posté le 12-03-2014 à 12:25:37

Sénégal: la sécurité des pistes d’aéroport pointée du doigt

Vente saly

Par Carine Frenk | RFI |  Mardi 11 mars, 2014 23:01
Photo: Cité avion, dans le quartier populaire de Ouakam. Derrière une clôture délabrée, affaissée par endroits, la piste est là, à quelques dizaines de mètres seulement.
Une catastrophe aérienne a été évitée de justesse, samedi, à l’aérodrome du Cap-Skirring, en Casamance dans le sud du Sénégal. Un Airbus de la compagnie Air Méditerranée en provenance de la France a heurté un veau qui errait sur la piste d’atterrissage, à cause d’une brèche au niveau du mur de l’aéroport. Malgré le choc, les pilotes ont réussi à garder le contrôle de l’appareil et éviter la catastrophe.
Selon un spécialiste de l’aviation, cet incident est grave et révèle « les difficultés de sécurisation des alentours des aéroports sénégalais ». Un problème qui n’est pas isolé au Sénégal. En effet près de Dakar un quartier qui se trouve en bout de piste.
Cité avion, dans le quartier populaire de Ouakam. Derrière une clôture délabrée, affaissée par endroits, la piste est là, à quelques dizaines de mètres seulement. Selon le témoignage des habitants, il peut arriver que les chèvres et les moutons aillent brouter l’herbe verte du terrain vague à l’intérieur de l’enceinte de l’aéroport. Et parfois même ce sont les enfants qui franchissent les barrières. « Les barrières ce n’est pas bon. Trop vieilles. Les moutons rentrent ici, les gosses, les petits gosses. Là, ils rentrent. Ce n’est pas bon» raconte un riverain. « Je traverse pour chercher des baies pour manger. Ce n’est pas tout le temps, mais ça peut arriver. Parfois c’est plus rare, mais tu vois de gens qui traversent pour éviter de faire tout le tour », explique un autre.
« Même si aucun incident n’est jamais survenu à Dakar, c’est un problème très sérieux », s’inquiète un expert de l’aviation civile. Oumar Gueye, le ministre sénégalais du Tourisme et des transports aériens, assure que des murs de clôture de trois mètres de haut vont être rapidement construits tout autour de l’aéroport. Le chantier a déjà démarré. Oumar Gueye précise également qu’avec le nouvel aéroport qui doit ouvrir l’an prochain à Diass à 47 km de Dakar, ce type de problème sera définitivement réglé.

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-03-2014 à 12:23:59

Des promoteurs hollandais rencontrent des homologues ouest-africains, mercredi

Vente saly

SENEGAL-COMMERCE

Des promoteurs hollandais rencontrent des homologues ouest-africains, mercredi

2014-03-11 23:03:06 GMT

Dakar, 11 mars (APS) – Le Centre hollandais de promotion des importations en provenance des pays en voie de développement rencontre ses partenaires de la sous-région ouest-africaine, mercredi à 9 heures, à la résidence de l’ambassadeur des Pays-Bas, à Dakar.

Des représentants des agences de promotion des exportations du Bénin, du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal participeront à la réunion, selon un communiqué parvenu à l’APS.

Il indique que des responsables de ce centre hollandais effectuent une mission de deux jours à Dakar.

ESF/SAB

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-03-2014 à 12:22:20

Le ministre de l’Energie est prévenu : Kédougou s’enfonce dans le noir et l’insécurité

Xibaaru      11 mars 2014

Alerte au ministre de l’Energie, la canicule s’annonce à Kédougou

Les techniciens arrosent les radiateurs pour refroidir le groupe électrogène

Avec cette canicule qui s’installe progressivement dans la commune de Kédougou, les  activités des populations sont sur le point d’être perturbées. Un jour ne passe sans qu’il y ait délestages. Cette situation est causée par la canicule qui surchauffe le moteur du seul bon groupe qui assure l’alimentation en électricité de la commune.

Pour refroidir le moteur, de midi à 23h, les techniciens arrosent les radiateurs pour éviter le pire.

« Dans la commune de Kédougou, un seul groupe électrogène ne peut pas satisfaire toute la demande en électricité. Il faut des armoires  de couplage pour pouvoir mettre en route les petits groupes électrogènes que nous avons ici et satisfaire la demande. Au lieu d’acheter une armoire de couplage qui coûte environ 6 millions de FCFA, on préfère louer des groupes à 800 000 FCFA par mois, c’est vraiment regrettable » a témoigné un employé de la SENELEC sous le couvert de l’anonymat.

Il faut dire que ces délestages ne font qu’accentuer l’insécurité qui règne à Kédougou qui a vu sa population augmenter vertigineusement avec le phénomène de l’exploitation minière. Et les habitants qui n’entendent pas perdre cette opportunité de vendre de la glace et des jus de fruits en cette période n’écartent pas le besoin de sortir dans la rue si cette situation perdure.

Adama Diaby Kédougou xibaaru.com

Vente saly

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-03-2014 à 11:57:52

Une Bande déssinée sur Yékini: ses années de gloire

Cette BD des éditions FLBLB intitulée Yékini le roi des arènes est une plongée dans le Sénégal d’aujourd’hui, par le biais du sport et plus précisément de la lutte, sport national qui supplante largement le football. Yékini est un lutteur vertueux qui s’est élevé à force de travail et d’abnégation. Ce personnage réel est un des principaux protagonistes de l’album, avec deux autres lutteurs, tout aussi réels, Balla Gaye 2 et Tyson. Ces trois personnages occupent l’espace de la BD qui lorgne vers le documentaire tout en resserrant le propos en une réelle fiction.

yékini 4J’ai lu avec plaisir cet ouvrage, intéressant à plusieurs points de vue : l’aspect documentaire évident, l’humour présent surtout dans les échanges entre les personnages et une façon de mélanger les styles. L’album est plutôt inclassable du fait de ces mélanges de genre. Le sport est évoqué bien sûr mais à travers lui, les dérives issues du marketing et de la publicité sont aussi présentées.

Les planches accueillent aussi l’ex-président Wade, ainsi que son fils, et sa façon de diriger le pays, plutôt dictatoriale. Les rapports entre la jeunesse désorientée et les plus âgés sont aussi présentés, à travers les trois lutteurs précédemment évoqués. Les jeunes sont avides d’un dieu à vénérer, au choix Tyson l’admirateur des Etats-Unis, Yékini le partisan des coutumes ancestrales ou Balla Gaye 2 le rebelle…

Vente saly

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-03-2014 à 11:50:35

VILLA EN VENTE EN RESIDENCE A SALY SENEGAL

 

Vente saly

VILLA EN VENTE EN RESIDENCE A SALY SENEGAL
Dans résidence centrale de Saly
Avec piscines privée et collective.
Villa style africain de 90 m² sur 490 m² de terrain. Sans vis-à-vis

 

Cuisine ouverte, salon/ salle à
manger, 2 chambres, 2 salles d’eau, Wc séparés
Nombreux rangements
Toit paille 2014

En résidence
60 000 000 Fcfa (≈91 463 €)

Référence 45

www.immocap-senegal.com

immocapsenegal@gmail.com

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions