gouvernance vertueuse du secteur, fondée sur un développement durable, pourvoyeur d’emplois et favorisant l’émergence économique du pays. »

Par ailleurs, le gouvernement fonde ses projections de croissance du tourisme sur la réception du nouvel Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), avec l’objectif de recevoir au moins trois millions de passagers par an, dès son ouverture au second semestre de 2015.

Les travaux ont atteint 60% d’exécution physique et le gros œuvre prendra fin en décembre prochain. Suivront six mois pour passer la certification (janvier-juin 2015), tandis que les premiers vols sont attendus au mois de juillet suivant.

A l’initiative de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, le projet clé en main de l’Aéroport de Diass avait un coût initial de 229,585 milliards de FCFA avant d’intégrer trois avenants. Actuellement, il se chiffre à 301,740 milliards.

SAB/ASG

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions