posté le 07-08-2013 à 12:05:51

Le Vietnam censure Facebook et Twitter

Vente saly

Un décret interdisant sur Internet, notamment sur Facebook et Twitter, tout partage ou commentaire d’informations en rapport avec l’actualité ou la politique, vient d’être promulgué au Vietnam. Au grand dam des défenseurs des Droits de l’Homme.

 

Le « Décret 72″ vient de tomber comme un couperet. Rendu public cette semaine, il entrera en vigueur en septembre au Vietnam.

 

Ce décret stipule que les internautes auront interdiction d’utiliser les blogs ou les réseaux sociaux pour ne serait-ce qu’échanger des informations d’actualité.

 

Le Vietnam s’apprête donc à obliger ses ressortissants à ne se servir de sites comme Facebook ou Twitter que « pour fournir et échanger des informations personnelles », et en interdit toute autre forme d’utilisation. Même un Etat comme la Chine n’est jamais allé aussi loin dans sa volonté de régenter l’espace Web.

 

Autre élément pour le moins surprenant : même la presse « officielle » va être en principe concernée par ce décret, et sera ainsi tenue de censurer le partage ou même les discussions on-line autour de ses propres publications !

 

Enfin, il va jusqu’à prévoir d’interdire littéralement aux fournisseurs de services Internet le fait de « fournir des informations contre le Vietnam, portant atteinte à la sécurité nationale, à l’ordre social et à l’unité nationale ».

 

Dictature du Net

Comment mettre en application un tel décret, alors qu’Internet représente un espace de libertés ? Le mystère demeure d’autant plus entier que les moyens préconisés par le régime communiste pour mettre en application ces nouvelles règles n’ont pas encore été clairement définies. Même flou autour des sanctions encourues en cas de non-respect du décret.

 

L’opinion internationale n’a guère tardé à réagir. Les Etats-Unis ont été les plus vifs, et ont indiqué ce mardi via leur ambassade être « profondément préoccupés (…). Les libertés fondamentales s’appliquent en ligne autant que hors ligne », a souligné le communiqué américain.

 

Bien entendu, ce décret a été également vivement critiqué par les organisations mondiales de défense des Droits de l’Homme, comme Reporters sans frontières (RSF), car considéré comme un nouveau scandale liberticide de la part du pouvoir communiste.

 

Du côté du régime, on soutient inconditionnellement du décret. Notamment par l’intermédiaire du quotidien officiel Nhan Dan : ainsi, le journal balaie violemment ces reproches internationaux, estimant qu’il est est désormais « nécessaire » de « nettoyer » Internet, à ses yeux instrumentalisé pour « attaquer » la légitimité de l’Etat ou du Parti Communiste Vietnamien.

 

Ces deux derniers ont pris l’habitude de contrôler étroitement l’ensemble des médias depuis des décennies. Conséquence, le Vietnam occupe la place peu enviable de 172e sur les 179 pays du dernier index de la liberté de la presse, établi par RSF.

 

Le pays peut même se targuer d’être officiellement considéré comme un « ennemi d’Internet » par nombre d’organisations des Droits de l’Homme.

- See more at: http://dakar-echo.com/societe/item/2551-libert%C3%A9-d-expression-au-vietnam.html#sthash.j3O9vBiZ.dpuf

Liens
Site

 


 
 
posté le 06-08-2013 à 11:49:10

Dix-sept blessés dans un accident de train en Allemagne

Vente saly

Par 7sur7.be | 7sur7.be |  Mardi 06 août, 2013 07:26

Dix-sept personnes ont été légèrement blessées dans une collision entre un train régional et un camion à Gronau (ouest de l’Allemagne). Le camion s’est retrouvé sur les rails alors que les barrières du passage à niveau venaient de s’abaisser. Le train à destination de Dortmund l’a percuté et a déraillé.Le chauffeur du poids lourd a réussi à s’extraire du véhicule juste à temps. Il a été emmené à l’hôpital par sécurité. Seize occupants du train ainsi que le conducteur ont été légèrement blessés.

Liens
Site

 


 
 
posté le 06-08-2013 à 11:47:50

Naufrage d’un navire au large de Dakar : Greenpeace invite l’Etat à agir vite

Vente saly

Naufrage d’un navire au large de Dakar : Greenpeace invite l’Etat à agir vite

 

Dakar, 5 août (APS) – L’organisation environnementaliste Greenpeace invite l’Etat du Sénégal à mobiliser tous les moyens nécessaires pour préserver les habitats et les espèces du Parc national des Iles de la Madeleine après qu’un navire espagnol a échoué sur cette aire marine protégée située au large de Dakar, rapporte un communiqué transmis à l’APS.

Greenpeace indique que  »les principales menaces sont que ce navire contient encore, dans ses réservoirs, une quantité énorme de carburant qui risque de s’échapper, ainsi que des montagnes de filets qui feraient des dégâts considérables dans cet écosystème marin exceptionnel s’ils venaient à se disséminer alentour’’.

Selon le texte, Greenpeace exige que ‘’toute la lumière soit faite sur cette affaire pour situer les responsabilités, car la zone en question est protégée et interdite à la navigation’’.

‘’Que faisait ce navire dans ces eaux ?’’, s’interroge l’organisation qui invite par ailleurs l’Etat du Sénégal à  »renforcer ses moyens de surveillance dans les eaux territoriales en général et ses parcs marins en particulier, afin de s’assurer du respect des lois et règlements de la navigation maritime au large de ses côtes’’.

Le bateau déversant du gasoil près de l’île de la Madeleine, au large de Dakar où il a échoué depuis vendredi, ne présente pas de danger et « la situation est maîtrisée » par les services maritimes sénégalais, a assuré dimanche le ministre de la Pêche et des Affaires maritimes Pape Diouf.

BHC/AD

Liens
Site

 


 
 
posté le 06-08-2013 à 11:46:11

Mandela menacé de se faire couper l’eau et l’électricité pour factures impayées

Vente saly

par Xibaaru le 6 Aug 2013 • 07:21

La mairie de Johannesburg a présenté ses excuses lundi à l’ancien président sud-africain Nelson Mandela après avoir menacé de lui couper l’eau et l’électricité pour cause de factures impayées, la lettre de mise en demeure n’ayant pas été envoyée à la bonne adresse.

La municipalité a qualifié de “regrettable incident” l’envoi d’une lettre comminatoire au domicile du héros de la lutte anti-apartheid, qui est dans un état critique à l’hôpital depuis presque deux mois pour une infection pulmonaire, à l’âge de 95 ans.

“L’adresse et le numéro de compte mentionnés sur la lettre sont ceux d’un autre client, pour une propriété dans un quartier voisin”, a expliqué à l’AFP le porte-parole de la municipalité Kgamanyane Maphologela.

La lettre datée du 1er août, qui réclamait le paiement de 6.468,48 rands (495 euros) dans les quinze jours, était adressée à un propriétaire ayant une adresse similaire à celle de M. Mandela, mais dans le quartier d’Oaklands, et non d’Houghton, selon une copie publiée sur le site internet de l’agence radio Eyewitness News.

Le mois dernier, une facture d’électricité de plus de 3,5 millions de rands (270.000 euros) est arrivée par erreur au siège de l’ANC, le parti au pouvoir en Afrique du Sud dont Nelson Mandela est le plus illustre membre.

Liens
Site

 


 
 
posté le 06-08-2013 à 11:44:27

Sénégal – Gambie : Délimitation des frontières

Vente saly

par Xibaaru le 5 Aug 2013 • 13:45

XIBAARU.COM – La commission sénégalo-gambienne de gestion des frontières, réunie à Dakar, du 29 juillet au 2 août, demande aux présidents sénégalais Macky Sall et gambien Yaya Jammeh d’aider au lancement des missions de sensibilisation destinées à faciliter un programme d’installation des bornes frontières entre les deux pays.

« Nous invitons les deux chefs d’Etat Yaya Jammeh et Macky Sall à venir nous aider à lancer ces missions de sensibilisation. Lorsque les deux chefs donnent le coup d’envoi de ces missions de sensibilisation, il y aura plus d’impact chez les populations », a dit le général de division Saliou Ndiaye, président de la Commission nationale de gestion des frontières du Sénégal.

Liens
Site

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Conseils pratiques expatriation- Agence immobiliere - Locations de Villas - Tourisme - Hôtellerie - Vacances - Excursions