posté le 24-02-2014 à 12:20:18

SIA de Paris: l’agriculture sénégalaise magnifiée

Vente saly

par Xibaaru le 23 Feb 2014 • 08:52

Les ministres de l’Agriculture et de l’Equipement rural, et de l’Elevage et des Productions animales ont salué samedi le dynamisme de l’agriculture sénégalaise après une visite du stand Sénégal au Salon international de l’agriculture (SIA) à Paris.

Dr Abdoulaye Seck et Aminata Mbengue Ndiaye se sont imprégnés du travail de la trentaine d’exposants sénégalais notamment des institutions, des producteurs et des sociétés privées venus représenter le Sénégal à la 51e édition du SIA qui se tient jusqu’au 2 mars à Portes de Versailles.

Dans la délégation officielle figuraient des chefs de service de deux départements ministériels, des représentants de l’Assemblée nationale et du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

L’agriculture et l’élevage sénégalais ‘’sont bien tenus’’, a relevé le ministre de l’Elevage et des Productions animales, soulignant que le SIA est une ‘’vitrine’’ pour l’exportation des produits sénégalais.

Remarquant que l’élevage n’a pas beaucoup de stands dans la participation sénégalaise, Aminata Mbengue Ndiaye a fait état d’un ‘’problème de coordination’’ et promis d’améliorer les choses pour ‘’une participation plus remarquée’’ de son département les prochaines années.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural s’est dit ‘’impressionné’’ par la diversité, la qualité des produits exposés et le professionnalisme des acteurs de l’agriculture et de l’élevage.

Dr Papa Abdoulaye Seck a salué la présence d’acteurs du privé aux côtés de structures publiques, ce qui, selon lui, traduit ‘’un travail en bonne intelligence’’. Le gouvernement est dans une logique de ‘’faire face aux défis de l’urgence’’ en matière agricole, a-t-il dit.

‘’L’agriculture sénégalaise se porte bien (…)’’, a souligné M. Seck, estimant qu’il n’y a pas de raison pour que le Sénégal ne nourrisse pas les Sénégalais.

Une trentaine d’exposants sénégalais notamment des institutions, des producteurs et des sociétés privées, prennent part à la 51e édition du Salon international de l’agriculture (SIA) 2014 de Paris qui s’est ouverte samedi matin.

Cette participation sénégalaise est le fruit du partenariat entre l’Union nationale des chambres de commerce, d’Industrie et d’Agriculture du Sénégal (UNCIAS) et le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-02-2014 à 13:39:47

L’opposition compte perturber la visite de Macky à Paris

 

Vente saly

L’opposition sénégalaise à Paris est décidée à se faire entendre lors du passage du chef de l’Etat et de son équipe devant la Banque Mondiale lundi et mardi prochain pour défendre le Plan Sénégal Emergent.

 

 

Pour renseigne qu’en plus du parti démocratique sénégalais, Sidy Fall du MSU, le Mouvement pour le socialisme et l’unité, compte se signaler.Leur intention est, selon Meïssa Touré du PDS, « d’unir leurs forces pour faire face à Macky Sall qui est en train de dormir, qui veut endormir les Sénégalais et maintenant les bailleurs de fonds.

 

Nous voulons dire aux Sénégalais qu’ils n’ont pas compris pourquoi Macky Sall vient en France pour chercher de l’argent.

 

Les opposant annoncent avoir déjà déposé leur déclaration en préfecture et comptent prendre place aux premières loges.

 

« Nous allons entrer dans la salle avec les Sénégalais et nous prendrons la parole pour expliquer aux bailleurs notre position part rapport à la science-fiction de Macky Sall.

 

Nous dirons aux bailleurs que nous sommes d’accord que vous aidiez le Sénégal, mais nous ne sommes pas d’accord que cet argent soit détourné à d’autres fins ».

- See more at: http://dakar-echo.com/politique/item/5276-l-opposition-veut-se-faire-entendre-%C3%A0-paris.html#sthash.vkChDWsE.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 21 février 2014 14:03

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-02-2014 à 13:38:16

Le mercure va grimper à 37°C, samedi

Vente saly

Le mercure va grimper à 37°C, samedi
2014-02-21 20:45:32 GMT

Dakar, 21 fév (APS) – La chaleur sera de mise sur la quasi-totalité du territoire, durant la journée de samedi, avec un pic de chaleur de 37°C, selon un bulletin reçu de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

 »La chaleur touchera surtout les zones sud, centre-sud et est, (Tambacounda, Kaffrine, Matam, Bakel, etc.) », indique la même source.

 »La fraîcheur nocturne et matinale restera confinée sur le Nord et l’Ouest du pays, où les températures minimales tourneront autour de 17°C », annonce l’ANACIM.

Elle souligne que  »les visibilités seront généralement bonnes, mais elles pourraient être réduites dans le Nord-est et à Tambacounda ».

ESF/AD

Liens
Site

Tags: #météo
 


 
 
posté le 22-02-2014 à 13:36:48

Des acteurs du tourisme réclament des concertations avant le Conseil interministériel

Vente saly

Des acteurs du tourisme réclament des concertations avant le Conseil interministériel

 

2014-02-21 19:52:05 GMT

Dakar, 21 fév (APS) – Des responsables Syndicat patronal de l’industrie hôtelière au Sénégal (SPIHS) ont appelé, dans un communiqué, à la tenue dans les meilleurs délais d’une réunion de concertation pour finaliser, avec leur ministre de tutelle les points contenus dans les documents préparatoires au prochain conseil interministériel dédié à ce secteur.

« En perspective du prochain Conseil interministériel sur le tourisme, les acteurs demandent une réunion de concertation urgente pour finaliser ensemble avec le ministre du Tourisme et des Transports aériens (Oumar Guèye), les points contenus dans les documents préparatoires au Conseil », rapporte un communiqué reçu à l’APS.

Les professionnels du secteur privé appellent à la tenue d’une « réunion de concertation sérieuse avec la tutelle pour examiner les conditions de mise en œuvre de ces directives en vue d’assurer une bonne relance du tourisme de notre pays, définitivement compromis’’.

Ils rappellent, dans ce communiqué, que leurs préoccupations majeures tournent autour de questions telles que la restauration de l’Agence de promotion touristique comme principal instrument de promotion de la destination.

Selon eux, il y a aussi la question de la restauration des plages à Saly, la station balnéaire de la Petite-Côte sénégalaise, pour maintenir sa vocation balnéaire.

La question du financement du secteur figurent également au nombre des doléances des acteurs du tourisme. Ils souhaitent dans ce cadre une relance d’urgence du secteur, se disant préoccupés par ‘’l’impact négatif du visa sur l’accroissement des flux touristiques’’.

‘’La mesure d’exonération du payement des frais de visa accordée aux Tour-operators arrivant à terme le 30 avril 2014, les professionnels du secteur demandent la prolongation urgente de la mesure afin d’éviter la déprogrammation de la destination Sénégal par nos partenaires voyagistes particulièrement inquiets’’, mentionne le communiqué.

Ils disent également déplorer l’absence de réunions statuaires du Comité de gestion du Fonds de promotion touristique, depuis la prise de fonction de l’actuel ministre du Tourisme et des Transports aériens.

BK/AD

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-02-2014 à 13:34:58

Saint-Louis : une exposition alerte sur les dangers encourus par la Langue de Barbarie

SENEGAL-CULTURE-ENVIRONNEMENT

 

Vente saly


 

Saint-Louis : une exposition alerte sur les dangers encourus par la Langue de Barbarie

2014-02-21 18:27:05 GMT

Saint-Louis, 21 fév (APS) – Le peintre Iba Ndiaye lance un appel pour la sauvegarde de la Langue de Barbarie à travers ‘’du fleuve à l’océan’’, titre de son exposition en cours (20-28 février) à la galerie de l’Institut culturel français de Saint-Louis.

Le nombreux public qui défile pour apprécier ses œuvres découvre les menaces graves qui pèsent sur cette bande de terre entre le fleuve et la mer.

Par des tableaux mais aussi des poèmes, l’artiste dépeint les conséquences de l’avancée de la mer et invite à la sauvegarde des quartiers de Guet-Ndar, Ndar-Toute et Gokhou Mbathie.

Très instructive, cette exposition éveille les consciences sur l’environnement maritime, source d’inspiration de l’artiste originaire du quartier de Guet-Ndar.

Surnommé le peint de la Langue de Barbarie, Iba Ndiaye depuis une dizaine d’années, a réalisé plusieurs expositions pour faire découvrir le visage de ce littoral maritime unique au Sénégal et en Afrique. Ce qui lui a permis d’exposer avec des artistes français et belges dans différents pays d’Europe.

Il a séjourné pendant plusieurs années en France où il a obtenu un Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur de centres de vacances agréés par le ministère français de la Jeunesse et des Sports.

De retour au bercail, après un film documentaire réalisé sur la vie et le vécu des habitants du populeux quartier des pêcheurs de Guet-Ndar, il continue à explorer la vie et l’environnement de ses concitoyens.

BMND/AMD/AD

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions