VEF Blog

Titre du blog : S'INSTALLER AU SENEGAL
Auteur : immocap-senegal
Date de création : 16-06-2011
 
posté le 17-02-2014 à 13:34:50

Tambacounda a organisé sa première course hippique

SENEGAL-SPORT-HIPPISME

 

Vente saly


 

Tambacounda a organisé sa première course hippique

2014-02-16 22:44:47 GMT

Tambacounda, 16 fév (APS) – Une course hippique a été organisée dimanche au lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda (Est), avec la participation de 16 chevaux de la commune et des villages environnants, une première dans la ville.

Sur les 30 chevaux présentés pour la compétition, 16 ont été retenus après un contrôle vétérinaire effectué par l’inspecteur régional de l’élevage, Mamadou Moustapha Thiam.

Deux équipes de huit chevaux ont été ensuite constituées. Les étalons sont venus de Saré Guilèle et Diamwéli, deux quartiers de la commune, et des villages de Saré Maka et Saré Barka.

Les chevaux âgés entre trois et six ans ont couru en circuit fermé, sur une distance de 1.200 mètres, à raison de trois tours sur un pourtour de 400 mètres, a expliqué l’inspecteur régional de l’élevage. La manifestation sportive a connu la « réussite », selon lui.

Après un défilé de la fanfare de la zone militaire, les chevaux ont entamé la course, devant un public enthousiaste et composé surtout des habitants des localités de provenance des chevaux.

Les deux premiers jockeys, Adama Diallo et Yoro Diallo, ont reçu des trophées. Trois chevaux ont été récompensés avec une somme d’argent.

« L’allure et la montée étaient à la hauteur », a commenté l’inspecteur régional des sports, Mamane Kizerbo. « Tout début est difficile. C’est une première à Tambacounda », a-t-il souligné.

La course a été organisée par Astou Diop, la présidente du Directoire régional des femmes en élevage (DIRFEL) de Tambacounda. Les préparatifs ont démarré en mai dernier, selon M. Kizerbo.

« Je suis en train de réfléchir à l’organisation d’une deuxième course, d’ici à mars prochain, en collaboration avec Mme Astou Diop », a-t-il poursuivi.

Cette course a été organisée dans le but de faire la « promotion du sport dans le secteur de l’élevage, pour créer des emplois et générer des revenus dans le cadre de l’exploitation familiale », a expliqué Mme Diop.

Elle a, à l’occasion de cette course, plaidé pour la construction d’un haras régional à Tambacounda, une proposition qu’elle avait faite aux autorités lors du conseil interministériel tenu en avril dernier dans la capitale orientale.

Elle souhaite que la structure nationale chargée des courses hippiques crée un comité local à Tambacounda.

ADI/ESF