VEF Blog

Titre du blog : S'INSTALLER AU SENEGAL
Auteur : immocap-senegal
Date de création : 16-06-2011
 
posté le 04-03-2014 à 13:26:07

Le besoin d’ériger l’hôpital de Mbour en EPS 2 »se pose avec accuité » (officiel)

Vente saly

SENEGAL-SANTE

Le besoin d’ériger l’hôpital de Mbour en EPS 2  »se pose avec accuité » (officiel)

2014-03-03 22:07:09 GMT

Mbour, 3 mars (APS) – Le besoin d’ériger l’hôpital de Mbour en établissement public de santé de niveau 2 (EPS 2)  »se pose avec acuité », selon Saliou Diallo, directeur des établissements publics, pour qui la structure doit passer à ce statut, afin de mieux répondre aux attentes des populations, surtout compte tenu de l’augmentation de la population et du nombre de malades qu’il reçoit par jour.

‘’Lors du Conseil des ministres du 13 novembre 2013 a invité le gouvernement à engager les voies et moyens rapides d’un fonctionnement optimum des services d’accueil et d’urgence. Puisque c’est le président de la République, lui-même, qui l’a demandé, je crois que, si on lui soumet les besoins, il y a de fortes chances que ça se règle’’, a estimé M. Diallo.

Pour le directeur de l’hôpital, le docteur Mor Diaw, sa structure est engagée à essayer de mettre ses populations dans de meilleures conditions. ‘’La difficulté majeure de cet hôpital c’est une insuffisance dans l’accompagnement au niveau ministériel, notamment au niveau des ressources financières et, un peu, au niveau de la construction de nouveaux bâtiments’’, a égrené Dr Diaw.

‘’Le plateau technique de cet hôpital est un peu en déphasage avec l’énormité de la population de Mbour, une localité qui connaît une démographie grandissante, qui est estimée à plus d’un million d’habitants. Nous espérons que le projet d’établissement qui est en train d’être finalisé va prendre en compte toutes ces différentes considérations et orientations’’, a dit Mor Diaw.

L’hôpital de Mbour est l’un des hôpitaux du Sénégal les mieux gérés au regard des chiffres qui nous ont été donnés, avec les charges du personnel qui tournent autour de 41% des charges d’exploitation. C’est ça rare dans les hôpitaux, parce que ceux qui font mieux sont autour de 50% des charges d’exploitation. Pour les recettes propres, généralement, ça tourne autour de 70%.

‘’L’hôpital de Mbour est confronté à un réel problème de personnel qualifié, mais nous avons pris bonne note. Il y a des recrutements qui se font au niveau du ministère de la Santé et de l’Action sociale. L’année dernière il y a eu 500 agents qui ont été recrutés, mais en 2014 il va y en avoir, au moins, autant d’agents qui seront recrutés’’, a-t-il assuré.

‘’Nous pensons que, de plus en plus, les hôpitaux doivent s’ouvrir aux populations, en passant par les organes de presse. Parce que l’hôpital c’est naturellement pour les populations qui doivent savoir comment il fonctionne. Malheureusement, on entend les hôpitaux que quand il y a problème’’, a affirmé Saliou Diallo.

Il a demandé aux autorités de l’EPS 1 de Mbour de bien vouloir transmettre l’expression des besoins de l’hôpital. D’après Saliou Diallo, un plan d’actions est en train d’être élaboré au niveau du ministère de tutelle et qui va concerner tous les hôpitaux du Sénégal.

Pour M. Diallo, on va vers une augmentation du budget du ministère de la Santé et de l’Action sociale en 2015. En 2014, souligne-t-il, tout le monde a constaté que ce budget n’a pas connu une hausse en 2014. C’est pourquoi celui des hôpitaux n’a pas évolué.

Certains travailleurs de l’hôpital, membres du syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS) avaient organisé un sit-in de protestation. Mais ce problème est dépassé avec la visite du directeur des EPS du Sénégal qui a permis de trouver un consensus.

ADE/AD