VEF Blog

Titre du blog : S'INSTALLER AU SENEGAL
Auteur : immocap-senegal
Date de création : 16-06-2011
 
posté le 07-03-2014 à 10:29:17

Diaspora : 400 émigrés sénégalais dans les prisons espagnoles (consul)

Vente saly

Par Aps | APS |  Jeudi 06 mars, 2014 17:50

Au moins 400 ressortissants sénégalais sont actuellement détenus dans des prisons espagnoles, a révélé le consul général du Sénégal à Madrid, Mouctar Belal Ba, dans un entretien paru dans le quotidien dakarois Enquête.

 

« Ils sont environ 400 Sénégalais dans les lieux de détention, mais il est difficile d’avoir un nombre exact car, avec les remises de peine par des expulsions, les chiffres varient d’un trimestre à un autre », a-t-il indiqué.

 

M. Ba a confié qu’il effectuait « des visites périodiques » dans les différentes prisons du pays d’accueil, « sur demande des services sociaux pénitentiaires ou sur demande des détenus ».

 

« Nous avons établi des canaux de communication périodique avec les administrations pénitentiaires pour une question d’efficience. L’Espagne est très vaste », a-t-il souligné.

 

Le consul général a en outre signalé la présence « officiellement plus de 60.000 Sénégalais », des compatriotes qui disposent d’un titre de séjour et de travail en Espagne. S’y ajoutent quelque 20.000 « sans-papiers », des migrants clandestins.

 

« La majorité (d’entre eux) vit en Catalogne, en Andalousie et dans les régions de Madrid et Valence. Néanmoins, on retrouve les Sénégalais dans toutes les provinces du Royaume d’Espagne », a précisé le responsable consulaire.

 

Il a par ailleurs fait cas de la crise économique qui « touche de plein fouet nos compatriotes ». « Ils sont fatigués. Il faut l’avouer », a-t-il ajouté, parlant notamment du chômage de masse dont souffre l’Espagne.

 

« Entre 2000 et 2008, avec un boom immobilier et un secteur agricole en pleine extension, la demande de main d’œuvre était si importante que trouver un travail en Espagne était un jeu d’enfant », a rappelé Mouctar Belal Ba.

 

« Nos compatriotes commencent à s’intéresser au retour en s’adressant au nouveau service d’appui au retour et à la réinsertion du Consulat (du Sénégal à Madrid) », a-t-il noté.

 

Selon le consul général, ce service d’appui informe les demandeurs sur les possibilités de réinsertion au Sénégal, et il travaille en étroite collaboration avec le Fonds d’appui à l’insertion des Sénégalais de l’extérieur (FAISE).

 

L’Organisation internationale des migrations (OIM) a mis en place un fonds d’appui au retour volontaire de 2.500 à 3.000 euros pour accompagner des porteurs de projets au Sénégal après une courte formation en entrepreneuriat.

 

« Cet outil est positivement accueilli par nos compatriotes », a poursuivi M. Ba qui a assuré également que « le consulat travaillera en synergie avec la Délégation des Sénégalais de l’extérieur pour un suivi sur place », au pays.

 

« D’autres mécanismes de réinsertion avec les entreprises espagnoles désirant s’installer au Sénégal sont à l’étude », a-t-il soutenu.