posté le 13-07-2013 à 13:30:21

Beau coup de filet des services douaniers : Saisie de bijoux en or et diverses marchandises frauduleuses

Vente saly

Les soldats de l’économie ont réussi un sacré coup cette semaine. En effet, les agents du Bureau des Investigations criminelles et des Stupéfiants BICS) de la Direction du Renseignement et des Enquêtes douanières ont saisi lundi de l’or présenté en bijoux emballés dans quatre (04) sachets en plastique scotchés. Selon un communiqué de la cellule de Communication de la Direction générale des Douanes, le poids net total cette quantité d’or saisie sur deux (02) ressortissants bissau-guinéens est de mille six cent treize (1613) grammes.

DAKARACTU.COM  Après avoir subi un interrogatoire dans les locaux du BICS, les appréhendés ont révélé que l’or provenait de la Guinée-Bissau et a été introduit en contrebande dans le territoire douanier sénégalais par la voie terrestre. Ces derniers, placés en garde-à-vue, ont finalement opté pour un règlement transactionnel pour un montant global de 21 millions de nos francs soit onze (11) millions F Cfa au titre des droits et taxes d’entrée et dix (10) millions au titre de l’amende.

Par ailleurs, indique la même source, la Brigade fluviale des Douanes de Saint-Louis a saisi à son tour, à 200 mètres du littoral en face de Guet- N’dar, diverses marchandises frauduleuses. Il s’agit de 127 bidons d’huile de 20 litres chaque, huit (08) sacs de sucre, 58 gros paquets de cigarettes et 36 cartons de détergents (de marque Soklin).
La Brigade mobile de Kébémer a, quant à elle, le vendredi 5 juillet, procédé à la saisie d’une voiture berline transportant 30 cartons de 20 paquets de piles électriques contrefaites, livre la même source…

Vente saly

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 13-07-2013 à 11:06:49

Gironde : cinq Roumains tués dans un accident de voitures

Vente saly

 

<cite>Le Nouvel Observateur – <abbr>il y a 1 heure 32 minutes</abbr></cite>

Cinq hommes de nationalité roumaine ont été tués samedi 13 juillet au matin au Teich (Gironde) dans la collision entre leur voiture et un poids lourd, dont le chauffeur a été grièvement blessé, ont annoncé les pompiers.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le camion, dont un pneu a éclaté, s’est renversé sur le véhicule léger vers 5 heures, ont précisé les pompiers, confirmant une information de France Bleu Gironde.

L’accident, qui a nécessité l’intervention de 45 sapeurs-pompiers et 9 engins, a également impliqué trois autres véhicules, dont deux passagers ont été légèrement blessés.

Samedi en début de matinée, l’A660 était toujours coupée dans le sens Arcachon-Bordeaux. Dans l’autre sens, la circulation se faisait sur une file.

 

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-07-2013 à 15:20:52

Demande sociale: Macky Sall n’est pas sorti de l’auberge

Vente saly

L’histoire préfère les légendes aux hommes, la noblesse à la brutalité, les actes enflammés aux discours silencieux. Elle se souvient de la bataille mais oublie le son répandu. L’histoire ne retient qu’une infime partie de la vérité sur les hommes mais en retient une grande de l’histoire d’un Peuple.

Le Président Macky Sall n’est pas encore sorti de l’auberge.
Au moment où le Chef de l’Etat parle d’éthique politique et de transparence dans les finances, ce serait bien de mettre un terme à ce cirque honteux de nominations et faire cesser le racket organisé subi dans les différents départements étatiques pour obtenir un document administratif. Le Baromètre de corruption 2013 indexe les principales institutions (Justice, Finances et Police) comme les bastions de la corruption.
Le Chef de l’Etat, en réaffirmant sa ferme détermination à traquer toute personne qui se serait enrichie illicitement, se devrait aussi de ne pas accepter et faire appliquer cette justice à deux vitesses.
Macky Sall qui dit n’être mû que par la volonté de remettre le pays sur les rails de l’émergence, est en train de faire pire que son “père adoptif” Abdoulaye Wade.
Le chef de l’Etat qui met en garde contre l’argent facile et le trafic d’influence, devrait commencer par assainir son entourage qui se gausse d’être les remparts pour devenir quelqu’un dans ce Sénégal.
Aujourd’hui, les sondages montrent que l’ampleur de la déception est immense. Le Président reste incompétent face à la crise et à la pression sociale. Pour sortir le pays des ténèbres, il faut de la hauteur et un esprit de dépassement pour fixer les priorités et les grandes orientations car les enjeux économiques et sociaux sont énormes et les attentes palpables.
La priorité n’est ni dans la traque des biens mal acquis ni dans la course effrénée contre ses adversaires politiques mais le règlement de la demande sociale. Les Sénégalais ont faim, très faim mais gardent néanmoins leur dignité en espérant des lendemains meilleurs. Non seulement Macky a “dévalué” la dépense quotidienne des sénégalais mais son gouvernement et lui sont incapables de soigner leurs maux. Le candidat Macky Sall avait promis s’il était élu Président, de diminuer le prix des denrées de première nécessité mais force est de constater que les sénégalais, tenaillés par la cherté de la vie, sont très fatigués.
La suppression du Sénat et de la vice-présidence, pour des raisons officielles d’économie budgétaire, en faveur des sinistrés des inondations, n’a pas fait que des heureux. En effet, de sources concordantes, le chef de l’Etat se trouverait, aujourd’hui, dans un grand dilemme. Il est tenaillé entre ses promesses de campagne, pour lesquelles il a été préféré à Me Wade et le devoir moral de recaser certains responsables de son parti dans le futur Gouvernement ainsi que les leaders d’organisations politiques ou de société civile qui l’ont soutenu, au second tour de la présidentielle.
Le Peuple préfère un Président qui sanctionne positivement ou négativement selon les mérites et les faits. Pourquoi tourner en rond dans cette honteuse affaire de CIO ? Peut-être qu’il y’a anguille sous roche.
Lorsque qu’arrive le moment pour un peuple de prendre son destin en main, la vérité éclate au grand jour.

 

Djibril DIALLO/Dakar xibaaru

- See more at: http://dakar-echo.com/politique/item/2130-demande-sociale-macky-sall-n%E2%80%99est-pas-encore-sorti-de-l%E2%80%99auberge.html#sthash.zpzhRa8k.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier jeudi, 11 juillet 2013 15:36 – See more at: http://dakar-echo.com/politique/item/2130-demande-sociale-macky-sall-n%E2%80%99est-pas-encore-sorti-de-l%E2%80%99auberge.html#sthash.zpzhRa8k.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-07-2013 à 15:18:37

Nafytoo: la séduction sénégalaise est dans la suggestion et non dans l’exposition

Vente saly

Nafytoo vient de boucler un séjour à Paris au cours duquel elle a représenté le Sénégal lors de l’African Fashion Reception organisé, fin juin, à la Salle Wagram, dans le 17e arrondissement de Paris. Ce rendez-vous de la mode africaine regroupant une quinzaine de pays a permis à Nafytoo, précurseur dans la confection de la lingerie féminine sénégalaise, d’étaler et de confirmer son savoir-faire dans ce domaine.

 

Comment s’est passée votre sélection à l’African Fashion Reception ?
« Legendary Gold en partenariat avec l’organisation mondiale de la mode et l’ambassade du Nigeria en France ont envoyé des mails d’information aux créateurs dont ils avaient les contacts ou qui étaient assez visibles sur le net. J’ai envoyé ma bio et mon book et ai eu la surprise et le plaisir d’être sélectionnée pour représenter le Sénégal. Je crois que le fait que je sois la seule créatrice spécialisée en lingerie parmi tous ceux qui ont répondu a fait la différence. »

 

Quelles ont été les difficultés liées à votre venue à Paris pour participer à l’événement ?
« Le financement d’une organisation parfaite et de petits cadeaux à offrir me posait problème. J’ai voulu mettre en avant le Sénégal et sa Téranga et offrir des petits cadeaux du terroir aux invités. J’ai eu la chance de trouver un partenaire, Wari, qui m’a soutenu financièrement, et le Pdg Kabirou Modje est venu à Paris. Nous avons eu la présence de son excellence Paul Badji, ambassadeur du Sénégal en France. Mme Diouma Dieng Diakhaté, ambassadeur itinérant du Sénégal, était mon invité d’honneur. Elle a fait le déplacement pour me soutenir et j’en suis très honorée. La grande styliste Binta Salsao a confectionné une belle tenue sénégalaise pour ma sortie en fin de défilé et mon amie Nabou création ma robe de cocktail. Je peux donc dire que j’ai eu plus de soutien que de difficultés pour l’événement. »

 

Quel a été le thème principal et les matières utilisées lors de votre défilé ? Et pourquoi ?
« Je suis restée sur ce que je fais le mieux, la lingerie artisanale : le crochet en coton ou nylon et les perles, des matières fluides et couleurs chatoyantes pour le confort et l’éclat. Le thème était « le petit pagne revisité et modernisé. »

 

Combien y a t-il eu de modèles et les différentes nuances utilisées ?
« Chaque créateur des 16 pays présents devait présenter 7 modèles. Les couleurs dominantes de ma collection étaient le rouge « passion » et le blanc « pureté ». J’ai mis l’accent sur le pagne, incontournable dans la lingerie sénégalaise, en le modernisant en « jupe pagne ». »

 

Qu’est-ce que cela vous fait de représenter la séduction sénégalaise à travers la lingerie à Paris ?
« C’est un grand honneur pour moi. Cela prouve l’importance et l’image de la légendaire séduction sénégalaise dans le monde. Cet aspect de notre culture est reconnu et respecté. Parmi ces belles collections de prêt-à-porter et haute couture, la lingerie a bien sa place. »

 

La frontière est parfois mince entre finesse et vulgarité. Comment faites-vous pour ne pas tomber dans ce travers ?
« L’expérience des défilés me pousse à habiller les mannequins d’une façon décente sous les modèles présentés. Vous savez, la vulgarité est plus un problème de comportement. On peut être vulgaire en boubou et classe en petite tenue dans mes collections. Je suis plutôt dans la suggestion et non dans l’exposition.

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/2128-nafytoo.html#sthash.weckyKBz.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier jeudi, 11 juillet 2013 15:23

Liens
Site

 


 
 
posté le 12-07-2013 à 15:16:40

Horreur aux Hlm : une fille de 15 ans tuée après avoir été violée.

Vente saly

Une jeune fille de 15 ans répondant aux initiales de A.D a été sauvagement violée puis tuée aux Hlm montagne. Le crime a eu lieu dans un bâtiment à étage vers la Sodida. Le maître des lieux est un entrepreneur du nom de Dame Dione qui gère un garage de mécanique auto. Hier matin, lorsqu’il arrive avec son fils pour l’ouverture du garage, ce dernier monte au dernier étage où il entretient un enclos de moutons. Son attention a été attirée par des traces qui longent le couloir et mènent vers une pièce du bâtiment. Alors c’est l’horreur ! Il découvre un corps qui était sous des gravats de pierre. Il appelle son père et les autres qui alertent aussitôt la police et les sapeurs-pompiers. Les policiers réalisent qu’il s’agit du corps sans vie d’une fille qui habite le quartier et qui se nomme A.D.

Il y avait du sang sur son corps et ses parties intimes. Et près du corps, les policiers découvrent un paquet de préservatifs vide et un bol qui contenait des restes de thiep (riz).

Son corps a été acheminé à la morgue de l’hôpital Le Dantec pour autopsie. La thèse de viol suivi d’homicide a été retenue.

Le vigile des lieux, un certain Mohamed Diop, est présenté commele suspect n°1. Il est introuvable depuis la veille. Et les tentatives des policiers et ses proches d’entrer en contact avec lui sont restées vaines. Une enquête a été ouverte.

Djibril DIALLO/Dakar.xibaaru.com

par Xibaaru le 12 Jul 2013 • 07:15

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions