VEF Blog

Titre du blog : S'INSTALLER AU SENEGAL
Auteur : immocap-senegal
Date de création : 16-06-2011
 
posté le 26-08-2013 à 10:52:18

Risques élevés de crash aérien à Dakar

Vente saly

Lors d’une rencontre organisée par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) du Sénégal, l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA, qui regroupe 18 Etats Africains) met en garde contre les nombreux brouillages des fréquences aéronautiques qui mettent en danger le trafic aérien à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, la capitale sénégalaise.

 

Les agents de l’ASECNA ont noté ces derniers temps de nombreux cas de brouillages des fréquences aéronautiques signalés par des compagnies aériennes qui desservent l’aéroport.

 

Des brouillages causés par des radios émettant sur la bande FM. Ces interférences ne sont pas sans conséquences, rappelle l’ASECNA, elles perturbent les avions en phase d’atterrissage. Le risque d’un crash existe, selon l’ASECNA.

 

L’aéroport Léopold Sédar Senghor est situé au milieu d’une agglomération, le village de Yoff, et ses pistes sont proches des habitations et des stations radios locales qui émettent sur la bande FM.

 

«Nous sommes fréquemment confrontés à des brouillages aéronautiques au niveau de l’aéroport et cela rend notamment très compliquée la communication entre la tour de contrôle et les pilotes, mais aussi la détermination de la position de l’avion dans le ciel», explique Mady Kanouté de l’ASECNA.

 

«Il faut que les gens prennent conscience de ce danger, parce que si un jour il y a crash d’avion à Dakar, nous pouvons tous être concernés.

 

Donc, il faut que tout le monde s’y mette, les ministères concernés, l’ARTP, les acteurs des télécommunications, les stations FM, pour que nous puissions assurer un contrôle efficace du trafic aérien».

 

L’aéroport de Dakar a enregistré en 2012 environ 35000 mouvements d’avions et un trafic de 1,7 millions de passagers. Air France,  Emirates, Brussels, Turkish Airlines, Air Méditerranée, Corsair, American Airlines, ect… sont parmi les compagnies aériennes à desservir la capitale sénégalaise.

 

Selon la réglementation préconisée par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), les émetteurs radio sont interdits dans un rayon de 15 km aux alentours des aéroports ce qui n’est pas le cas actuellement au Sénégal

 

En outre, en France, et dans les autres Etats européens, les aéroports et les avions ont l’obligation, depuis 2001, d’utiliser des récepteurs de radionavigation VHF qui sont immunisés techniquement contre les interférences radio.

- See more at: http://dakar-echo.com/index.php/societe/item/2799-dakar-brouillage-des-fr%C3%A9quences-a%C3%A9ronautiques,-risque-de-crash.html#sthash.3MPC8BCL.dpuf