VEF Blog

Titre du blog : S'INSTALLER AU SENEGAL
Auteur : immocap-senegal
Date de création : 16-06-2011
 
posté le 14-02-2014 à 14:34:54

AIBD : les ménages déplacés reçoivent leurs titres de propriété et de l’argent

Vente saly

Par Aps | APS |  Jeudi 13 février, 2014 18:37

Le Directeur général de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), Abdoulaye Mbodji, a procédé jeudi à la remise de chèques et titres de propriété aux habitants des villages de Mbadate, Khathialick et Khessoukhate, déplacés sur site de recasement de Darou Salam, dans la communauté rurale de Pout (Thiès).

 

La cérémonie s’est déroulée en présence du sous-préfet de Pout, Boubacar Dieng, du président de la communauté rurale de Keur Mousse, Momar Ciss, et des chefs de villages.

 

Le paiement d’un montant de 500 millions de francs CFA destiné à l’indemnisation des compenses agricoles aux 342 ménages des villages concernés sont disponibles au niveau de la sous-préfecture de Pout, a signalé le directeur de l’AIBD.

 

Selon lui, 300 hectares de terre dans la zone classée de Pout seront également mis à la disposition des populations affectées par le recasement pour une exploitation agricole à l’image de la ferme agricole de Ngomène.

 

Par rapport aux autres ménages des villages encore à déplacer de la zone de l’aéroport, M. Mbodji a soutenu que les autorités privilégiaient le dialogue, la concertation et la sensibilisation.

 

Il a rappelé les enjeux de cette mesure soulignant que l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass est une première en Afrique de par sa dimension et de par son futur trafic.

 

Avec son implantation, cette zone sera un véritable pôle économique de développement situé au cœur du Sénégal et sera un carrefour avec les autoroutes AIBD-Thiès, Mbour et Touba et Tivaouane.

 

Ainsi cette implantation pourra-t-elle effectivement permettre l’exportation des produits agricoles et halieutiques de la zone.

 

Les populations déplacées qui ont déjà reçu des titres d’habitation et de compenses seront aussi accompagnées par l’AIBD, plus particulièrement les femmes et les jeunes qui pourront bénéficier d’activités génératrices de revenus, a assuré le son directeur.

 

Sur les 342 ménages concernés par le recasement, a-t-il indiqué, 90 ménages sont déjà installés à Darou Salam, situé à 6 km de l’aéroport et à 5 km de la commune de Pout.

 

Le sous-préfet de Pout a pour sa part indiqué que cet acte de remise de chèques et de titres de propriété aux ménages déplacés attestaient de la volonté des autorités de tenir les promesses faites aux populations en leur affectant des logements décents et ainsi que des mesures d’accompagnement pour leur recasement.

 

Boubacar Dieng a également lancé un appel aux populations encore réticentes, à revenir à de meilleurs sentiments et suivre les autres, car l’AIBD appartient à tous les Sénégalais et participera au développement économique et social du pays pour le bien-être de tous.

 

Il a noté que cette sensibilisation pour ces dernières, sera maintenue afin que les ménages réticents ne ratent pas le train de l’histoire avec l’ouverture officielle de l’aéroport.

 

Le président de la communauté rurale de Keur Mousse, l’imam de la grande mosquée de Darou Salam et le président de l’association des populations des trois villages déplacés se sont tous réjouis de ce moment tant attendu avec la remise de titres de propriété et compenses agricoles.

 

Ces notables ont promu d’être des interlocuteurs auprès de leurs compatriotes encore restés au village pour les convaincre de rejoindre le site de recasement.

 

Au mois de janvier dernier, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine procédait à la pose de la première pierre de la grande mosquée du site de recasement des villages de Mbadate, Khathialick et Khessoukhate, dénommé Darou Salam.

 

Le marabout avait saisi cette tribune, pour lancer un appel en direction des populations réticentes à savoir raison garder afin ne pas entraver la réalisation de l’Aéroport international Blaise Diagne, estimant qu’il s’agit d’un bien pour la nation sénégalaise.