posté le 22-07-2013 à 11:45:08

Accident du bus à Mbour : Le bilan est de 5 morts et 40 blessés graves

Vente saly

par Xibaaru le 21 Jul 2013 • 11:54

XIBAARU.COM – Le bilan de l’accident du bus AL Azhar communément appelé « Car Mouride » est de cinq (05) morts et 40 blessés graves. Le chauffeur du bus, un nommé Ndiaye, en provenance de Tambacounda pour rallier la capitale sénégalaise, roulait à vive allure. Au moment de l’accident, de fortes précipitations s’abattaient sur Mbour. Selon nos sources, une défaillance technique serait à l’origine de cet accident mortel.

Cinq (05) morts et 40 blessés graves, c’est le triste bilan de l’accident survenu à hauteur du château de Mbour vers les coups de 5h30 du matin. Le bus Al Azhar communément appelé « Car Mouride », conduit par un nommé Ndiaye avait quitté la capitale orientale vers 23heures pour rallier la capitale sénégalaise. Arrivé à Kaolack, le bus s’est immobilisé en attendant que les fortes précipitations qui s’abattaient dans le Saloum, passent. Après l’arrêt des pluies à Kaolack, le chauffeur a repris son chemin, roulant ainsi à vive allure pour rallier Dakar, après l’arrêt des pluies à Kaolack. A l’entrée de la petite cote une défaillance technique serait à l’origine de l’accident. Le bus a fait des slaloms avant de se renverser, tuant sur le coup cinq (05) personnes dont deux femmes et 3 hommes. 40 passagers se sont gravement blessés avant d’etre évacués par les sapeurs pompiers, après que le bus ait été relevé difficilement. Une dame sauvée par les sapeurs pompiers réclamait son bébé, qu’elle a finalement retrouvé. Parmi les victimes figurent des ressortissants Mauritaniens. Plusieurs autorités administratives et locales de la ville de Mbour se sont rendues sur place avec les populations pour apporter leur assistance aux victimes. Il a fallu aux Sapeurs Pompiers de sortir les gros pour soulever le bus sous lequel des passagers étaient restés coincés. Le chauffeur du bus qui s’est constitué victime en allant se refugier à la gendarmerie est en garde à vue. Du coté du siège du car mouride sis au quartier Dépôt de Tambacounda, la tristesse et désolation se lisent sur tous les visages. Depuis que la nouvelle s’est répandue dans la ville, le siège est pris d’assaut. Tous ceux dont un parent, ami, proche ou voisin a voyagé la veille sont venus aux nouvelles. La direction générale de Al Azhar à Dakar a dépêché une équipe sur Mbour, nous dit-on du coté des responsables.

Sources: Tambacounda infos

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-07-2013 à 11:43:58

Zoo humain : des mendiants mis en cage en Chine

Vente saly

par Xibaaru le 21 Jul 2013 • 18:25

Des mendiants de la ville de Nanchang, dans la province du Jiangxi, ont été mis en cage le long des rues afin de ne pas perturber les visiteurs venus assister à un festival religieux.

Les organisateurs de la “foire du temple” ont demandé aux mendiants de rester dans ces cages durant le festival.

« Les mendiants ne peuvent quitter quand ils le veulent, mais ils doivent quitter la ville aussi.», explique un organisateur.

« Au cours des dernières années, nous avons constaté un nombre croissant de mendiants venir au festival. Nos visiteurs se sentaient harcelés et n’étaient pas à l’aise. Nos clients viennent ici pour s’amuser et c’est notre priorité absolue.
Nous n’avions pas eu d’autre choix que de les éloigner et avons eu l’idée des cages ; une bonne solution pour tout le monde.
Les gens peuvent toujours leur faire des dons s’ils le désirent, mais ils ne sont plus trop harcelés.
Les mendiants sont très à l’aise dans leurs cages, les gens leur offrent de la nourriture et de l’eau comme cadeaux. D’une certaine façon, c’est mieux pour eux que d’avoir à trouver une place dans les rues animées. », ajoute-t-il.

Ce « zoo  humain » a rendu furieux les défenseurs des droits de l’homme en Chine :

«Ils les traitent comme des animaux de zoo. Que vont-ils devoir faire ensuite ? Des acrobaties pour obtenir leur nourriture ? Ce n’est rien de moins que l’humiliation publique », s’exclame l’un d’entre eux.

«Ces personnes ont besoin d’aide. Nous ne devrions pas permettre qu’ils soient enfermés dans des cages. Ces gens sont des êtres humains ! », dit un autre.

Les visiteurs ne sont également pas restés insensibles à ce traitement infligé aux mendiants.

« J’ai été horrifié de voir ces pauvres gens dans des cages. Nous sommes venus pour une belle journée en famille, mais il était pénible de voir nos compatriotes comme des animaux en cage », témoigne un visiteur.

Chaque année ce festival attire de nombreux touristes venus offrir leurs sacrifices aux dieux bouddhistes, déambuler sur le marché traditionnel et participer aux différents spectacles folkloriques

Liens
Site

 


 
 
posté le 22-07-2013 à 11:42:29

Musée Khelcom de Saly : trois statues en bronze volées

Vente saly

Une affaire de vol secoue le musée Khelcom de Saly, dans département de Mbour. Trois statues en bronze d’une « valeur inestimable » ont été emportées par des voleurs. Le propriétaire du site en question, Mourtalla Mbacké Diop contrarié par les faits a déjà déposé une plainte contre X à la gendarmerie de Saly, nous apprend “Le quotidien”.

Le musée de Khelcom est un site culturel inauguré il y a trois ans lors du troisième Festival mondial des arts nègres.

http://www.pressafrik.com/

Liens
Site

 


 
 
posté le 20-07-2013 à 11:30:18

Italie: Poursuivi par des policiers, un Sénégalais se jette dans la rivière et se noie

Vente saly

La liste des Sénégalais morts tragiquement en Europe s’allonge. Mame Mor Diop, en Italie depuis quatre ans, a perdu la vie à San Remo, une ville qui se trouve près de la frontière franco-italienne, à cinquante kilomètres de Nice. Ce marchand ambulant originaire de la ville sainte de Touba est mort alors qu’il tentait d’échapper aux policiers qui étaient sur le point de l’arrêter. Mame Mor s’est noyé en voulant traverser la rivière et éviter de se retrouver derrière les barreaux.

Par Leral | Leral.net |  Samedi 20 juillet, 2013 06:18

Liens
Site

 


 
 
posté le 20-07-2013 à 11:26:49

Iran: Un ayatollah déclare que l’on peut boire pendant le ramadan

 

Vente saly

Une fatwa qui a déclenché la polémique dans le pays…

 

«Ceux qui ne peuvent supporter la soif peuvent boire juste assez pour étancher leur soif et (…) le jeûne ne sera pas invalidé.» Cette phrase d’une fatwa (décret religieux) du Grand ayatollah Assadolah Bayat Zanjani, proche des réformateurs, en plein mois sacré du ramadan, a provoqué une polémique au sein du clerg

 

Ce décret a été rapidement critiqué par un autre Grand ayatollah, Nasser Makarem Shirazi, qui a exclu qu’on puisse «en même temps faire le jeûne et boire» et répété que la rupture du jeûne devait être compensée «plus tard dans l’année».

 

Les médias ont rappelé les décrets du guide suprême iranien Ali Khamenei et du Grand ayatollah irakien Ali Sistani, selon lesquels «l’état de faiblesse ou la soif ne justifie pas qu’on rompe le jeûne», même si l’islam dispense certains malades.

 

16 heures de jeûne par jour

L’ayatolah Zanjani, basé à Qom, s’appuie sur «deux récits religieux» concernant «certaines conditions climatiques ou géographiques» pour alléger le jeûne, qui dure 16 heures cet été.

 

Sur son site internet, il cite notamment «les périodes où le jour dure 21 heures ou quand il fait nuit pendant six mois». Celui qui «tombe malade en observant le jeûne ou si sa maladie s’aggrave», de même que celui qui «ne supporte pas la soif extrême (…) comme les ouvriers qui font des travaux durs pendant une longue journée», peuvent boire sans avoir à compenser le jeûne par la suite, assure-t-il.

 

«L’imam Sadegh (6e imam du chiisme) dit lui-même que les personnes peuvent boire pour préserver leur vie et éloigner le danger», fait-il valoir. Des arguments qui n’ont pas convaincu tous les religieux iraniens.

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/2255-on-peut-boire-pendant-le-ramadan.html#sthash.jvUnzyIf.dpuf

Écrit par  Jean Louis Verdier vendredi, 19 juillet 2013 12:16 – See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/2255-on-peut-boire-pendant-le-ramadan.html#sthash.jvUnzyIf.dpuf

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions