posté le 28-02-2014 à 14:41:27

INVESTISSEMENTS – Energie, Cité des affaires, Tourisme haut de gamme, Banque, etc. : Doha bénit Macky

Vente saly

Par Madiambal Diagne | Lequotidien |  Jeudi 27 février, 2014 13:58

L’Emir du Qatar a manifesté l’intérêt de son pays de développer des affaires au Sénégal. Le Président Macky Sall, introduit par le célèbre publiciste Richard Attias auprès de l’Emir Tamim Ben Hamad Al Thani, a présenté à son hôte des projets de réalisation d’une Cité des affaires à Dakar et d’aménagement de sites de tourisme haut de gamme à Mbodiène et à la Pointe Sarène. Aussi, le Qatar voudrait-il installer une unité industrielle de gaz domestique et de production d’électricité. Le patron de la Doha Bank songe à l’ouverture d’une banque sénégalo-qatarie. Le Président Macky Sall s’est engagé dans un véritable périple pour une opération de marketing, vendre les projets du Sénégal. Après avoir visité la Chine la semaine dernière avant d’aller devant le Groupe consultatif des partenaires techniques et financiers de son pays à Paris, le chef de l’Etat sénégalais s’est rendu au Qatar. A Doha, le Président Macky Sall a été reçu avec tous les honneurs par le jeune Emir qatari, Tamim Ben Hamad Al Thani. L’Emir du Qatar a tenu à se faire entourer de ses plus importants collaborateurs afin de manifester son intérêt pour cette visite. Il faut dire que les portes du Qatar ont été ouvertes par le célèbre publicitaire Richard Attias, qui dispose de solides relations dans ce pays. Richard Attias a été engagé par le Sénégal pour l’organisation à Dakar, du prochain sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), dont le Qatar est membre associé depuis le sommet de l’Oif tenu à Kinshasa en octobre 2012.

Un centre d’affaires et des palaces

Le chef de l’Etat sénégalais a mis à profit sa rencontre avec l’Emir du Qatar pour lui exposer des projets dont le Sénégal aimerait voir le Qatar financer leur réalisation. Ainsi, a-t-il été question du projet de la Cité des affaires. Le Qatar, par la voix de son Emir, a manifesté un grand intérêt pour réaliser ce projet. Des discussions seront approfondies afin de procéder à un choix définitif sur le site d’implantation de cette Cité des affaires. Le Sénégal a proposé aux Qataris le site de l’actuel aéroport Léopold Sedar Senghor avec une superficie de quelques 800 ha ou celui du Lac Rose ou même le site de l’actuel Camp militaire Leclerc de Liberté 6.
Deux autres projets dans le domaine touristique ont intéressé les Qataris. Il s’agit de projet à Mbodiène et à la Pointe de Sarène. Le Qatar, très porté vers les investissements à l’étranger, voudrait développer un tourisme haut de gamme sur ces deux sites. La partie sénégalaise s’est montrée on ne peut plus disposée à recevoir les investisseurs de cet Emirat arabe riche en pétrole et en gaz.
A l’issue des entretiens entre les deux chefs d’Etat, l’Emir Al Thani a donné des instructions à ses collaborateurs de poursuivre les échanges avec la délégation sénégalaise. C’est ainsi que le ministre qatari de l’Energie a proposé l’installation au Sénégal d’une unité de production de gaz domestique et d’électricité. Le Président Macky Sall s’est montré enthousiasmé par la proposition.
Aussi, le patron de la Doha Bank a-t-il assuré que l’Emir lui a demandé de veiller au financement des projets arrêtés. Le patron de cette banque, qui réalise plus de 17,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel, offre aussi la possibilité d’ouvrir une filiale au Sénégal ou même la création d’une banque sénégalo-qatarie. Le Président Macky Sall a tenu à faire participer à toutes ces discussions, le directeur général de l’Apix, Mountaga Sy, et lui a demandé d’en assurer le suivi. (Voir ici).

Le Sénégal séduit les princes qataris

Les autorités du Qatar manifestent de l’intérêt pour un pays comme le Sénégal, «caractérisé par sa stabilité politique et sa position géographique et surtout sa place dans le monde», indique Dr Hamad Bin Abdulaziz Ali Al Kuwari, ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine de l’Emirat du Qatar. Le ministre de la Culture, francophile et ancien Ambassadeur de son pays en France et à l’Unesco, insiste : «Le courant passe bien entre le Président Macky Sall et son Altesse l’Emir Tamim Ben Hamad Al Thani. Je peux dire que les liens se sont tissés depuis leur rencontre à la dernière réunion Afrique-Pays Arabes au Koweït. Il s’y ajoute que notre ami commun, Richard Attias, aide beaucoup à raffermir cette relation. Je puis vous l’assurer, nous comptons bien travailler avec le Sénégal.»
Le Président Macky Sall avait déjà visité le Qatar en mai 2013, un mois avant l’abdication de l’Emir Cheikh Hamad Ben Khalifa Al Thani au profit de son fils. Pour sa part, avant son accession au trône qatari, l’Emir Tamim Ben Hamad Al Thani avait déjà séjourné au Sénégal où il était l’invité du président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), Mamadou Diagna Ndiaye. Son altesse Tamim Hamad Al Thani battait campagne pour entrer au Comité international olympique (Cio). L’Emir du Qatar est propriétaire du club professionnel de football français, le Paris Saint-Germain.
L’audience que le Président Macky Sall a accordé au Procureur général du Qatar, représentant de son pays au Commissariat de l’Onu aux Droits de l’Homme, a été l’occasion pour ce haut magistrat de proposer au Sénégal d’abriter des rencontres internationales sur les questions relatives aux droits de l’Homme. Le Qatar pourrait soutenir le Sénégal à partager son expérience en matière de démocratie et de respect des droits de l’Homme.

Liens
Site

 


 
 
posté le 28-02-2014 à 14:40:04

La finale de Miss Sénégal 2014 est dédiée à la promotion du tourisme (promoteur)

Vente saly

Par Aps | APS |  Jeudi 27 février, 2014 14:41

La finale de l’élection de Miss Sénégal 2014, prévue le 29 mars prochain à Saly Pordudal (Ouest), sera dédiée à la promotion du tourisme sénégalais, a annoncé jeudi le promoteur de l’évènement, Moïse Ambroise Gomis.

« Nous avons décidé, à travers cette activité, de nous impliquer dans la promotion de la destination touristique sénégalaise. Nous voulons travailler au retour des touristes dans notre pays, afin que le tourisme sénégalais retrouve son lustre d’antan », a expliqué M. Gomis lors d’une conférence de presse.

« Nous voulons redorer le blason de notre tourisme et lui donner un peu plus de dynamisme », a-t-il ajouté.

Le thème de cette manifestation culturelle est axée sur la « destination Sénégal ».

Les groupe Pape et Cheikh et Wa Flash de Ma Sané animeront un concert le 27 mars, en prélude à la finale de l’élection Miss Sénégal 2014.

Un défilé de mode se tiendra le 28 mars. A cette occasion, la styliste sénégalaise Oumou Sy sera décorée par le comité d’organisation de Miss Sénégal.

Une cérémonie de remise des « Oscars de la lutte sénégalaise » est prévue le même jour, de même que d’autres manifestations. Les candidates à l’élection de Miss Sénégal seront présentées au public le même jour, en prélude de la finale prévue le lendemain.

« Aujourd’hui, nous avons atteint un bon niveau de développement qualitatif. Et l’organisation d’une telle activité (l’élection de Miss Sénégal) à Saly-Portudal ne fait que renforcer ce développement-là », a expliqué Aliou Gning, directeur de l’exploitation de la Société d’aménagement et de promotion des zones et côtes du Sénégal (SAPCO), lors de la conférence de presse.

ADE/ESF

Liens
Site

Tags: #tourisme
 


 
 
posté le 28-02-2014 à 14:38:29

A Créteil, le wolof a droit de cité

 

Vente saly

L’équipe Créteil Lusitanos (ligue 2) est le club professionnel français regroupant le plus de footballeurs sénégalais dans ses rangs, avec quatre joueurs, à côté du FC Metz, partenaire de l’académie Génération Foot de Dakar.Promue en ligue 2 française, la saison dernière, l’équipe cristolienne compte quatre footballeurs dont deux internationaux, le gardien Issa Ndoye et le milieu de terrain Ibrahima Seck.

 

 

Non retenu pour le match amical contre le Mali du 5 mars prochain, Issa Ndoye, le porter international arrivé d’Allemagne, a porté la fratrie à quatre joueurs.

 

Avant l’arrivée du natif de Thiès, Ibrahima Seck (24 ans), Christophe Diédhiou (26 ans) et Cheikh Ndoye (27 ans) ont, selon France Football (numéro de mardi), popularisé des expressions wolof dans le club français de ligue 2.

 

Ces trois joueurs ont réussi la saison dernière à hisser Créteil en ligue 2 française, après avoir débarqué en France, il y a cinq ans grâce au carnet d’adresses de leur mentor Salif Diao, l’ancien milieu de terrain des Lions du Sénégal.

 

Avant Créteil, les trois joueurs avaient été repérés par Epinal (alors en Championnat de France amateurs), ancien club de Salif Diao, où ils ont appris les rigueurs du football hexagonal.

 

D’Epinal qu’ils ont réussi à faire monter en National, les joueurs se sont fait un nom. Et le milieu de terrain Ibrahima Seck, à travers ses performances, a attiré l’œil de l’ancien entraîneur de l’équipe nationale olympique, Karim Séga Diouf.

 

Il est parvenu à prendre part aux Jeux olympiques de Londres 2012 avant d’être appelé par l’équipe nationale A, lors d’un match contre le Liberia, à Dakar, en éliminatoire de la coupe du monde 2014.

 

Les trois footballeurs, qui vivaient ensemble à Epinal, ont poursuivi leur vie commune à Créteil à la lisière de Paris en partageant tout ou presque et en faisant partager leur culture à leurs coéquipiers.

 

A Créteil donc, à côté du français, des expressions wolof ‘’mou ngui niew’’ (ça arrive), ‘’gawal’’ (fais vite), ‘’guestoul’’ (retourne-toi) sont devenues courantes sur le terrain.

 

Au début des années 2000, Babacar Guèye, qui évoluait à l’époque sur le front de l’attaque du FC Metz avec Papiss Demba Cissé, avait indiqué que le wolof les aidait à semer les défenseurs adverses.

 

Diafra Sakho, meilleur buteur du FC Metz, leader de la ligue 2 française, peut aussi compter sur la même langue avec trois autres compatriotes portant le maillot grenat (Bouna Sarr, Abdallah Ndour et Baye Moyoro Ndoye).

 

C’est ce dernier qui était entré à sa place à la 90-ème minute, samedi, lors du match victorieux (1-0) contre Clermont (25-ème journée).

- See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/5380-cr%C3%A9teil-lusitanos.html#sthash.68XOdInl.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier Publié dans Sport jeudi, 27 février 2014 11:23

Liens
Site

 


 
 
posté le 28-02-2014 à 14:33:22

Le Sénégalais André Auras au Los Angeles Galaxy

 

Vente saly

Le milieu défensif sénégalais André Auras a résilié son contrat avec le Stade Brestois (Ligue 2) pour s’engager avec le Los Angeles Galaxy, en Ligue  nord-américaine de football.

 

 

Auras, 22 ans, a reçu son permis de travail américain et est attendu dimanche en Californie.

 

Passé professionnel en janvier 2013, Auras n’a disputé depuis que 11 matchs, dont seulement deux cette saison, comme  remplaçant.

- See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/5379-auras-%C3%A0-los-angeles.html#sthash.ZC0FPknQ.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier Publié dans Sport jeudi, 27 février 2014 11:09

Liens
Site

 


 
 
posté le 28-02-2014 à 14:31:19

Macky Sall : ‘’On a eu 3729 milliards. Que chacun se mette au travail sans tricher’’

Vente saly

par Xibaaru le 28 Feb 2014 • 08:34

Le Président Macky Sall est rentré au bercail hier dans la soirée. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, le Premier ministre, Aminata Touré, et la présidente du Conseil économique, social et environnemental, Aminata Tall. Plusieurs membres du gouvernement et députés, et de nombreux autres officiels étaient également à l’accueil. S’exprimant de la presse, le président Macky Sall qui revenait du Nigéria après un court séjour, a annoncé que les Sénégalais se mettent au travail sans tricherie pour la mise en œuvre Plan Sénégal émergent (PSE), qui a enregistré des engagements nouveaux de 3729 milliards de francs CFA : « Le Groupe consultatif a connu un succès retentissant. Une chose est d’avoir l’accord et une autre chose est d’assumer notre part d’engagement. Pour réaliser une telle ambition, nous devons nous mettre au travail. Sans tricher. Très sérieusement, chacun et chacune à la place où il est doit assumer sa responsabilité en ayant dans la tête que la réussite de ce plan qui doit permettre à notre pays de décoller. L’émergence n’est pas une illusion pour le Sénégal. D’autres nations l’ont fait, il n’y a pas de raisons que nous ne soyons pas un lion d’émergence pour l’Afrique de l’Ouest, compte tenu de tous les avantages comparatifs de notre pays. Il faut une mobilisation de toute la Nation autour de ce projet afin que nous puissions réaliser et exécuter ce plan qui permettra de générer des emplois, avec le nombre de chantiers qui rythmeront sa mise en œuvre ».

Penda Sow/Dakar.xibaaru.com

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions