posté le 26-06-2013 à 11:04:01

La lutte sénégalaise s’exporte en …Suisse

Vente saly

 

Michel Audiard a écrit: « Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent. »  On vous dit pas combien notre journaliste pèse, mais il a beaucoup écouté.- See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/1890-papis-dit-amadou-konez.html#sthash.1kkI4Yvv.dpuf

Écrit par  Penda Diop Publié dans Sport mardi, 25 juin 2013 20:19 – See more at: http://dakar-echo.com/sport/item/1890-papis-dit-amadou-konez.html#sthash.1kkI4Yvv.dpuf

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-06-2013 à 11:02:28

Serval au Mali coûtera à la France plus de 400 millions d’euros en 2013

Vente saly

 

Le coût de l’opération Serval au Mali devrait « dépasser les 400 millions d’euros à la fin de l’année », a récemment estimé le chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Edouard Guillaud. En mai, 300 millions d’euros avaient déjà été dépensés.
Le coût de l’opération Serval au Mali devrait « dépasser les 400 millions d’euros à la fin de l’année », a récemment estimé le chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Edouard Guillaud. En mai, 300 millions d’euros ont déjà été engagés. Au total, explique-t-il, le surcoût des opérations extérieures (OPEX) devrait « dépasser, comme en 2011, le milliard d’euros ».

 

Cette année-là, les OPEX avaient coûté au budget français 1,24 milliard d’euros, gonflé notamment par les surcoûts de l’opération Harmattan en Libye (368,5 millions d’euros pour sept mois d’intervention environ). Une telle « perspective est préoccupante », a souligné le CEMA au moment où la contrainte budgétaire est très, très forte. En 2012, Paris a réduit la facture à 873 millions d’euros. Soit une stabilisation des dépenses à l’image des montants engagés en 2010 (860 millions d’euros) et en 2009 (870 millions).

 

100.000 euros par homme et par an

La facture globale d’une telle opération est « de l’ordre de 100.000 euros par homme et par an », a précisé le CEMA. Au Mali, au pic de l’engagement des troupes françaises, il y avait 4.500 hommes mobilisés appartenant à 101 formations différentes, soit 3.000 hommes en moyenne annuelle, en incluant les forces présentes au soutien – à la périphérie.

 

Une fois consommés les crédits dédiés (630 millions d’euros), « il faudra trouver de l’argent ailleurs et, le ministère du budget proposera probablement de prélever une partie des sommes sur notre propre budget, Matignon accordant éventuellement une rallonge », a expliqué l’amiral Guillaud. Car depuis quelques années, les provisions inscrites dans la loi de finances initiale (LFI) permettent de couvrir une partie des coût des opérations à hauteur de 630 millions d’euros (soit autour de 70 % à l’exception de 2011). Cette enveloppe est incluse dans le budget général du budget de la Défense.

 

Une base française au Mali ?

Le président malien Dioncounda Traoré a demandé à François Hollande « l’installation, au Mali, d’une base militaire française comparable à celle qui existe à Dakar ». « Nous ne pouvons évidemment être partout », aexpliqué l’amiral Guillaud. En revanche, des détachements d’instruction comme d’assistance militaire opérationnelles demeurent, et pas seulement à base de forces spéciales, a expliqué le chef d’état-major des armées.

 

« Le plan Sahel se poursuit également et la coopération avec les Maliens, interrompue en janvier 2012, reprend, y compris dans un cadre bilatéral, en complément de la mission européenne de formation – celle-ci ne concerne que le Mali, mais il existe aussi un plan EUCAP Sahel Niger, que les instances bruxelloises ont toutefois du mal à ajuster à la situation : l’hystérésis est d’au moins dix-huit mois, délai particulièrement long au regard du rythme de développement des crises dans la région ».

- See more at: http://dakar-echo.com/international/item/1889-op%C3%A9ration-serval-au-mali.html#sthash.kBzEFG4j.dpuf

Écrit par  Penda Diop Publié dans International mardi, 25 juin 2013 19:41 – See more at: http://dakar-echo.com/international/item/1889-op%C3%A9ration-serval-au-mali.html#sthash.kBzEFG4j.dpuf

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-06-2013 à 11:00:46

Le Sénégal surfe sur une bonne vague économique

Vente saly

Le Sénégal surfe en ce moment sur une bonne vague avec le rétablissement des équilibres macroéconomiques, le bon satisfecit du FMI et les signaux de reprise économique qui se confirme, renseignent les analystes financiers.

Selon eux, l’administration Macky Sall a assuré la phase délicate de la transition et donné la priorité aux équilibres macroéconomiques qui s’imposaient durant la précédente administration.

 

Le retour de la confiance des investisseurs locaux qui ont été perturbés par la traque des biens supposés mal acquis, la reprise de la consommation et le fléchissement de l’inflation s’inscrivent dans une dynamique positive, estiment-ils.

 

Pour eux, la croissance devrait s’établir au dessus de 4% en 2013.

Le Sénégal vient de lancer la phase de souscription à son emprunt obligataire d’un montant de 50 milliards de francs CFA par appel public à l’épargne au taux de 6,5% pour la période 2013-2023.

 

La période de souscription s’étale du 21 juin au 22 juillet.

Le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Amadou Kane, a insisté sur la destination des fonds levés. L’argent mobilisé servira au financement des infrastructures, notamment à la densification du réseau électrique dans les régions, à la construction et à la réhabilitation des ponts et, entre autres, à la lutte contre les inondations.

 

En 2012, le Sénégal présentait un ratio d’endettement public de 42,9% de son budget, largement en dessous du plafond de l’UEMOA (70%).

- See more at: http://dakar-echo.com/economie/item/1887-economie-s%C3%A9n%C3%A9galaise.html#sthash.8hLdngc3.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier mardi, 25 juin 2013 16:20

- See more at: http://dakar-echo.com/economie/item/1887-economie-s%C3%A9n%C3%A9galaise.html#sthash.8hLdngc3.dpuf

Ce contenu a été publié dans Actualités par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 26-06-2013 à 10:59:19

Lu pour vous: A propos de la visite de Barack Obama à Dakar

Vente saly

 

C’est bon, M. Barack Obama, let’s go !

Les blindés du GMI sont repeints d’un blanc étincelant, bien en place à chaque croisement de la corniche jusqu’à l’aéroport, comme vous l’exigez.

La circulation est interdite sur les axes que vous emprunterez pendant près de 48h.

 

Certains commerces seront fermés à votre passage, ne vous inquiétez pas.

 

Vous trouverez des routes propres, vous ne verrez pas de Talibés, ni de vieux taxi tout déglingués.

 

Les employés de l’hôtel où vous résiderez ont été bien briffés, pas de portable, pas de main dans les poches, tout sera respecté à la lettre.

 

Vous aurez de l’eau au robinet et du courant.

 

L’île de Gorée, où vous allez faire une petite visite, est vidée de ses habitants.

 

Les gendarmes sénégalais ont bien suivi les instructions.

 

Je confirme que vos agents de sécurité sont en place, ils ont vérifié jusqu’aux égouts, tout va bien.

 

Vos avions surveillent le ciel depuis plusieurs jours, rien à déclarer. Dakar est donc, comme prévu, sous contrôle américain, It’s OK ;)
Vous auriez peut-être pu déclarer jour férié (sous couvert de notre cher Président de la République du Sénégal bien sur) !

 

Il y aurait eu beaucoup plus de drapeaux à votre arrivée..
Bienvenue M. Le Président des Etats-Unis au pays de la Teranga, vous allez découvrir un nouveau Sénégal, une nouvelle Afrique spécialement aménagée pour l’occasion !
Heureusement, les poissons ne sortiront pas de la mer…

 

Laure Mélières Kane sur Facebook

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/1888-lu-pour-vous.html#sthash.vYm0GGyP.dpuf

Écrit par  Penda Diop mardi, 25 juin 2013 19:32 – See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/1888-lu-pour-vous.html#sthash.vYm0GGyP.dpuf

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 25-06-2013 à 11:24:40

Afghanistan: le palais présidentiel de Kaboul Attaqué à l’arme lourde

Vente saly

L’attaque lancée mardi matin par des taliban contre le palais présidentiel à Kaboul est terminée et tous les assaillants ont été tués, a annoncé le chef de la police de la capitale afghane, le général Ayoub Salangi.

 

Un autre responsable afghan a parlé de cinq assaillants ainsi que de deux gardes afghans tués.

 

Les taliban avaient lancé leur attaque peu après 06h30 contre le palais présidentiel, le ministère de la Défense et d’autres bâtiments dont l’hôtel Ariana, et des tirs et des explosions avaient été entendus, avait rapporté un correspondant de Reuters. La fusillade a duré une heure trente environ.

 

On ignorait si le président Hamid Karzaï se trouvait à l’intérieur du palais lorsque la fusillade s’est produite. Il devait en tout cas prendre part à une réunion avec la presse au palais après 09h00 (04h30 GMT).

 

Des journalistes qui commençaient à arrive au palais lorsque la fusillade a éclaté se sont abrités alors que les troupes gouvernementales ripostaient aux tirs. De fortes explosions ont retenti et la fusillade s’est alors intensifiée.

 

Des écoliers se rendaient à des cours non loin du palais, situé dans le quartier de Shash Darak, dans le centre de la capitale, et ont été pris dans les échanges de tirs.

Les taliban ont annoncé avoir déclenché cette attaque.

 

“Aujourd’hui, à 06h30, un certain nombre de martyrs ont attaqué le palais présidentiel, le ministère de la Défense et l’hôtel Ariana”, a déclaré le porte-parole des taliban, Zabihullah Mujahid. L’hôtel Ariana abrite le QG de la CIA en Afghanistan.

- See more at: http://dakar-echo.com/international/item/1881-attaque-des-talibans.html#sthash.5rN23sEr.dpuf

Écrit par  Moussa Ndiaye Publié dans International mardi, 25 juin 2013 07:38

 

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions